Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
Clara Van Reeth

Clara Van Reeth

Un « oui » difficile à ignorer

Résultat d’une mobilisation de plusieurs mois, sur un total de 1,8 million de votants, près de six Berlinois sur dix se sont exprimés en faveur de la gestion publique d’une partie du parc immobilier privé. Mais le résultat du vote ne sera pas contraignant. Beaucoup de bruit pour rien? Peut-être. Mais il y a toutefois lieu d’être positif, voire optimiste…

Mal-logement, aussi hors des murs

Inondations, pollution, réchauffement climatique: face aux crises, le logement, censé abriter, expose certaines catégories de population plus que d’autres. Comment penser un aménagement du territoire qui allie exigences environnementales et justice sociale? Le défi est de taille.

24 heures avec… Autrement Dit

Un service d’aide à la jeunesse pas comme les autres. Fondé en 2017 par quatre jeunes collègues, Autrement Dit a fait fi de toute hiérarchie, repose sur la gouvernance partagée et cumule les projets innovants.

Handicap : l’amour n’a plus de prix

Depuis le 1er janvier 2021, le montant de l’allocation d’intégration pour les personnes en situation de handicap ne dépend plus des revenus de leur conjoint. Une avancée sociale qui soulève toutefois plusieurs questions: le budget de cette mesure sera-t-il suffisant? Pourquoi ne pas revoir de fond en comble le mode de calcul des allocations? À quand la fin du statut de cohabitant et l’individualisation des droits sociaux pour tous?

Covid-19 : le rural en mutations

L’impact du Covid… sur l’emploi, les hôpitaux, la jeunesse, la précarité ou encore la santé mentale. Ces derniers mois, la formule a été revisitée à toutes les sauces. Cette fois, c’est des conséquences de la crise sur le monde [...]

Champs de bataille

Les conflits se multiplient en milieu rural entre les nouveaux habitants venus des villes et le monde agricole. Les premiers découvrent un environnement pas si calme, dont les bruits et les odeurs sont parfois vécus comme des nuisances. Le second s’estime incompris et peu respecté. Le confinement a un peu plus abîmé cette cohabitation en péril. Un problème dont certains politiques ont décidé de se saisir.

Coulez jeunesse

Peu concernés, insouciants et désinvoltes, les jeunes? Leur portrait-robot tiré durant cette pandémie colle, semble-t-il, peu à la réalité. Les dégâts causés par la crise sur leur santé mentale sont bien visibles sur le terrain. Et confirmés par des études à large échelle.

Bientôt une « école pour tous et pour chacun » ?

Parmi les grands chantiers du Pacte pour un enseignement d’excellence figure celui d’une école plus inclusive. C’est demain – soit en septembre 2021 – qu’une grande réforme en la matière doit voir le jour. Mais face au peu d’informations dont il dispose, le secteur redoute une «réforme pansement» visant à rectifier les dérapages du passé, sans réel projet d’inclusion.

Covid : le double handicap

Soumis aux mêmes contraintes que les maisons de repos, mais largement moins médiatisés, les services résidentiels pour personnes handicapées ont subi de plein fouet le confinement.

Trajets de réintégration : aller simple vers le chômage

L’arrêté royal de 2016 institue la réinsertion des travailleurs malades de moyenne et longue durée. Côté pile, il y a l’opportunité de reprendre sa carrière, voire se réinventer, en dépit de la maladie. Côté face, il y a des trajets qui n’auraient de «réintégration» que le nom: dans sept cas sur dix, un employé est déclaré inapte et finit quasi systématiquement par quitter l’entreprise. Premier bilan après trois ans d’ «activation» des travailleurs malades.

L’économie, « une science sociale désincarnée »

Le mouvement mondial «Rethinking economics» dénonce la toute-puissance de la théorie néoclassique en économie. La crise financière de 2008 devrait avoir ébranlé la croyance en une main invisible, éternelle régulatrice du marché; pourtant, les réponses apportées par les économistes néoclassiques demeurent insuffisantes. Écologie, lutte contre les inégalités sociales, féminisme… Les réponses à ces enjeux sont dans l’hétérodoxie, selon le réseau. Présent dans six universités belges, il vient de lancer un appel à la refonte en profondeur des cursus en sciences économiques. Rencontre avec Zoé Evrard et Bastien Castiaux, membres de Rethinking economics.

Titres-services : les travailleuses, dernier maillon d’une chaîne grippée

Les négociations s’enlisent depuis près d’un an entre le patronat et les syndicats dans le secteur des titres-services. Les aides ménagères attendent une augmentation de 1,1% de leur salaire, prévue par l’accord interprofessionnel. Les entreprises n’y concèdent qu’à condition d’une indexation de leurs subventions régionales. Les Régions, quant à elles, font face à l’explosion de la consommation des titres-services et à leur poids croissant sur les finances publiques.