Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Dossier: prostitution

Prostitution: jeux de dames, jeux de dupes?

16-10-2019 Alter Échos n° 477

Depuis la nuit des temps, le corps de la femme se vend, s’échange, se monnaie. La prostitution serait-elle vraiment le plus vieux métier du monde? Ou plutôt la manifestation abusive d’une domination patriarcale millénaire? Le débat, dont se sont emparées les féministes il y a plus d’un siècle, n’est pas clos.

Entre une femme (ou un homme) qui revendique son occupation sans bénéficier des droits sociaux habituellement assortis à toute activité professionnelle (lire «Travailleuses du sexe: une voix qui dérange»), une jeune Nigériane sans papiers victime d’un proxénète menaçant (lire «Traite: une lutte à double tranchant») et une mère de famille qui boucle ses fins de mois à coups de passes occasionnelles, les situations de prostitution sont pourtant multiples et les zones grises nombreuses.

Mais presque toutes interrogent par leur vulnérabilité. Finalement, «croire que s’attaquer à la question prostitutionnelle est la solution, c’est soit naïf, soit volontairement stupide», conclut Renaud Maes, chercheur aux Facultés universitaires Saint-Louis et à l’ULB. Politiques sociales, migratoires, d’égalité hommes-femmes, d’accès aux études supérieures ou à l’emploi, c’est en fait tout le champ des politiques publiques qui devrait être interrogé (lire «Les dessous du débat»). Des politiques publiques qui se contentent aujourd’hui grosso modo, en ville et encore plus à la campagne (lire «Une partie de campagne»), de jeter un voile pudique sur un phénomène qui dérange.

Marinette Mormont

Marinette Mormont

Coordinatrice web, contact freelances, journaliste (social, santé, logement).

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)