Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Jeunesse (Aide à la)

Jeunes LGTB : un refuge pour se reconstruire

Avec le soutien de la Ville et du CPAS de Liège, la fondation Ihsane Jarfi a ouvert en juin dernier un dispositif d’accueil d’urgence pour les jeunes rejetés par leur famille en raison de leur orientation sexuelle et/ou de leur genre. Une première en Wallonie.

Abonnés

Pauvreté infantile : les communes en première ligne

La Fédération des CPAS et la Fondation Roi Baudouin organisaient ce 14 octobre une journée consacrée à la pauvreté infantile. Moyen de rappeler le rôle essentiel des communes pour agir auprès des citoyens les plus jeunes.  En Belgique, un [...]

15-10-2019

Transkids : grandir libre

On considère aujourd’hui que 1 à 3% de la population adulte est transgenre. Ces personnes, souvent, le savent depuis leur plus tendre enfance : le genre qui leur a été assigné à la naissance n’est pas le bon. Ils [...]

11-07-2019

Délinquance sexuelle des mineurs : adolescence sous influence

Le nombre de dossiers d’abus sexuels commis par des mineurs a augmenté de 20% entre 2015 et 2017. Ces chiffres, récoltés par le ministère public, sont-ils le reflet d’une meilleure réactivité face au phénomène ou d’une augmentation du nombre d’agressions? Impossible de répondre avec certitude. Toutefois, des acteurs spécialisés pointent l’influence néfaste de la pornographie et des réseaux sociaux sur la sexualité des plus jeunes. D’autres estiment que l’arsenal protectionnel ne pose pas assez de limites.

Très chers chargés de prévention

L’aide à la jeunesse compte un nouveau venu : le chargé de prévention. Ce fonctionnaire, imaginé par le cabinet du ministre de l’Aide à la jeunesse, jouera un rôle clef dans la mise en place des politiques préventives. Mais la rémunération, hors norme, de ce nouvel acteur, crée des crispations.

Enfants belges retenus en Syrie, le retour interdit

Si la Belgique s’est toujours montrée réticente quant au retour des djihadistes belges partis combattre en Syrie, elle avait adopté une position claire pour ce qui est de leurs enfants : rapatrier tous les mineurs belges de moins de 10 [...]

Trouver un logement, un jeu… d’étudiants ?

Logements étriqués, loyer trop élevé, charges à payer… certains jeunes doivent jongler entre ces tracas d’adultes et leurs obligations d’étudiants au quotidien. Si des aides sont mises en place, beaucoup d’entre eux galèrent encore et ont recours aux aides sociales.

Abonnés

Une maison pour soutenir les jeunes aidants proches

Ils sont jeunes et viennent en aide à un parent malade ou dépendant. Une situation qui pousse ces aidants proches à s’oublier et à s’épuiser physiquement et moralement. Pour les soutenir, l’association bruxelloise Jeunes aidants proches mène depuis 2015 un vaste travail de sensibilisation à leur égard.

Abonnés

Délinquance juvénile : ces services qui fusionnent

Les juges devraient en priorité favoriser les mesures d’accompagnement dans le milieu de vie des mineurs délinquants. Pour leur faciliter la tâche, l’Aide à la jeunesse fusionne des services existants en des «équipes d’accompagnement mobiles».

Pédagogies alternatives : élitistes ou émancipatrices ?

Les écoles à pédagogie alternative ont le vent en poupe. Chez les bobos, d’accord, mais pas seulement. Des projets voient le jour dans des quartiers populaires; les pouvoirs publics tendent l’oreille. Autant d’initiatives qui posent la question d’une nécessaire évolution du système scolaire et rappellent un des objectifs prioritaires de l’institution: l’émancipation de l’élève. De tous les élèves.

Des traumas d’adultes dans des vies d’enfants

Reportage à L’Étape-Mena, centre Fédasil d’accueil de mineurs étrangers non accompagnés.

Abonnés

Maltraitance infantile : le plan était presque parfait

Le plan triennal pour la prévention de la maltraitance a été adopté en septembre dernier. Il crée de nouvelles instances de concertation entre secteurs et réaffirme le rôle de Yapaka comme lieu de coordination entre des actions jusqu’ici disparates. Ce «premier pas» est souvent salué même si des spécialistes de l’aide à la jeunesse s’inquiètent du manque de lien entre prévention et prises en charge au niveau local.

Abonnés