Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Photomaton

Défendre l’indéfendable

Bruno Dayez est avocat et philosophe, deux métiers qui selon lui sont étroitement complémentaires. Il a publié plus de 350 articles et plusieurs ouvrages qui interrogent la justice telle qu’elle est pratiquée en Belgique. Depuis trois ans, il défend Marc Dutroux, ce qui représente «le défi maximal» pour un avocat selon lui. Parce que c’est «être confronté aux limites de ce qu’est le devoir de défendre». Il vient de publier «Pourquoi libérer Dutroux? Pour un humanisme pénal», aux éditions Samsa.

Manon Kleynjans 14-03-2018 Alter Échos n° 461

Jonathan Durand Folco : « Les communes doivent devenir des communautés politiques gérées par et pour les citoyens »

À nous la ville ! D’ici à 2050, on estime que 70 % de l’humanité vivra en ville. Pourtant, les villes ne suscitent guère d’attention dans le chef des progressistes, c’est ce que déplore Jonathan Durand-Folco. Dans son ouvrage « À nous la [...]

09-03-2018

Françoise De Boe : « Les pauvres doivent tout dévoiler ! »

Françoise De Boe est coordonnatrice du service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale. L’institution fédérale publie son neuvième rapport bisannuel ayant pour thème: «Citoyenneté et pauvreté».

« La réforme des allocations familiales est une occasion manquée pour lutter contre la pauvreté infantile »

Il y a dix ans, et pour la première fois au niveau européen, un objectif chiffré en termes de réduction de la pauvreté et de l’exclusion sociale avait été défini par l’Union européenne. Chiffre avancé : 20 millions de personnes à sortir de la pauvreté d’ici 2020. À l’époque, Anne-Catherine Guio (LISER – Luxembourg Institute of Socio-Economic Research) avait dressé une analyse sur la population visée en Belgique et en Wallonie par cette stratégie. Elle revient pour Alter Échos sur les résultats.

« Coucou Charles, tu vas bien ? » Détournement d’images & social-décalage

Monsieur X, notre invité mystère, est ce que l’on peut appeler un citoyen lambda. Membre créatif de la société belge, il possède un don singulier : celui d’officier dans la caricature, avec un succès public certain, sur les réseaux sociaux. [...]

Marie-Ève Merckx 18-01-2018

Maïté Lonne, femme de détenu : « Je veux changer le regard que la société porte sur les détenus »  

Depuis bientôt 6 ans, Maïté Lonne, 25 ans, fait partie des 76.000 personnes touchées en Belgique par l’incarcération d’un proche. Cette « femme de détenu » est aussi mère d’un « enfant parloir » – un petit bébé de six mois – conçu [...]

12-01-2018

« Ongles rouges », gestes de femmes en prison

Réalisatrice et animatrice artistique en prison, Valérie Vanhoutvinck a réalisé un film à partir d’ateliers avec des détenues de la prison de Mons. Elle s’est penchée sur les gestes et rituels du quotidien de ces femmes. Une façon intime [...]

09-01-2018

« Nous vivons dans des sociétés tellement inégalitaires que les différences entre les riches et les pauvres vont de soi »

Partant d’une mobilisation d’habitants du 16e arrondissement de Paris contre le projet d’un centre d’hébergement pour sans-abri, quatre sociologues, Serge Paugam, Bruno Cousin, Camila Giorgetti et Jules Naudet, ont décidé d’étudier la question de la perception de la pauvreté [...]

13-12-2017

Marielle Macé : « Les migrants sont de grands vivants »

Dans Sidérer, considérer. Migrants en France 2017, Marielle Macé, chercheuse au CNRS en littérature, s’interroge sur ce mélange de colère et de mélancolie que suscite en nous le traitement réservé aux migrants, cette humanité précarisée, avec tout ce qu’il [...]

Camille Genton, séropositif et positif

« Le temps s’arrête. Ma tête s’alourdit, ma gorge se serre, mes yeux ne se mouillent pas encore. Mon corps, lui, lâche. » Camille Genton a 25 ans quand la nouvelle tombe telle un couperet : il est séropositif. Sept ans plus [...]

Alain Deneault : le totalitarisme pervers de Total

Après «La médiocratie», essai coup de poing – et à succès – qui s’attaquait à la «médiocrité» et au «penser mou» s’infiltrant dans toutes les sphères de notre existence, Alain Deneault revient avec un nouveau livre tout aussi engagé «Le totalitarisme pervers», synthèse condensée du pavé sorti quelques mois plus tôt «De quoi Total est-elle la somme?» (Écosociété, mars 2017), qui analyse le pouvoir de la firme pétrolière Total.

« Faire de l’activité humaine un développement positif »

Accélérer la transition vers une économie qui réconcilie une activité humaine intense, des écosystèmes et la prospérité, en mettant en synergie les solutions durables dans tous les domaines, telle est l’ambition de l’économie symbiotique. Cette théorie radicalement nouvelle est [...]

20-10-2017