Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Alter Échos n°496

Transformation numérique. Au tour de l’associatif

Le numérique est partout. Depuis 10, 20 ans, il a littéralement envahi nos vies. Face à ce tsunami, le secteur associatif s’adapte en ordre dispersé. Faute de moyens, certains bricolent des fichiers Excel. D’autres par contre se lancent dans la constitution d’outils numériques plus élaborés, censés les aider dans leur travail. Mais en ont-ils vraiment envie ou agissent-ils sous la contrainte ? Empruntent-ils la bonne recette ? Et respectent-ils la vie privée de leurs usagers et le fameux Règlement général sur la protection des données (RGPD) (lire : « Pour l’instant, c’est un peu le Far West ») ?

Souvent, c’est ce dernier point, ô combien sensible dans le travail social, qui semble crisper le plus certains travailleurs. Créer des bases de données reprenant des informations à propos des usagers, est-ce une bonne idée ? Les données collectées seront-elles bien utilisées ? La confiance des usagers – souvent fragile – vis-à-vis des associations ne risque-t-elle pas de s’effilocher ? Toutes ces questions sont charriées par un projet de création, à Bruxelles, d’un dossier électronique recensant la situation de tous les sans-abri en demande d’aide (lire : « Sans-abri à Bruxelles : le dossier électronique de la discorde »).

Critiquer, c’est facile ? Il est vrai que l’associatif lui-même, dans son fonctionnement interne, n’est pas exempt de reproches, notamment dans le choix des logiciels qu’il utilise, souvent issus des GAFAM et peu sûrs en termes de respect de la vie privée. Chez Alter Échos, nous avons fait notre examen de conscience et nous vous proposons une série de solutions… (lire : « En route vers la liberté »). Vous hésitez ? Allons, allons, d’autres ont pourtant déjà sauté le pas et sont passés aux logiciels libres (lire : « Migrations libres »).

Une preuve que le numérique et l’associatif peuvent aussi parfois se rencontrer. En témoigne aussi la question de l’e-santé qui, au-delà des questions éthiques que le dossier génère, permet la réalisation d’actes thérapeutiques, parfois à destination de personnes qui sans cela n’y auraient pas eu accès. Et ce depuis plusieurs années… (lire : « Le pari de l’e-santé pour un meilleur accès aux soins »).

Edito

On ne naît pas « digital », on le devient

Alors que les profs et les élèves sont à peine remis du long épisode de cours en ligne, qu’ils reprennent la route de l’école en présentiel, voilà qu’il redéboule… le numérique…

08-09-2021
Technologies

« Pour l’instant, c’est un peu le Far West »

Quelle est l’influence de la digitalisation sur le travail des associations actives dans le champ social? Alter Échos a devisé avec Philippe Lambotte, développeur actif dans le secteur social depuis des années, Julie Kesteloot, coordinatrice des secteurs à la Fédération des services sociaux, et Catherine Szollossy, une bénévole active dans le dans le domaine de la distribution de nourriture.

08-09-2021
Social

Sans-abri à Bruxelles : le dossier électronique de la discorde

Toujours en attente, le dossier social électronique qui aurait pour objectif de recenser des informations sur les sans-abri de la capitale continue de crisper les esprits. D’un côté, on considère cet outil essentiel pour gérer cette problématique du non-logement à grande échelle. De l’autre, on le juge éloigné des réalités de terrain, dangereux pour la vie privée des SDF et périlleux pour l’avenir du secteur. Sans doute l’un des meilleurs exemples pour montrer que numérique et travail social ne font pas souvent pas bon ménage…

08-09-2021
Santé

Le pari de l’e-santé pour un meilleur accès aux soins

Cette année, des millions d’actes thérapeutiques ont été posés à distance. Certains acteurs n’ont pas attendu la pandémie pour utiliser les outils numériques comme une interface de la relation de soins. Si la télésanté suscite des questions d’ordre éthique, elle donne aussi accès à des soins qui n’auraient pas été dispensés autrement.

08-09-2021
Technologies

Migrations libres

Le numérique a envahi nos vies, sans qu’on y soit tout à fait préparé ou formé. Comment les associations décodent-elles ce nouveau langage? Pourquoi une majorité d’entre elles s’entoure-t-elle encore d’outils marchands déconnectés de ses principes et missions? Certaines ont pris la voie du libre, non sans quelques contraintes.

08-09-2021
Technologies

En route vers la liberté

Comment ne plus dépendre des plateformes et de logiciels développés par les GAFAM et autres grands acteurs du monde de la tech? À Alter Échos, avouons-le, nous ne sommes pas de bons élèves en la matière. Ce dossier était donc pour nous l’occasion d’entreprendre un travail autocritique. Nous avons trouvé de nombreuses solutions libres pour nous (et vous) inspirer.

08-09-2021
L'image

Objets et souvenirs du « Bloemekenswijk »

Cette photo fait partie d’une série de natures mortes réalisées dans des maisons du « Bloemekenswijk », un quartier de logements sociaux centenaires à Gand. « À la demande de la Province de Flandre orientale et du Musée Dr Guislain, je suis allée [...]

08-09-2021
Migrations

Sans-papiers : la grève de la faim comme horizon ?

En juillet, après deux mois de grève de la faim, les sans-papiers de l’église du Béguinage, de l’ULB et de la VUB ont suspendu leur action. Depuis une vingtaine d’années, des sans-papiers utilisent cette arme du désespoir, souvent décriée, comme un agrégateur de solidarités. Ils obtiennent des résultats contrastés.

