Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Social Décalé

Malvoyants, non-voyants, et geeks

Les personnes malvoyantes ou non-voyantes peuvent aussi devenir des as du codage. La preuve avec Blindcode, une formation qui leur est destinée.

« Basta Corona ! »

Ceci est un cri du cœur au cœur d’une période tumultueuse. Après le raz-de-marée Covid, les plus jeunes d’entre nous sortent à peine leur frimousse avec le retour à l’école, donc à une certaine forme de « normalité » avec des [...]

Post-Corona Dreamin(1) Chœur doux-amer pour le « monde d’après »

Comment (se) rêver, se projeter dans un futur aux contours incertains, voire inquiétants? Comment réfléchir à des images-fantasmes qui habiteraient nos réalités sans tomber dans les clichés? Oscillation entre désenchantement et espoir effréné, la vie d’avant et la vie d’après seront-elles finalement si différentes? Tentatives de réponses teintées de grande prudence.

Marie-Éve Merckx 26-05-2020 Alter Échos n° 484

Corona Dreams (are made of this)

Qui suis-je pour ne pas être d’accord ? Je voyage dans le monde Et dans les sept mers Chacun cherche quelque chose(1) Eh oui, en cette période étrange et pénétrante (2), notre inconscient s’exprime puissamment, en réaction aux kaléidoscopiques états [...]

Marie-Eve Merckx 21-04-2020 Alter Échos n° 483

De PNL à Piketty, il n’y a qu’un pas

À l’issue de la pièce Ouragan, qui raconte une nuit d’insomnie d’Abdeslam, livreur à vélo pour la société Deliveroo (Atelier 210, le 18 janvier dernier), un dialogue insolite s’est installé sur la scène, faisant se rencontrer les écrits du très populaire groupe de rap français PNL et ceux de l’économiste réputé Thomas Piketty. Un face-à-face improbable, orchestré par David Méndez Yépez (économiste de formation et auteur-compositeur) et Jérôme Ruychevelt (du festival Esperanzah!).

Des « bulles » sous un ciel bien gris

À Bruxelles, l’asbl « Bulle » s’est inspirée d’un projet australien pour créer une wasserette mobile pour sans-abri. Sa camionnette, aux allures de «sound system» un peu étrange, arpente les rues de la capitale depuis 2018, sous un ciel cependant bien moins coloré que «Down Under»…

Être chômeur, c’est faire la queue

Avez-vous déjà entendu parler du phénomène des files interminables de chômeurs devant les antennes des différents syndicats? L’avez-vous vécu? Il faut parfois attendre trois à quatre heures avant d’être servi et conseillé. La situation est affligeante. Alter Échos s’est rendu sur place.

« Ne meurent que ceux que l’on oublie »*

Lecteur, lectrice, alors que débutent la joyeuse dispersion estivale et son cortège d’évasions et de congés payés, nous voici contraints de plomber un peu l’ambiance, de suspendre le cours du temps pour nous pencher sur la disparition de personnes chères, proches ou lointaines.

Abonnés

Les cartes à la rescousse des sans-abri ?

Quand on est sans abri, marcher, c’est survivre. Se nourrir, se mettre à l’abri des intempéries, se doucher ou encore déposer son lourd sac dans une consigne: les personnes sans toit déambulent dans la ville d’un lieu à l’autre. Ils la sillonnent, aussi, pour tuer l’ennui. De l’information à destination du public précarisé à la dénonciation des politiques publiques, la pratique de la cartographie pourrait-elle porter secours à leurs pieds malmenés et à leurs âmes embrumées?

Abonnés

Les inégalités jusqu’au petit coin

L’accès aux W.-C., toilettes publiques ou latrines : le sujet, omniprésent dans notre vie quotidienne, prête à sourire. Le « droit de pisser » n’est pourtant pas le même pour les hommes et les femmes, ni pour les riches ni pour les [...]

Tout savoir sur la Rhodospirillum rubrum S1H en trois minutes

Vous voulez voir des thésards s’époumoner sur scène pour défendre leur travail en un temps record? Le concours «Ma thèse en 180 secondes» est pour vous.

Expulsés pour la bonne cause ?

Peut-on faire du social en revalorisant et en revendant des objets issus d’expulsions de logement? C’est à la résolution de cette équation compliquée que s’applique Trans’Form, un centre d’insertion socioprofessionnelle situé à Marcinelle.

Abonnés