Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Alter Échos n°493

Forest 1991 : les raisons de la colère

Le 10 mai 1991, ce qu’on appelle communément les « émeutes de Forest » débutait dans le quartier Saint-Antoine, à Bruxelles. Il a suffi qu’un contrôle de police sur un jeune du coin dégénère pour que la marmite, sous pression depuis longtemps, ne finisse pas exploser. Mais s’agissait-il vraiment d’émeutes ? Ne fallait-il pas plutôt parler d’événements, de turbulences, de révolte ? Aujourd’hui, les avis divergent toujours (voir « Comment s’écrivent les émeutes ? »).

Ce qui est sûr par contre, c’est que ça a chauffé du 10 au 12 mai 1991. Alter Échos vous propose un petit voyage dans le temps, direction quartier Saint-Antoine. Au travers du regard d’anciens « jeunes », de responsables politiques en fonction à l’époque, de représentants des forces de l’ordre et d’extraits de presse, nous dressons le portrait d’une époque mais aussi bien sûr d’un quartier délaissé, concentrant toute une série de problèmes et qui, à force de sentir oublié, a explosé. Avec, en guest stars, les Volvo 240 de la police locale (lire « Le feu de Forest »).

Trente ans après, quelle est l’ambiance dans le bas de Forest ? On est retourné du côté de Saint-Antoine et a effectué un constat, qui concerne l’ensemble du pays : les « émeutes » ont eu des effets. Des dispositifs ont été implémentés. Les contrats de quartier ont permis de rénover le bâti. Le quartier grouille d’associations et d’initiatives. Mais la situation reste compliquée. Le chômage est endémique, les trafics perdurent et la gentrification est source de tensions (lire « Saint-Antoine, quartier sous tension »).

Alors, tout ça n’a servi à rien ? Quel bilan peut-on tirer de 30 ans de politiques « inspirées » par les événements de mai 1991 ? Nous faisons le point avec Fred Mawet, ex-directrice de la mission locale de Forest, aujourd’hui secrétaire générale de ChanGements pour l’Égalité, et Andrea Rea, sociologue, auteur de Jeunes immigrés dans la cité (Éd. Labor, 2002) (lire « En 91, on parlait d’intégration. Aujourd’hui de discrimination »). Nous mettons aussi le focus sur une politique urbaine née au lendemain des émeutes, les contrats de prévention et de sécurité. Qui, comme il se doit en Belgique, est contrainte de composer avec différents niveaux de pouvoir… (lire « Prévention : une trêve sur le terrain, malgré la lasagne institutionnelle »).

Enfin, en guise de dessert, Martine Vandemeulebroucke, qui a couvert les « émeutes » de 1991 pour le quotidien Le Soir, a ouvert la boîte à souvenirs et jette un regard pertinent, un peu amusé, sur les pratiques journalistiques de l’époque (lire « Ceux dont on parlait et qui ne parlaient pas »).

Les photographies de ce dossier ont été réalisées par Karim Brikci-Nigassa dans le Forest d’aujourd’hui. Les illustrations sont signées Manu Scordia et Thibaut Dramaix qui proposent une reconstitution imagée des événements de 1991. Un concept du même trio inspiré de leur exposition « Vive la Commune ! »

Actus d'Alter

Soirée-débat autour des “émeutes”de Forest à la librairie Par Chemins le 24 juin prochain

Le jeudi 24 juin à partir de 18h30, soyez les bienvenu.e.s à une rencontre autour de l’histoire récente de Forest, et plus particulièrement du quartier Saint-Antoine dans le sillage de La révolte de Forest – 30 ans après : un [...]

21-06-2021
Actus d'Alter

CYCLE DE DÉBATS. Forest, 30 ans après

Pour marquer les 30 ans des “émeutes” de Forest, Zin TV & Alter Échos vous proposent un débat à voir en 3 épisodes les 11, 12, 13 mai 2021, accessibles à partir de 8h sur les sites internet ZIN [...]

Edito

Dangereuse amnésie

Winston Churchill a le vent en poupe. Alors qu’il était quelque peu tombé dans l’oubli, l’ancien Premier ministre britannique, décédé en 1965, s’est vu dédier depuis peu un nombre croissant de biographies. Le grand écran lui a consacré un [...]

