Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Avorter après 12 semaines : le parcours du combattant des femmes belges

Chaque année, quelques centaines de femmes résidant en Belgique se rendent aux Pays-Bas pour y pratiquer une interruption volontaire de grossesse. Enceintes de plus de 12 semaines, la limite pour avorter au plat pays, elles n’ont pas d’autre choix que de traverser la frontière. Une loi proposant d’étendre à 18 semaines le délai autorisé pour une IVG a pourtant failli être votée par le parlement fédéral. Avant de passer à la trappe, victime des négociations pour la formation de la coalition «Vivaldi».

Karine Lalieux : « J’ai toujours été pour la réduction collective du temps de travail, mais commençons peut-être par les plus de 55 ans »

Un plan de lutte contre la pauvreté et les inégalités mis sur les rails au début de l’été, une réforme des pensions présentée en cette rentrée… Deux rendez-vous importants pour la Ministre des Pensions et de l’Intégration sociale, chargée des Personnes handicapées, de la Lutte contre la pauvreté, Karine Lalieux. Elle nous a partagé les grands axes de ses réformes. 

Social 14-10-2021

La formation et l’insertion socioprofessionnelle font mauvais genre

C’est un phénomène presque immuable: certains secteurs de formation ou de l’insertion socioprofessionnelle sont fortement genrés. Difficile de trouver une femme en formation dans le secteur de la construction… Une situation sans espoir?

Transformation numérique. Au tour de l’associatif

Le numérique est partout. Depuis 10, 20 ans, il a littéralement envahi nos vies. Face à ce tsunami, le secteur associatif s’adapte en ordre dispersé. Faute de moyens, certains bricolent des fichiers Excel. D’autres par contre se lancent dans la [...]

« Pour l’instant, c’est un peu le Far West »

Quelle est l’influence de la digitalisation sur le travail des associations actives dans le champ social? Alter Échos a devisé avec Philippe Lambotte, développeur actif dans le secteur social depuis des années, Julie Kesteloot, coordinatrice des secteurs à la Fédération des services sociaux, et Catherine Szollossy, une bénévole active dans le dans le domaine de la distribution de nourriture.

Confinés, mais bien nourris

On l’a beaucoup entendu, mais est-ce vrai ? Le confinement imposé par la crise sanitaire aurait poussé les consommateurs à se tourner davantage vers le circuit-court. Alter Échos a tenté de le vérifier.

« Je pense qu’on ne mesure pas encore les effets de la crise »

Très sollicitée depuis le début de la crise du Covid-19 à cause de son portefeuille «santé», la ministre wallonne Christie Morreale (PS) a pris un peu de temps pour évoquer d’autres enjeux, un peu oubliés depuis 18 mois, comme l’emploi et la formation.

Covid-19 : un petit coup de téléphone, ça ne peut pas faire de mal

Plusieurs mutualités ont lancé un projet visant à contacter systématiquement, par téléphone, certains de leurs bénéficiaires âgés de plus de 65 ans. But de l’opération: s’assurer que tout va bien après 18 mois de pandémie…

Santé 06-07-2021

Les étudiants jobistes n’auront pas accès au chômage temporaire

En mai 2020, un projet de loi était déposé par le PS à la Chambre. Son but? Admettre au régime du chômage temporaire les étudiants ayant perdu leur job à la suite de la crise du Covid-19. Pourtant, le texte a fini par être retiré du travail en commission des Affaires sociales et de l’Emploi. En toute discrétion.

Dangereuse amnésie

Winston Churchill a le vent en poupe. Alors qu’il était quelque peu tombé dans l’oubli, l’ancien Premier ministre britannique, décédé en 1965, s’est vu dédier depuis peu un nombre croissant de biographies. Le grand écran lui a consacré un [...]

Forest 1991 : les raisons de la colère

Le 10 mai 1991, ce qu’on appelle communément les « émeutes de Forest » débutait dans le quartier Saint-Antoine, à Bruxelles. Il a suffi qu’un contrôle de police sur un jeune du coin dégénère pour que la marmite, sous pression depuis longtemps, [...]

Le feu de Forest

Le 10 mai 1991, le quartier Saint-Antoine, situé dans le bas de la commune de Forest, s’embrasait à la suite d’un contrôle de police sur un jeune du coin. «Les émeutes de Forest» dureront trois jours et marqueront une prise de conscience de la situation compliquée qui régnait alors dans certains quartiers «populaires» de Bruxelles. Récit.