Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale
Adeline Thollot

Adeline Thollot

L’asbl Singa et ses colocations solidaires

Proposer d’intégrer des colocations bruxelloises à des personnes réfugiées, pour faciliter leur recherche de logement, c’est le défi que s’est lancé l’asbl Singa. Depuis 2017, l’association crée du lien entre les locaux et les personnes migrantes nouvellement arrivées à Bruxelles, à travers diverses activités.

Extension des visas étudiants : une loi en rodage

Depuis août 2021, une nouvelle loi permet aux étudiants hors Union européenne diplômés d’études supérieures en Belgique d’introduire une demande d’extension de visa. Alors que ses voisins européens ont implémenté cette directive européenne datant de 2016 depuis quelque temps déjà, la Belgique a longtemps joué la mauvaise élève. Autour de cette loi récente, de nombreuses incertitudes persistent, tant pour les personnes pouvant en bénéficier que pour les professionnels travaillant sur les questions migratoires.

«Dans les quartiers, on ne veut pas l’exception, on réclame le droit commun»

Le 27 novembre 2021, la coordination «Pas sans nous», venue de Seine–Saint-Denis, posait sa caravane à Roubaix. Regroupant des délégations d’Angers, d’Orléans ou de Narbonne, les bénévoles et militants de la coordination sillonnent les quartiers populaires de France à la rencontre des habitants de ces territoires délaissés par les décideurs politiques. Cet arrêt dans le nord du pays marque la 21e étape de ce tour de France qui se terminera en mars 2022 à Paris, lors de la présentation publique d’un manifeste de propositions issues des quartiers populaires.

Un accueil hostile pour les étudiants étrangers

Les étudiants étrangers font l’objet de contrôles à la frontière afin de vérifier si les études qu’ils viennent poursuivre dans notre pays ne sont pas un prétexte pour masquer un regroupement familial. Ces contrôles se révèlent parfois abusifs, pouvant mener jusqu’à la détention en centre fermé. Témoignage et explications.

Migrations 21-12-2021

Étrangers hors UE : étudier à quel prix ?

Il y a plusieurs semaines, Junior Masudi Wasso, un étudiant congolais arrivé sur le sol belge avec un visa étudiant en règle, était placé en centre fermé durant une quinzaine de jours. Cette affaire, très médiatisée, a interpellé l’opinion publique, tant sur les procédures d’inscription que sur les contrôles effectués dans le cadre de la migration académique. Étudier en Belgique quand on est né en dehors de l’Union européenne relève du parcours du combattant. Pour y parvenir, il faut s’armer de patience et bénéficier d’une situation économique privilégiée.

Mohamed Allouchi: «C’est frustrant pour un auteur, d’être renvoyé à qui il est et non pas à ce qu’il écrit»

La pièce «Ma Andi Mangoul» qui sera jouée pour la première fois au Bozar, le 21 septembre questionne les relations entre la police et les jeunes issus de l’immigration à Bruxelles. Rencontre avec Salim Haouach, directeur artistique de l’asbl «Ras El Hanout», et Mohamed Allouchi, comédien et metteur en scène pour la compagnie «Les voyageurs sans bagages».

Culture 20-09-2021

« Les femmes migrantes qui prennent la route sont de plus en plus jeunes et de plus en plus formées »

En 2007, les femmes représentaient 49% de toutes les personnes migrantes dans le monde (1). Dans leur dernier ouvrage «Exils au féminin» (Éditions Academia), Jacinthe Mazzocchetti et Xavier Briké donnent voix aux récits de certaines de ces femmes en exil, résidant aujourd’hui en Belgique. La migration des femmes est singulière et ses trajectoires variées. Leur livre dépasse les stéréotypes et met en lumière les stratégies d’émancipation déployées par les femmes migrantes.

Un congé pour les aidants proches : premier bilan de la loi de 2020

Ils font partie des invisibles et leur travail de l’ombre est encore peu reconnu. Les aidants proches bénéficient depuis le 1er septembre 2020 d’une reconnaissance légale. Si cette loi est un premier pas pour les soutenir, elle n’est pas suffisante en matière d’octroi de droits sociaux, selon les principales concernées – car il s’agit en grande majorité de femmes (dans 70% des cas, selon des chiffres de 2017, de la Coordination des ONG des droits de l’enfant) – et les associations qui les représentent.

Olivier Cyran : « Nos dents sont notre devanture sociale »

Des sans-dents aux sourires clinquants des publicités, qu’est-ce que les dents nous racontent? Interview avec Olivier Cyran, auteur de l’ouvrage «Sur les dents. Ce qu’elles disent de nous et de la guerre sociale».

Isabelle Godin : «Derrière les chiffres, il y a des mal-être et des questions d’avenir qu’il faut prendre en compte.»

Alter Échos avait rencontré Isabelle Godin en avril dernier au début du confinement, nous la retrouvons un an plus tard, pour tirer un premier bilan de la crise sanitaire. Cette socio-épidémiologiste, professeure à l’École de santé publique de l’ULB, pose un regard à la fois sociologique et historique sur la gestion actuelle du Covid-19, à l’aune des épidémies d’autrefois.

Santé 26-03-2021