Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Alter Échos n°481

Contraception : l’affaire est dans le slip

L’amour est le meilleur des médicaments, même si parfois la pilule est dure à avaler. Une pilule qui passe de plus en plus mal, et pour cause : la contraception est aujourd’hui en large majorité prise en charge par les femmes, y compris le préservatif (lire « Capote, affaire de femmes ? »). Sans nier la victoire qu’elle constitue pour les femmes de disposer de leur corps, elles sont de plus en plus nombreuses aussi à souligner la charge mentale, financière, physique que fait peser sur elle cette gestion. Les hommes, s’ils restent extrêmement minoritaires à prendre en charge la contraception – on parle ici de préservatif et de vasectomie, seuls contraceptifs masculins accessibles aux hommes en Belgique aujourd’hui –, n’y sont pas pour autant tous opposés (lire « Vasectomie : un choix tranché »). D’autres méthodes plus expérimentales apparaissent aussi parmi des pirates de la contraception qui interrogent leur propre masculinité (lire « À la pêche aux boules »). Promouvoir la contraception masculine ne revient pas à remettre en cause cette victoire fondamentale pour les femmes à disposer de leur corps, mais bien de porter l’enjeu de la contraception à l’échelle du collectif, parce qu’il concerne la maîtrise de la fertilité, l’autonomie et le désir de chacun et chacune. Mais la route est encore longue, comme le dit Laurence Stevelinck, chargée de mission à la Fédération laïque de centres de planning familial (lire « Contraception : qui porte la culotte ? »). « Les freins principaux sont culturels et symboliques. On est dans une société sexiste, les tâches sont séparées et hiérarchisées. La sphère reproductive a toujours été liée aux femmes. Des hommes qui changent les couches d’un enfant peuvent encore être charriés aujourd’hui… L’idée qu’un homme qui prendrait la contraception se féminiserait, se déviriliserait, est toujours partagée par des hommes mais aussi par des femmes. » Et sur le terrain, si certains professionnels de la santé se penchent sur la question, ils se heurtent à différents écueils : manque de techniques disponibles, tradition, absence de formation, craintes de la part des hommes… (lire « Contraception masculine, une technique de pro ? »).

Retrouvez, ICI & , en téléchargement gratuit, le poster pédagogique réalisé en complément de ce dossier.

Illustration de Philippe Debongnie.

Dossier & poster réalisés avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

 
L'image

« Inverties »

« Inverties » donne à voir et à entendre onze femmes qui aiment les femmes. Cette exposition veut célébrer la beauté et les visages lumineux et inspirants de celles qui sont encore trop peu présentes dans l’espace public. Le projet est [...]

29-02-2020
Edito

La liberté d’expression, oui, mais pas trop alors !

Prôner la censure pour défendre la liberté d’expression. Bizarre

26-02-2020
Enseignement

Frais scolaires : demandez l’addition

Le principe de la gratuité de l’enseignement obligatoire est scellé par une multitude de textes. Mais dans les faits, en Fédération Wallonie-Bruxelles, aller à l’école coûte cher, très cher: une réalité qui participe à faire de notre enseignement l’un des plus inégalitaires de l’OCDE.

Abonnés
26-02-2020
Santé

Contraception : qui porte la culotte ?

Les dispositifs sont encore peu nombreux, les entreprises pharmaceutiques pas franchement proactives, mais la contraception masculine suscite ces dernières années un regain d’intérêt.

26-02-2020
Santé

Contraception masculine : le tour de la question

Autant le dire, la contraception masculine ne dispose pas, à l’heure actuelle, de nombreuses techniques. Hormis le préservatif et la vasectomie, les autres méthodes restent largement marginales et expérimentales. Côté contraception, les hommes restent largement minoritaires à la prendre [...]

26-02-2020
Santé

Contraception masculine, une technique de pro ?

Que fait un homme quand il veut prendre sa contraception en main ? Il en parle avec sa copine ou un pote… Tiré d’une étude, ce constat souligne le désert médical auquel la gente masculine est confrontée dès que l’on parle de santé reproductive. Pourtant, certains professionnels de la santé se penchent sur la question. Mais ils se heurtent à différents écueils : manque de techniques disponibles, tradition, absence de formation, craintes de la part des hommes…

26-02-2020
Santé

Capote, affaire de femmes ?

La charge de la contraception repose largement sur les femmes. Celle de l’usage du préservatif, qui a une double fonction contraceptive et de protection contre les infections sexuellement transmissibles (IST), est-elle plus partagée ?

26-02-2020
Santé

Vasectomie : un choix tranché

Ils s’appellent Martial, Guillaume, Nicolas et Christophe. Ils ont un point commun, celui d’avoir choisi d’être vasectomisés. Pour Alter Échos, ils témoignent de leur expérience.  « Un juste retour des choses » Guillaume, 36 ans, en couple et père de trois enfants [...]

26-02-2020
Santé

À la pêche aux boules

Le 4 février dernier se déroulait « Focus sur les couilles », premier colloque belge sur la contraception masculine, suivi d’un salon sur ce qui se fait en la matière. Sens en éveil, on s’est baladé entre les stands. Et on y [...]

