Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Social

Le règlement collectif de dettes, une spirale sans fin

En 1998, le parlement fédéral approuvait la loi relative au règlement collectif de dettes (RCD). Un règlement qui a fait l’objet d’une évaluation par le Réseau belge de lutte contre la pauvreté (BAPN), en identifiant des problèmes et en formulant des recommandations face au problème de l’endettement des citoyens. Rencontre avec Judith Tobac, auteure du rapport «Sortir de l’endettement» (1).

25-09-2020

Sans-abrisme, l’autre pandémie

Un dialogue constructif et prospectif sur les enjeux actuels et futurs du sans-abrisme entre François Bertrand, directeur de Bruss-Help, et Martin Wagener, chercheur et professeur à l’UCL.

Un toit pour tous. Et pour toujours

« Les gouvernements se sont mis en ordre de marche avec les acteurs de la société civile et ce qui semblait une utopie ces dernières années s’est produit : les rues se sont vidées des sans-abri, avec des nuances selon les [...]

22-09-2020

« La grande pauvreté touche aussi les zones rurales »

L’AMA, la Fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri, a produit son premier rapport sur l’état du secteur de l’aide aux sans-abri en Wallonie. Avec une constatation : pauvreté et mal-logement continuent d’augmenter d’année en année au sud du pays.

Abonnés

« Nous espérons un maintien de l’effort des États pour ne pas remettre ces personnes à la rue »

La Feantsa et la Fondation Abbé Pierre présentaient ce jeudi 23 juillet leur « 5e regard sur le mal-logement en Europe ». Les deux organisations se réjouissent des mesures prises dans les différents États pour mettre à l’abri les personnes sans [...]

24-07-2020

Télé-Accueil : 107 raisons d’écouter

Anonyme, confidentiel et gratuit : le 107 est un service d’écoute généraliste où transitent jour et nuit des dizaines d’appels. Dépression, anxiété, problèmes relationnels, solitude: on y dépose ce qui bloque, ce qui blesse, ce qui manque. Dans une société toujours plus orientée vers l’efficacité et la résolution volontariste des problèmes – y compris dans le champ psychosocial –, un tel service peut sembler anachronique. Le besoin d’être accueilli sans jugement et reconnu dans sa souffrance est pourtant plus manifeste que jamais.

01-07-2020

Jacques Moriau : « Il faut faire remonter au-dessus des agendas des causes au moins aussi dramatiques que le coronavirus »

Pour Jacques Moriau, sociologue chargé de recherches au Conseil bruxellois de coordination sociopolitique, l’épidémie du Covid-19 a engendré des solutions inédites tant dans le champ politique que dans le travail de terrain, et il convient aujourd’hui de s’en saisir pour faire pencher la balance en faveur du social.

Abonnés
© Tiffanie Vande Ghinste

Les « héros » du social craignent surtout l’avenir

Les travailleurs sociaux et les bénévoles qui sont restés sur le terrain pendant l’épidémie ont dû lutter contre le stress, la peur, la fatigue. La grande majorité a résisté au virus comme à l’épuisement professionnel. Les digues personnelles ont tenu. Pour le moment, car ce sont le déconfinement et la crise sociale à venir qui pourraient donner le coup de grâce.

En (première) ligne face aux urgences sociales

Depuis le 30 mars, des travailleurs sociaux des services membres de la Fédération des services sociaux (FdSS) ont répondu aux questions de Bruxellois en détresse. Un numéro gratuit (0800/35.243) pour les relayer vers les services adéquats. Ou simplement les rassurer. Un coup de fil utile pour un public à l’existence fragile que la crise a fait basculer – ou plonger davantage dans la précarité. Après deux mois et demi, des «répondantes» nous livrent leurs observations et impressions.

Abonnés

Task forces’ story

Au plus fort de l’épidémie de Covid-19, des task forces à vocation sociale se sont mises en place à tous les niveaux de pouvoir. Réunissant politiques et acteurs de terrain, ces outils bricolés à la va-vite ont tenté de colmater les brèches sociales béantes générées par la crise. Aujourd’hui, alors que la situation sanitaire s’améliore, un constat s’impose : les task forces n’ont pas l’intention de raccrocher. Elles pourraient même devenir un outil de lobbying inespéré pour le secteur social… Récit.

Abonnés

Le maussade déconfinement de la prostitution

Pour la majorité des personnes vivant de la prostitution, le confinement a rimé avec suspension de leur activité. Mais sans clients, pas d’argent, pas de nourriture, pas les moyens de payer son loyer. Alors que la reprise des activités est en train de s’amorcer, elles et ils témoignent de leurs difficultés.

© Colin Delfosse

(L)armes d’errance. Souffrances et stratégies de survie des habitantes de la rue

Mauro Almeida Cabral est éducateur spécialisé et travailleur de rue au grand-duché de Luxembourg. Son ouvrage «(L)armes d’errance. Habiter la rue au féminin» – deuxième de la jeune collection belge «Transitions sociales et résistances» –, construit à partir de son travail d’intervenant en rue, invite les lecteurs dans le quotidien des habitantes de la rue, invisibles et sujettes à de nombreuses violences.

Abonnés