Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Genre

Jeunes LGTB : un refuge pour se reconstruire

Avec le soutien de la Ville et du CPAS de Liège, la fondation Ihsane Jarfi a ouvert en juin dernier un dispositif d’accueil d’urgence pour les jeunes rejetés par leur famille en raison de leur orientation sexuelle et/ou de leur genre. Une première en Wallonie.

Asleep in the morning. Health Stories - Book Two. 1933.

Avec le soutien de la Ville et du CPAS de Liège, la fondation Ihsane Jarfi a ouvert en juin dernier un dispositif d’accueil d’urgence pour les jeunes rejetés par leur famille en raison de leur orientation sexuelle et/ou de leur genre. Une première en Wallonie.

Le 22 avril 2012, Ihsane Jarfi, jeune homosexuel trentenaire d’origine marocaine, est enlevé en sortant d’une discothèque au centre de Liège. Dix jours plus tard, son corps est découvert sans vie, portant la trace de nombreux sévices, dans un champ. Son meurtre sera le premier à être reconnu comme «homophobe» de l’histoire judiciaire belge. En 2014, son père, Hassan Jarfi, met sur pied la Fondation Ihsane Jarfi, qui collabore depuis avec trois institutions culturelles liégeoises (L’Opéra royal de Wallonie, l’Orchestre philharmonique et le Théâtre de Liège). «Nous organisons des événements annuels qui nous permettent de recueillir des dons que nous redistribuons aux associations qui luttent contre la discrimination et l’homophobie en particulier, mais nous souhaitions avoir un projet propre, qui concrétise nos actions», raconte Hassan Jarfi. En France, le père d’Ihsane a découvert les refuges, ces hébergements d’urgence qui accueillent les jeunes homos en rupture familiale. Depuis une quinzaine d’années, ces habitats de transition sont présents dans toutes les grandes villes de l’Hexagone. En Belgique, seule Bruxelles ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julie Luong

Julie Luong

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)