26-02-2020
Emploi/formation

24 heures avec… Neal, délégué syndical à la SNCB

Neal, accompagnateur de train et délégué à la CGSP-Cheminots, témoigne de son expérience au sein de la SNCB. Alter Échos l’a suivi au cœur d’une manifestation des «rouges».

Abonnés
Luna Macken 26-02-2020
Logement

CPAS : des logements vides dans l’attente

À Tournai, un tiers des logements du CPAS sont vides, en attente d’une rénovation. À Molenbeek, 8% des appartements sont aussi inoccupés depuis plusieurs années. Le résultat d’une gestion qui pose question dans des communes où les besoins de [...]

Abonnés
26-02-2020
Logement

Tours et détours à la porte de Ninove

Le plan d’aménagement directeur (PAD) de la porte de Ninove, à Bruxelles, cristallise les tensions entre riverains, associations et gouvernement au sujet du rôle des tours de logement dans la ville

Abonnés
26-02-2020
Environnement/territoire

« Arriver à conjuguer transition écologique et cohésion est un réel défi à l’échelle de la région bruxelloise »

SAULE, pour Symbiose Agriculture Urbaine Logement Ecosystème, est un projet de co-création (financé par Innoviris) réunissant des citoyens, des professionnels de l’agriculture urbaine, des chercheurs, des spécialistes de l’information sociale et des urbanistes. Le projet s’est centré sur la Ferme du Chant des Cailles, un site d’agriculture urbaine et sur le quartier des Archiducs – Logis-Floréal à Watermael-Boitsfort. Il a été imaginé suite à l’annonce de constructions menaçant le site d’agriculture urbaine. Pendant trois ans, entre 2017 et 2020, l’objectif de cette recherche a été de réfléchi

26-02-2020
Emploi/formation

« Notre but n’est pas de transformer coûte que coûte les indépendants en salariés »

Lancé par la CSC en mai 2019, «United Freelancers» entend défendre les intérêts des travailleurs autonomes. Un sacré basculement dans la pratique syndicale, qu’Alter Échos a décidé d’aborder avec Martin Willems, l’homme par qui tout cela est arrivé.

Abonnés
26-02-2020
Economie

L’économie, « une science sociale désincarnée »

Le mouvement mondial «Rethinking economics» dénonce la toute-puissance de la théorie néoclassique en économie. La crise financière de 2008 devrait avoir ébranlé la croyance en une main invisible, éternelle régulatrice du marché; pourtant, les réponses apportées par les économistes néoclassiques demeurent insuffisantes. Écologie, lutte contre les inégalités sociales, féminisme… Les réponses à ces enjeux sont dans l’hétérodoxie, selon le réseau. Présent dans six universités belges, il vient de lancer un appel à la refonte en profondeur des cursus en sciences économiques. Rencontre avec Zoé Evrard et Bastien Castiaux, membres de Rethinking economics.

Abonnés
26-02-2020
Jeunesse (Aide à la)

Village d’Enfants : les mères SOS, dernières figures d’un modèle dépassé

À Chantevent, un Village d’Enfants accueillait des jeunes placés par le service d’aide à la jeunesse sous la responsabilité d’une mère SOS par maison. Un environnement unique en Belgique, dont la transition récente vers une structure plus professionnelle ne [...]

Abonnés
26-02-2020
Emploi/formation

Deliveroo : fin de la course ?

Vingt-cinq ans qu’Alter Échos explore les politiques sociales en Wallonie et à Bruxelles. Chaque mois, notre revue a décidé de replonger dans ses archives. Cette fois-ci, l’actualité nous ramène dans la folle bataille des coursiers de Deliveroo et la [...]

26-02-2020
Rond-point Schuman

Le Fonds de transition juste ravive les tensions régionales en Belgique

Grâce au nouveau Fonds de transition juste, la Commission européenne est déterminée à atténuer l’impact socio-économique de la « transition verte » D’ici à 2027, la Belgique peut prétendre à 0,9% du Fonds seulement, qu’elle ne pourra pas dépenser comme elle l’entend. Déjà, certaines provinces essayent de tirer la couverture à elles. 

Abonnés
26-02-2020
Social Décalé

De PNL à Piketty, il n’y a qu’un pas

À l’issue de la pièce Ouragan, qui raconte une nuit d’insomnie d’Abdeslam, livreur à vélo pour la société Deliveroo (Atelier 210, le 18 janvier dernier), un dialogue insolite s’est installé sur la scène, faisant se rencontrer les écrits du très populaire groupe de rap français PNL et ceux de l’économiste réputé Thomas Piketty. Un face-à-face improbable, orchestré par David Méndez Yépez (économiste de formation et auteur-compositeur) et Jérôme Ruychevelt (du festival Esperanzah!).

26-02-2020
Panpan Culture

La tyrannie de l’intelligence artificielle

Promesse d’un bonheur ou menace susceptible de mettre fin à l’humanité, les algorithmes sont partout. Ils s’emparent de secteurs clés de nos sociétés comme de nos vies intimes.

26-02-2020
Parcourir le numéro | Acheter ce numéro | Retour aux numéros