Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Economie

Indépendants en détresse, un mal passé sous silence ?

Solitude, pression financière et administrative, hyperdisponibilité… Ces réalités peuvent avoir un impact d’ordre psychologique sur les indépendants. Les éléments extérieurs, comme la crise sanitaire, les inondations ou la montée des prix de l’énergie, accentuent encore les difficultés. Nombre d’entrepreneurs témoignent de situations de mal-être, voire, dans les cas les plus graves, d’idées suicidaires.

Des communes sur le fil du rasoir

Coups durs pour les finances communales. La crise du Covid-19, les indexations salariales, les inondations, l’augmentation des prix de l’énergie sont autant d’éléments qui mettent à mal les pouvoirs locaux. D’autant qu’en Wallonie et à Bruxelles, un bon nombre de communes sont dans le rouge. Le fédéral et les Régions leur ont aussi délégué ces dernières années de plus en plus de compétences, et les subsides alloués ne suivent pas toujours. Et, pour ne rien arranger, contrairement aux niveaux de pouvoir supérieurs, les communes ne peuvent pas présenter de budget en déficit.

Pour une bouchée de pain

Une mie moelleuse sous une enveloppe croustillante, à la fois symbole de frugalité et de générosité, objet de mythologies et aliment de base: le pain incarne de multiples paradoxes. Il est surtout un aliment «social», dont le prix a longtemps été une prérogative de l’État.

Ce que Vinted fait à la seconde main

Revendre ses plus belles pièces sur Vinted plutôt que de les donner à des associations. Comment les entreprises d’économie sociale qui vivent de dons font-elles face à cette concurrence du secteur privé qui s’empare du marché de la seconde main? Décryptage.

L’échec de la libéralisation

En 2007, le marché du gaz et de l’électricité basculait dans l’idéologie libérale avec l’ouverture à la concurrence. Un basculement qui avait pour principal objectif de faire baisser les prix. Quinze ans après, on peut dire que rien ne s’est passé comme prévu. Alter Échos, aidé par de nombreux acteurs et experts du secteur, fait le bilan.

L’inflation, mode d’emploi

On pouvait prévoir, avec un Covid moins présent dans nos vies et une reprise économique importante, que l’année 2022 serait celle du retour de l’inflation. Mais il aurait été difficile d’imaginer qu’elle revienne à ce point, faisant la une de nombreux médias et se plaçant au centre des discussions entre économistes et politiques. Alter Echos vous propose de faire le point sur cet indicateur pour vous permettre d’avoir (presque) toutes les cartes en main.

Brasserie de la Lesse ou l’art de la sobriété heureuse

À Éprave, la Brasserie de la Lesse a décidé de miser sur le circuit court en matière tant d’approvisionnement que de distribution. Un parcours assez atypique dans le monde brassicole. Son statut de coopérative n’y est pas pour rien. [...]

07-02-2022

Succession d’inégalités

Les héritages ont le don d’entretenir une succession d’inégalités sociales. De manière assez étonnante, l’ensemble des économistes valide le constat. Mais faut-il le taxer autrement? Et, si oui, comment?

Les partis politiques et l’héritage

Avez-vous déjà entendu un parti politique faire campagne sur le bien-fondé de l’héritage? Non? C’est normal. Bien trop impopulaire, bien trop risqué. Alors en trois questions, Alter Échos a voulu savoir ce que pensaient les partis francophones (ainsi que la N-VA) de l’héritage et des règles actuelles en matière de frais de succession.

Filiation comme filière

D’un côté, John-Alexander Bogaerts qui, entre cercle d’affaires, école de codage et un hebdo controversé, a décidé de régler ses pas sur ceux de son père; de l’autre, Bernard Mulliez, documentariste, dont la famille, très discrète, possède de nombreuses enseignes prospères comme Auchan, Decathlon, Kiabi. Ce dernier a préféré tirer un trait sur cette rente assurée en interrogeant par l’art ce capitalisme à outrance. Alter Échos les a interrogés sur leur rapport à l’héritage.

Et si nous ne transmettions plus rien?

Des testaments vides. Comment l’absence de transmission influencerait-elle nos vies, notre société? Une approche philosophique de l’héritage à laquelle Axel Gosseries et Marie Bastin répondent. L’un est chercheur FNRS et professeur à l’UCLouvain, l’autre est doctorante en philosophie. Ensemble, ils gèrent le projet «Fair Inheritance» à l’UCLouvain (Chaire Hoover). Ce projet encourage les recherches consacrées aux questions de justice soulevées par l’héritage et sa taxation.

Taux mondial d’impôt sur les sociétés : « Nous sommes dans une dynamique intéressante »

Une révolution fiscale est en route. Le week-end dernier, les pays du G7 se sont engagés sur l’objectif d’un taux d’impôt minimal mondial sur les sociétés d’«au moins 15%». Un taux qui permettrait de lutter en partie contre la concurrence fiscale et de faire payer les multinationales à hauteur raisonnable. D’où vient cet instrument comment fonctionne-t-il? Quels avantages pour les citoyens? Ne doit-on pas craindre des effets pervers? Entretien avec l’économiste et eurodéputée française socialiste (S&D) Aurore Lalucq.

09-06-2021