Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Volontariat

Bénévole compatible

Plateforme nationale dédiée au volontariat, Give a Day met en lien des associations et des bénévoles, pour un coup de main ponctuel et plus si affinités. Un «Tinder du volontariat» qui se démarque des codes classiques du secteur et séduit les entreprises, les communes et l’université.

Red arrows find black figures holding a circle. Frontiers of Physics. Canadian edition. 1968.

Plateforme nationale dédiée au volontariat, Give a Day met en lien des associations et des bénévoles, pour un coup de main ponctuel et plus si affinités. Un «Tinder du volontariat» qui se démarque des codes classiques du secteur et séduit les entreprises, les communes et l’université.

Avocat et père de quatre enfants, Mathieu Jacob, la quarantaine, vit dans le Brabant wallon. En 2015, il se rend dans un camp de réfugiés, en Grèce – le début d’une réflexion personnelle sur l’engagement citoyen à l’heure du temps compressé: trop contraignant, le bénévolat à l’ancienne et ses horaires fixes ne semblent plus convenir à nos vies contemporaines, éclatées entre gardes alternées, prestations professionnelles irrégulières et loisirs à la demande. «Quand je suis rentré de Grèce, Avocats sans frontières m’a proposé de longues missions qui auraient pu me convenir mais qui n’étaient pas compatibles avec mon métier et ma vie de famille, raconte-t-il. J’ai donc commencé à réfléchir à une autre manière de faire du volontariat et constaté qu’autour de moi, beaucoup de personnes étaient dans la même envie.» En 2018, Mathieu Jacobs fonde alors «Two Days», une plateforme visant à favoriser le bénévolat en Belgique francophone, de manière réaliste et flexible («Deux jours par mois»). Rapidement, la Fondation Roi Baudouin, qui soutient le projet, met Mathieu Jacobs en contact avec Bart Wolput, fo...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julie Luong

Julie Luong

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)