08-09-2021
Petite enfance / Jeunesse

24 heures avec… Autrement Dit

Un service d’aide à la jeunesse pas comme les autres. Fondé en 2017 par quatre jeunes collègues, Autrement Dit a fait fi de toute hiérarchie, repose sur la gouvernance partagée et cumule les projets innovants.

08-09-2021
Santé

Médecine scolaire : un service à bout de souffle

Les services de la PSE (Promotion de la santé à l’école) espéraient une rentrée scolaire un peu plus tranquille. C’était compter sans le variant Delta, évidemment. Depuis plus d’un an et demi, Covid oblige, la médecine scolaire est sur tous les fronts, à commencer par le tracing des élèves. Une mission essentielle qui a permis de maintenir les écoles ouvertes, mais une action qui a mis sur le côté le reste des missions de la PSE…

08-09-2021
Agriculture

Abattage à la ferme : le grand retour à la tradition ?

«Avant», on tuait les veaux, vaches et cochons dans la ferme. Les abattoirs ont pris le relais et sont devenus des industries de production de viande. Mais ils sont de moins en moins adaptés aux besoins et aux aspirations des petits éleveurs en circuit court. Alors si on revenait à l’abattage à la ferme? Pour des raisons aussi de bien-être animal? L’idée fait son chemin, elle est même arrivée jusqu’à la table du gouvernement wallon.

Social

Handicap : l’amour n’a plus de prix

Depuis le 1er janvier 2021, le montant de l’allocation d’intégration pour les personnes en situation de handicap ne dépend plus des revenus de leur conjoint. Une avancée sociale qui soulève toutefois plusieurs questions: le budget de cette mesure sera-t-il suffisant? Pourquoi ne pas revoir de fond en comble le mode de calcul des allocations? À quand la fin du statut de cohabitant et l’individualisation des droits sociaux pour tous?

08-09-2021
Environnement/territoire

Julien Langumier : « Gouverner les catastrophes comme un objet parmi d’autres relève d’une gageure »

Anthropologue des catastrophes, ethnologue et coauteur de l’ouvrage «Le gouvernement des catastrophes» (éd. Karthala, 2013), Julien Langumier nous explique les effets et défis, à court et à long terme, que devront affronter les populations sinistrées des inondations en Wallonie. Entretien.

08-09-2021
Santé

Toilettes : un besoin urgent

Et si les lieux d’aisance étaient un lieu plus politique qu’il n’y paraît. Un lien à investir d’ailleurs en temps de crise sanitaire, mais pas que… Les enjeux sociaux qui entourent les toilettes sont nombreux, et, depuis plusieurs années maintenant, Alter Échos s’est penché sur ce sujet.

08-09-2021
Photomaton

« Les femmes migrantes qui prennent la route sont de plus en plus jeunes et de plus en plus formées »

En 2007, les femmes représentaient 49% de toutes les personnes migrantes dans le monde (1). Dans leur dernier ouvrage «Exils au féminin» (Éditions Academia), Jacinthe Mazzocchetti et Xavier Briké donnent voix aux récits de certaines de ces femmes en exil, résidant aujourd’hui en Belgique. La migration des femmes est singulière et ses trajectoires variées. Leur livre dépasse les stéréotypes et met en lumière les stratégies d’émancipation déployées par les femmes migrantes.

08-09-2021
Social Décalé

Antoinisme : un culte simple et belge

Les belles heures de l’antoinisme sont loin. Pourtant, ce culte guérisseur né en région liégeoise au début du XXe siècle, dans le bassin ouvrier de Jemeppe-sur-Meuse, continue de drainer dans ses temples quelques adeptes en quête de simplicité, loin des ors et des dogmes.

08-09-2021
maitre corbeau
Maitre Corbeau

Quand la justice fait de la politique

Ces derniers mois, la justice a eu à traiter des affaires remarquables par l’intérêt médiatique qu’elles ont suscitées, mais surtout de par les enjeux de société qu’elles ont pu soulever. Elle est alors amenée à se positionner: parquet et magistrats finalement se découvrent, sous couvert de l’application de la loi. Du procès des hébergeurs·euses à celui du climat, en passant par la guéguerre du commissaire de police à l’encontre de l’ex-président de la Ligue des droits humains…

08-09-2021
Social Bistrot

Convivialité et vie trépidante des objets

Espace populaire qui mélange les publics, crée du lien et des échanges codés et non codés autour d’une pratique ancestrale? Bon sang, mais c’est bien sûr, pour étoffer notre inventaire, il nous fallait, pour la rentrée, mettre les pieds dans cet endroit de brassage: la brocante de quartier.

08-09-2021
Focales

Étincelle : lueur d’avenir

Ce sont les «enfants oubliés de la psychiatrie». Eux qui ne sont pas malades mais vivent avec un parent souffrant de dépression sévère, d’un trouble bipolaire ou de schizophrénie. À la maison, c’est souvent le qui-vive, l’attente du pire, la peur au ventre. À l’extérieur, on cache tout, on ne dit rien. Depuis 2019, l’asbl Étincelle a créé un espace d’échange dédié à ces jeunes. Pour soulager le présent et préparer l’avenir: une vie pleinement vécue malgré les durs auspices.

08-09-2021
Parcourir le numéro | Acheter ce numéro | Retour aux numéros