Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Alter Échos n°479

Enfants : parents pauvres du social ?

Illustration de couverture : Maud Romera

On vous voit venir, chers lecteurs. Vous vous dites : « Non mais encore des articles sur la pauvreté infantile, y en a ras la casquette ! » Ou quelque chose dans ce goût-là. Et c’est vrai qu’il faut bien admettre qu’on en a eu notre dose, de la pauvreté infantile, ces derniers temps. Tous les journaux, télé et radio, se sont fait l’écho – avec raison – de l’excellent « rapport pauvreté » du délégué général aux Droits de l’enfant. La septième édition de « Viva for Life » – dédiée à la thématique – dégouline un peu partout. Et il n’est pas possible d’aller voir La Reine des neiges 2, tranquillement, au cinéma, sans s’enfiler un petit clip pathos contre la pauvreté des enfants. Tout cela est vrai.

Mais justement, Alter Échos, à la pointe des questions sociales, ne pouvait pas esquiver cet enjeu de société, malgré son côté « rabâché ». Tout en n’oubliant pas d’y apporter son expertise, en multipliant les regards. Car derrière la « pauvreté des enfants » se cachent bien sûr la pauvreté des parents, les inégalités sociales et l’impuissance politique à s’y attaquer.

Pour mieux cerner ces grands enjeux, Alter Échos ouvre le bal de son dossier avec un long dialogue, passionnant, entre Bernard De Vos, le délégué général aux Droits de l’enfant – qui dans son rapport fait la part belle au ressenti des familles précaires – et Anne-Catherine Guio, économiste, spécialiste des questions de pauvreté, qui nous détaille en chiffres l’étendue des dégâts (lire « En dix ans, les plus fragiles se sont encore fragilisés »).

Car les dégâts sont bien là, ils s’incrustent, surtout en Wallonie, mais, « encore pire » à Bruxelles. Des enfants et des parents parfois privés de chauffage, de logement, de chaussures neuves… Face à cela, les quelques « bonnes pratiques locales » semblent bien dérisoires (lire, « Polo, un lapin qui réduit l’écart scolaire »).

Le décalage entre le discours, toujours empathique, pour ces « pauvres enfants » et l’action politique est frappant. Même si des lueurs d’espoir émergent lorsqu’on évoque la politique de la petite enfance et le plan crèche de la Fédération Wallonie-Bruxelles (lire « Crèches : un levier sous-exploité contre la précarité ») et que des structures tentent le tout pour le tout pour réduire les inégalités d’accès aux activités extrascolaires (lire : « Une tartine dans le cartable ou une activité extrascolaire ? »).

Enfin, derrière toutes ces mobilisations contre la pauvreté infantile se cache une question qui fâche et qu’il ne s’agirait pas d’éluder : la pauvreté des enfants – « pratique » pour lever des fonds – n’aurait-elle pas un effet pervers, celui de déresponsabiliser la société face aux enjeux globaux des inégalités et de culpabiliser les parents ? (lire : « Pauvreté infantile : jeter le bébé avec l’eau du bain ? »). Peut-être… mais il ne faudrait pas non plus oublier que les enfants ont des droits propres, qui sont reconnus dans la convention internationale des droits de l’enfant, ratifiée par la Belgique en 1991. Et que ces droits ne sont toujours pas pleinement respectés. Et ça, il est toujours utile de le rappeler.

Social

Le maussade déconfinement de la prostitution

Pour la majorité des personnes vivant de la prostitution, le confinement a rimé avec suspension de leur activité. Mais sans clients, pas d’argent, pas de nourriture, pas les moyens de payer son loyer. Alors que la reprise des activités est en train de s’amorcer, elles et ils témoignent de leurs difficultés.

01-07-2020
L'image

Les « enfants parqués »

Faute de places en maison d’accueil, des mineurs sont confiés à l’hôpital, parfois pendant des mois. On les appelle des « enfants parqués ». Un séjour non sans conséquence sur leur développement, le milieu hospitalier n’étant pas un lieu de vie [...]

29-12-2019
Edito

Si c’est le PNUD qui le dit…

Dans son rapport sur le développement humain de 2019, le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) note que la « vague de manifestations qui déferle actuellement sur le monde » aurait un seul dénominateur commun : les inégalités. Mais ce qui frappe le plus, c’est que les politiques que le rapport suggère de mettre en place font écho aux revendications portées par les milliers de manifestants ayant battu le pavé en 2019.

18-12-2019
Social

Loverboys : les liaisons dangereuses

Les loverboys, des prédateurs sexuels, recrutent leurs victimes, adultes comme mineures, pour les enrôler par la séduction dans la prostitution. Leur cible: des jeunes filles vulnérables belges mais aussi étrangères. Si le phénomène est particulièrement suivi en Flandre, la sensibilisation est bien moindre côté francophone.

Abonnés
18-12-2019
Santé

« Il m’a détruite psychologiquement »

Les loverboys sont des jeunes hommes qui prostituent leurs petites amies au moyen de pressions psychologiques. Alter Echos consacre dans son dernier numéro une vaste enquête à ce phénomène. Pascale a été victime d’un loverboy au début des années 90. Si le terme n’existait pas encore – il apparaît aux Pays-Bas en 1995, ce recrutement par la séduction était déjà bien réel…

18-12-2019
Jeunesse (Aide à la)

« En dix ans, les plus fragiles se sont encore fragilisés »

Bernard De Vos, délégué général aux Droits de l’enfant. Anne-Catherine Guio, économiste. Deux regards complémentaires sur la pauvreté infantile.

