Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
Clara Van Reeth

Clara Van Reeth

Covid : le double handicap

Soumis aux mêmes contraintes que les maisons de repos, mais largement moins médiatisés, les services résidentiels pour personnes handicapées ont subi de plein fouet le confinement.

Abonnés

Trajets de réintégration : aller simple vers le chômage

L’arrêté royal de 2016 institue la réinsertion des travailleurs malades de moyenne et longue durée. Côté pile, il y a l’opportunité de reprendre sa carrière, voire se réinventer, en dépit de la maladie. Côté face, il y a des trajets qui n’auraient de «réintégration» que le nom: dans sept cas sur dix, un employé est déclaré inapte et finit quasi systématiquement par quitter l’entreprise. Premier bilan après trois ans d’ «activation» des travailleurs malades.

Abonnés

L’économie, « une science sociale désincarnée »

Le mouvement mondial «Rethinking economics» dénonce la toute-puissance de la théorie néoclassique en économie. La crise financière de 2008 devrait avoir ébranlé la croyance en une main invisible, éternelle régulatrice du marché; pourtant, les réponses apportées par les économistes néoclassiques demeurent insuffisantes. Écologie, lutte contre les inégalités sociales, féminisme… Les réponses à ces enjeux sont dans l’hétérodoxie, selon le réseau. Présent dans six universités belges, il vient de lancer un appel à la refonte en profondeur des cursus en sciences économiques. Rencontre avec Zoé Evrard et Bastien Castiaux, membres de Rethinking economics.

Abonnés

Titres-services : les travailleuses, dernier maillon d’une chaîne grippée

Les négociations s’enlisent depuis près d’un an entre le patronat et les syndicats dans le secteur des titres-services. Les aides ménagères attendent une augmentation de 1,1% de leur salaire, prévue par l’accord interprofessionnel. Les entreprises n’y concèdent qu’à condition d’une indexation de leurs subventions régionales. Les Régions, quant à elles, font face à l’explosion de la consommation des titres-services et à leur poids croissant sur les finances publiques.

Grains de folie dans l’espace public

Les manifestations de souffrance mentale et de troubles psychiatriques en rue sont en augmentation. Le nombre de procédures d’admission forcée en psychiatrie a doublé entre 2010 et 2018 dans la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles. Cette situation découle d’une précarité en augmentation et de troubles mentaux croissants dans toute la population. La prise en charge, quant à elle, serait saturée…

Injections de précarité dans la ville aux cinq clochers

La consommation de drogues dures monte en flèche dans le centre-ville de Tournai. Signe d’une précarité croissante qui inquiète les associations. Source d’incompréhension, voire de répulsion, chez la population. À l’instar de grandes villes du pays – Liège, la «Tox City», Bruxelles ou Charleroi –, la petite ville frontalière de 70.000 habitants doit trouver ses propres solutions à un problème toujours tabou.

Abonnés

L’accès à la formation s’ouvre pour les sans-papiers à Bruxelles

Fin janvier, le comité de gestion d’Actiris a approuvé une proposition qui a fait beaucoup parler d’elle: permettre l’accès de travailleurs sans papiers à des formations aux métiers en pénurie dans la capitale. L’idée séduit tous les partenaires sociaux. Mais ce n’est pas encore gagné: la Région devra négocier avec le fédéral pour tenter de lever les freins réglementaires.

Pénurie de médecins : se rassembler pour mieux soigner

Bientôt révolu le temps du généraliste exerçant en solo dans son cabinet? Les jeunes diplômés montrent davantage d’intérêt pour la pratique groupée. Pour les attirer et lutter contre la pénurie de médecins en milieu rural, la Wallonie et la province du Luxembourg soutiennent financièrement la création de cabinets groupés. Des dizaines de projets ont déjà vu le jour ces dernières années.