05-05-2021
Jeunesse (Aide à la)

Comment s’écrivent les émeutes ?

À l’heure d’écrire ce dossier et de préparer le débat qui s’organise dans la foulée, s’est posée la question de l’utilisation du terme «émeutes». Est-ce le bon mot pour qualifier les événements de mai 1991 à Forest? Et qu’en est-il de son usage actuel? Comme les mots investissent les choses, des débats existent autour de cette dénomination.

Abonnés
05-05-2021
Jeunesse (Aide à la)

Le feu de Forest

Le 10 mai 1991, le quartier Saint-Antoine, situé dans le bas de la commune de Forest, s’embrasait à la suite d’un contrôle de police sur un jeune du coin. «Les émeutes de Forest» dureront trois jours et marqueront une prise de conscience de la situation compliquée qui régnait alors dans certains quartiers «populaires» de Bruxelles. Récit.

05-05-2021
Jeunesse (Aide à la)

« En 91, on parlait d’intégration. Aujourd’hui, de discrimination »

Que retenir de tous les plans, de toutes les mesures décidées à la suite des émeutes? Les promesses politiques en matière d’intégration, de lutte contre les inégalités ont-elles été tenues? Coup d’œil dans le rétroviseur avec Fred Mawet, ex-directrice de la mission locale de Forest, aujourd’hui secrétaire générale de ChanGements pour l’Égalité, et Andrea Rea, sociologue, auteur de Jeunes immigrés dans la cité (Éd. Labor, 2002), qui ont décrypté ces événements.

Abonnés
Environnement/territoire

Saint-Antoine, quartier sous tension

Trente ans après les émeutes, le quartier Saint-Antoine, dans le bas de Forest, n’est pas apaisé. La vie associative y est foisonnante. Les contrats de quartier ont permis de rénover le bâti et de lancer des projets. Mais le chômage des jeunes est endémique et la gentrification est source de tensions.

Abonnés
05-05-2021
Jeunesse (Aide à la)

Prévention : une trêve sur le terrain malgré la lasagne institutionnelle

Trente ans que l’on tente de «prévenir» l’«insécurité» dans les quartiers bruxellois. Avec des budgets provenant de plusieurs entités alloués aux communes, et, sur le terrain, de nombreux métiers qui gravitent autour de la prévention sans toujours lui donner la même définition. Après des débuts difficiles, les relations sur le terrain se sont harmonisées. Mais les braises sont encore chaudes. 

Abonnés
05-05-2021
Jeunesse (Aide à la)

Ceux dont on parlait et qui ne parlaient pas

Il y a trente ans, Martine Vandemeulebroucke a couvert les émeutes de Forest pour le quotidien «Le Soir». Elle nous livre aujourd’hui son regard sur sa production journalistique de l’époque.

L'image

En chemin vers la France

Claviere, Italie. Deux garçons nord-africains marchent sur un chemin vers la France. 8 avril 2021. Depuis Oulx, des bus arrivent à Claviere, le dernier arrêt italien. C’est de là que partent, chaque jour et chaque nuit, des dizaines de [...]

05-05-2021
Logement

Le grand chantier de la rénovation des logements

À tous les étages politiques, la rénovation du parc immobilier semble être une priorité. Au niveau européen d’abord avec le «Green Deal», mais aussi au niveau régional avec la présentation des plans d’urgence Logement et des stratégies rénovation durable. Mais les choses avancent lentement. En cause, le grand nombre d’acteurs, un manque de logements publics abordables et des propriétaires privés difficiles à faire bouger.

Abonnés
05-05-2021
Jeunesse (Aide à la)

Hafid Jouhri, l’éducateur de rue devenu apiculteur

«Avec les abeilles, j’arrive à toucher des publics qu’on ne réussit normalement pas à intéresser. Et c’est pas moi, c’est les abeilles. Elles suscitent énormément de fascination. C’est du pain bénit pour le travailleur social.» Éducateur de rue, Hafid a été «piqué par le virus des abeilles» il y a dix ans. Depuis, l’apiculture est devenue son «outil d’accroche» des jeunes. Rencontre.

