Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Photomaton

« La campagne Tam Tam a réussi à maintenir une certaine vigueur dans le milieu militant »

Tam Tam voit le jour dans le courant de l’année 2017. Craignant de voir la coalition fédérale reconduite après les élections de mai 2019, différents acteurs mettent en place une campagne de sensibilisation et de mobilisation: Tam Tam, pour «Un tout autre mouvement pour un tout autre monde». Collaborateur scientifique à l’ULB et à l’Université d’Anvers, Robin Van Leeckwyck s’est intéressé pour le CRISP à la genèse de cette campagne qui a été l’un des acteurs de de l’union des luttes menées au sein du milieu associatif et syndical pour la justice sociale, climatique et migratoire.

« Beaucoup sont prêts à accepter qu’on limite leurs libertés au nom d’une sécurité assez relative »

Comme chaque année, la Ligue des droits humains publie un rapport sur l’état des droits fondamentaux durant l’année écoulée. Avec, en 2019, un focus sur les lieux, comme le domicile ou la prison. Mais aussi des lieux plus symboliques d’exercice de la démocratie comme les cours ou tribunaux. Le rapport revient aussi sur des thèmes plus transversaux: dispositifs de surveillance dans l’espace public, injustices environnementales ou encore les discriminations. Malgré quelques bonnes nouvelles, l’impression qui se dégage est que ça craque à tous les étages.

Les passions, des détecteurs d’inégalités

La peur, l’indignation, l’empathie ou l’humiliation sont devenues les moteurs des grandes transformations de notre époque. Pour la philosophe italienne et chercheuse au CNRS Gloria Origgi, les passions apparaissent comme des facteurs déterminants de nos choix politiques et sociaux. [...]

Abonnés

« Cette injonction à la mobilité est devenue intenable »

Dans La société sans répit, l’essai qu’il coécrit avec Bertrand Montulet, le sociologue Christophe Mincke sonde les représentations de la mobilité et l’ampleur des bouleversements sociétaux, politiques ou intimes que produit cet impératif social.

Les contrats de quartier, un outil dépassé ?

Vingt-cinq ans après leur création, que peut-on encore attendre des contrats de quartier à Bruxelles? Pour répondre à cette question, Alter Échos a mis en présence deux interlocuteurs: Mathieu Berger et Kristiaan Borret. Ce dernier est bouwmeester pour la Région de Bruxelles-Capitale depuis 2015. Mathieu Berger est quant à lui professeur de sociologie à l’UCL, chercheur au Centre d’études des mouvements sociaux de l’Hess-Paris, et l’auteur d’un petit livre monochrome intitulé «Le temps d’une politique: chronique des contrats de quartier bruxellois»1. Entretien croisé, sans langue de bois.

Abonnés

Damien Carême : « L’écologie respecte tout le monde, elle est équitable »

Depuis 18 ans, Damien Carême est le maire écologiste de Grande-Synthe, dans la banlieue de Dunkerque, non loin de la frontière belge. Le 23 janvier dernier, il a déposé avec son avocate Corinne Lepage un recours contre l’État français pour inaction climatique. Pour ce maire qui est parvenu à changer le visage de cette ville de 24.000 habitants, il est plus que temps que la base contraigne le sommet.

La colocation solidaire, terrain d’innovation pour le logement social

L’intervention de Julia Tournaire sur les logements collectifs et solidaires n’est pas passée inaperçue à la conférence du Réseau Habitat et Francophonie1. Pour la jeune architecte urbaniste française, on aurait tort de classer trop vite ces formes d’habitats alternatifs [...]

Abonnés

Logement : Europe et social sous le même toit ?

La Cour de justice de l’Union européenne doit rendre un arrêt définitif dans l’affaire qui oppose les bailleurs sociaux néerlandais aux opérateurs immobiliers privés. L’Europe sociale est attendue au tournant. Ce 15 novembre, à l’issue d’un bras de fer [...]

Abonnés

Sois heureux et tais-toi

À l’heure où les ouvrages de développement personnel occupent en masse les rayons des librairies, où les coachs de vie se multiplient et que le métier de «chief happiness» apparaît dans les multinationales, le livre «Happycratie: comment l’industrie du bonheur a pris le contrôle de nos vies» (Premier Parallèle, 2018) nous alerte: cette «science» du bonheur représente un marché juteux.

Abonnés

Le bobo n’existe pas

Le terme apparaît au début des années 2000 et va s’imposer rapidement dans le langage commun au point de figurer dans le dictionnaire. Pourtant, le bobo ne repose sur rien. Dans Les bobos n’existent pas, plusieurs sociologues français, spécialistes [...]

21-06-2018

« Le politique réagit de manière très sécuritaire et très idéologique »

Prison Insider est un site d’information sur les prisons dans le monde. Alter Échos s’est entretenu avec son fondateur,  Bernard Bolze. Alter Échos : Journaliste, militant, vous lanciez, dans le prolongement de l’OIP (Observatoire international des prisons) que vous aviez [...]

27-04-2018

« Il faut mener de front un discours d’accueil et un discours social de réduction des inégalités »

Avec Les migrants en bas de chez soi, Isabelle Coutant, sociologue des quartiers populaires au CNRS, analyse toute la complexité de la crise migratoire à l’échelle d’un quartier populaire du XIXe arrondissement de Paris, le quartier de la Place [...]

22-03-2018