Abonnés
18-12-2019
Jeunesse (Aide à la)

Crèches : un levier sous-exploité contre la précarité

À Bruxelles, seuls trois enfants sur dix fréquentent une crèche. Les plus précarisés, généralement, n’y ont pas accès.

Abonnés
18-12-2019
Jeunesse (Aide à la)

Pauvreté infantile : jeter le bébé avec l’eau du bain ?

La pauvreté des enfants est très pratique pour mobiliser les émotions et les dons. Mais ne sert-elle pas à déresponsabiliser la société et à culpabiliser (un peu plus) les parents? Aujourd’hui, plusieurs travailleurs du secteur de lutte contre la pauvreté refusent d’utiliser les termes «pauvreté infantile».

18-12-2019
Jeunesse (Aide à la)

Polo, un lapin qui réduit l’écart scolaire

À Péruwelz, cela fait dix ans que l’on tente de réduire l’écart d’apprentissage du langage entre les enfants issus de milieux défavorisés et les autres.

18-12-2019
Jeunesse (Aide à la)

Une tartine dans le cartable ou une activité extrascolaire ?

Garderie, école de devoirs, activité culturelle le mercredi après-midi, club sportif le week-end, stage de vacances… Un monde après l’école, celui de l’extrascolaire. La plupart des enfants issus de milieux précarisés n’y ont pas accès.

Abonnés
18-12-2019
Social

24 heures avec… Adrien Godefroid, informaticien public

Il y avait les écrivains publics. Une asbl bruxelloise a inventé les «informaticiens publics». Armés de leur laptop, ils se déplacent en différents endroits de la capitale à la rencontre de publics vivant la fracture numérique au quotidien. Alter Échos a suivi l’un d’eux, Adrien, dans sa tournée.

Abonnés
17-12-2019
Santé

Grains de folie dans l’espace public

Les manifestations de souffrance mentale et de troubles psychiatriques en rue sont en augmentation. Le nombre de procédures d’admission forcée en psychiatrie a doublé entre 2010 et 2018 dans la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles. Cette situation découle d’une précarité en augmentation et de troubles mentaux croissants dans toute la population. La prise en charge, quant à elle, serait saturée…

17-12-2019
Economie

NewB, la banque de demain ?

L’ambition de NewB, cette coopérative belge qui travaille à la construction d’une banque éthique et durable, est sans limite. Son crédo ? «Changer la banque pour de bon.» Mais les obstacles pour y parvenir sont nombreux. Et les critiques fusent.

17-12-2019
Migrations

Formation des sans-papiers à Bruxelles : des chiffres pour convaincre

Des personnes qui ne demandent qu’à travailler ; des emplois qui ne demandent qu’à être pourvus : le projet de formation de personnes sans papiers par Actiris semble couler de source. Mais dans un contexte politique où l’immigration est devenue un enjeu majeur, rien n’est si simple.

Abonnés
17-12-2019
Justice

Prison : à poil, tes droits !

Au mieux désagréables, au pire dégradantes, les fouilles à nu en prison sont montrées du doigt par une enquête du Médiateur fédéral. Côté directions et syndicats, on grince des dents, regrettant que la question ne soit pas analysée dans [...]

Abonnés
17-12-2019
Environnement/territoire

Tous « chauds pour le climat » ? Les élèves favorisés ont une ardeur d’avance

Les jeunes ont massivement manifesté pour le climat au début de cette année. Mais cette belle unanimité n’en est peut-être pas une. Tous les jeunes n’ont pas la même connaissance et conscience des enjeux climatiques. Des fractures sociales et [...]

Abonnés
Emploi/formation

Des territoires sans chômage ?

On ne parle plus que de ça. Les territoires zéro chômeur sont partout. En 2017, devançant la hype, Alter Échos s’était déplacé en France – où le dispositif en était à ses balbutiements -, au Pays de Colombey, pour réaliser un « Focales » bien serré sur le sujet1. Nous en livrons ici quelques morceaux choisis qui, comme par hasard, résonnent comme autant de pistes de réflexion et d’avertissements pour les Belges réfléchissant sur le sujet à l’heure actuelle.

17-12-2019
Rond-point Schuman

À l’heure de l’ubérisation, l’UE veut mieux protéger les travailleurs des plateformes

Face à l’essor de la « nouvelle économie », la Commission européenne veut veiller à protéger les travailleurs des plateformes et à garantir leurs droits sociaux. Le but : faire rimer progrès technologie et avancées sociales.

Abonnés
17-12-2019
Social Décalé

Des « bulles » sous un ciel bien gris

À Bruxelles, l’asbl « Bulle » s’est inspirée d’un projet australien pour créer une wasserette mobile pour sans-abri. Sa camionnette, aux allures de «sound system» un peu étrange, arpente les rues de la capitale depuis 2018, sous un ciel cependant bien moins coloré que «Down Under»…

17-12-2019
Panpan Culture

Lectures : la rédaction vous conseille…

À l’écoute de la relation d’aide « S’il n’y avait qu’un problème ! Mais non, ils s’accumulent, se recouvrent et s’agglutinent. Un véritable nœud de vipères. Sur quel bout tirer pour démêler ce bazar ? » D’un côté, des usagers, dont les vulnérabilités [...]

17-12-2019
Parcourir le numéro | Acheter ce numéro | Retour aux numéros