Abonnés
05-05-2021
Social

Alain Maron : « La crise nous renforce dans l’idée que les secteurs du social et de la santé doivent plus que jamais être prioritaires. »

Alain Maron, ministre du gouvernement bruxellois en charge de la Santé et de l’Action sociale à la Cocom et à la Cocof, est aux manettes depuis moins d’un an au moment où le Covid-19 déboule en Belgique et à Bruxelles. Alors que nous sommes toujours englués dans cette crise sanitaire dont les impacts sociaux risquent d’être colossaux, Alter Échos fait le point avec lui sur les politiques en cours et à venir.

05-05-2021
Social

Mécanique de la violence : un début insidieux

La violence commence toujours avant la violence. C’est sa force. Par son caractère insidieux et progressif, elle installe une loi de l’indicible, qui isole les victimes et les place dans une situation d’extrême vulnérabilité. Tout avait pourtant si bien commencé.

05-05-2021
Santé

Une pandémie en chiffres

Les données sont-elles nécessaires à l’information ? Comment comprendre ces chiffres publiés quotidiennement ? Qui fabrique les données de la crise ? Enquête sur les chiffres de la pandémie : de leur création à leur compréhension, en passant par leur diffusion.

05-05-2021
Migrations

Accueil des demandeurs d’asile : fini de marchander ?

Chaque mois, Alter Échos replonge dans ses archives pour éclairer une actualité. La question de la privatisation de la gestion des centres pour demandeurs d’asile a refait surface récemment suite aux révélations de conditions indignes dans un centre pour demandeurs d’asile. 

05-05-2021
Photomaton

Benoît Van Keirsblick : « Je crois profondément dans la raison d’être de ce comité des droits de l’enfant »

Benoît Van Keirsblick est connu, en Belgique, en tant que directeur de l’organisation Défense des enfants International (DEI). Depuis le 1er mars, il est l’un des 18 membres du Comité des droits de l’enfant des Nations unies à Genève. Un mandat de quatre ans. L’occasion pour Alter Échos d’évoquer avec lui la situation des droits de l’enfant, en Belgique et dans le monde, en ces temps de crise sanitaire, qui les a lourdement impactés.

05-05-2021
Rond-point Schuman

La nouvelle « taxonomie » des investissements, un coup de peinture verte sur la finance en Europe ?

L’Union européenne (UE) souhaite orienter les investissements vers les activités les plus durables afin de rendre l’économie aussi neutre que possible pour le changement climatique. Mais définir des critères de sélection communs à toute l’Europe pour pouvoir distinguer les investissements «verts» des autres est particulièrement fastidieux.

Abonnés
05-05-2021
Panpan Culture

« Des personnes avec des histoires à raconter. » À la rencontre du personnel de nettoyage de l’hôpital Saint-Pierre

Des draps propres. Des sols impeccablement lavés. Des toilettes ultra-nickel. Des poignées désinfectées non-stop. Au CHU de Saint-Pierre, une exposition photographique, intitulée piKuur, révèle les visages du personnel hospitalier chargé de l’entretien qui veille en toute invisibilité au confort des patients, mais aussi à leur sécurité sanitaire. Rencontre avec l’artiste Vincen Beeckman, porteur de ce projet inédit et nécessaire.

Abonnés
05-05-2021
Jeunesse (Aide à la)

Virusland. La crise sanitaire et le sort des jeunes, vus par des jeunes

Pour la 8e édition du projet Bruxitizen, l’Agence Alter a proposé à des élèves de l’Université Saint-Louis de Bruxelles de se pencher sur la crise vue par les jeunes. C’est au travers de quatre ateliers médias (photos, presse écrite, vidéo et radio) que les étudiants ont tenté d’assembler la maquette de cette réalité dure entre octobre 2020 et mai 2021. Tantôt en présentiel, tantôt en distanciel, les élèves sont parvenus à présenter le fruit de leur travail après des mois de labeur dans des conditions pas toujours évidentes.

05-05-2021
Focales

Trempoline : se poser pour pouvoir rebondir dans la vie

Fondé en 1985 par des professionnels de l’aide aux toxicomanes, Trempoline propose dans la région de Charleroi un programme thérapeutique qui conduit les personnes souffrant d’assuétudes à se réinsérer dans la société.

05-05-2021
Parcourir le numéro | Acheter ce numéro | Retour aux numéros