Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Alter Échos n°502

Énergie : chauffe qui peut

« L’énergie, cette puissance impalpable, que nous ne pouvons pas voir mais dont nous ne pouvons plus nous passer, est en voie de devenir un produit de luxe. » C’est parfois le tort des journalistes – et d’Alter Échos en particulier – d’avoir raison trop tôt. Ces mots datent de 2014 et, autant le dire, nous pourrions les utiliser encore et toujours tant ils sont d’une criante actualité. Nous ajoutions alors : « Si le pétrole explose à 300 dollars le baril en 2050, les 10 % des Bruxellois les plus pauvres devront consacrer la moitié de leurs revenus pour l’énergie liée au logement et au transport ! Lapalisse ne l’aurait pas mieux dit, les ménages en situation précaire sont les plus touchés par cette flambée des prix. Parce que les logements dont ils sont locataires sont souvent de véritables passoires. Parce que l’énergie est ce qu’on appelle, de façon un peu barbare, une dépense incompressible. Que ce soit par idéal écologique ou par souci économique, ou les deux, même le plus motivé des décroissants ne pourra se passer d’un minimum d’énergie pour vivre décemment » (Alter Échos n°371-372).

Dans ce dossier, Alter Échos s’intéresse donc à cette crise énergétique et fait le bilan de 15 années de libéralisation du marché de l’énergie. Un bilan qui se résume purement et simplement par un échec. Ce basculement avait pour principal objectif de faire baisser les prix. Quinze ans après, on peut dire que rien ne s’est passé comme prévu : la plupart des bénéfices promis par la libéralisation de l’énergie ne sont jamais venus… et, dans l’état actuel des choses, il est probable qu’ils n’arrivent jamais (lire « L’échec de la libéralisation »). Pour mieux s’y retrouver dans un secteur chamboulé, on dresse aussi un panorama des acteurs du marché de l’énergie en Wallonie et à Bruxelles. C’est d’ailleurs dans ces deux régions que la précarité énergétique est la plus élevée, avec respectivement 28,3 % et 27,6 %. Face à cette problématique qui va croissant, on s’organise sur le terrain. Notamment dans les communes et les CPAS. Comme à Seraing. Depuis l’automne, et face à la hausse des prix de l’énergie, la Ville met en place des ateliers collectifs gratuits dans plusieurs quartiers pour aider les citoyens à faire des économies. La démarche réunit la cellule énergie du CPAS et le service logement conseil de la Ville, en ayant des objectifs évidents : permettre aux participants de comprendre, d’analyser une facture, de choisir un fournisseur ou d’apprendre à économiser l’énergie pour alléger leurs dépenses (lire « S’outiller pour se défendre »). À côté de ce type d’initiative, et devant l’impasse dans quelle nous nous trouvons tous, des coopératives citoyennes, start-up ou communautés d’énergie essaient, quant à elles, de proposer, non sans mal, une alternative à un modèle énergétique en crise, de concilier les enjeux environnementaux et sociaux. Et, surtout, donner plus de pouvoir aux citoyens (lire « L’énergie au milieu du village »).

 

Edito

Expulsions : on touche le fond ?

Pour éviter les expulsions locatives et garantir «une protection sociale du logement», une proposition du terrain a fini par remonter dans l’hémicycle politique: un Fonds public régional d’arriérés de loyers.

14-04-2022
Environnement/territoire

Panorama des acteurs du marché de l’énergie en Wallonie et à Bruxelles

Du producteur au consommateur, il y a du chemin et du monde.

14-04-2022
Economie

L’échec de la libéralisation

En 2007, le marché du gaz et de l’électricité basculait dans l’idéologie libérale avec l’ouverture à la concurrence. Un basculement qui avait pour principal objectif de faire baisser les prix. Quinze ans après, on peut dire que rien ne s’est passé comme prévu. Alter Échos, aidé par de nombreux acteurs et experts du secteur, fait le bilan.

14-04-2022
Social

S’outiller pour se défendre

Depuis l’automne, et face à la hausse des prix de l’énergie, Seraing met en place des ateliers collectifs gratuits dans plusieurs quartiers de la commune pour aider les citoyens à faire des économies. La démarche réunit la cellule énergie du CPAS et le service logement conseil de la Ville, en ayant des objectifs évidents: permettre aux participants de comprendre, d’analyser une facture, de choisir un fournisseur ou d’apprendre à économiser l’énergie pour alléger leurs dépenses.

14-04-2022
Citoyenneté

L’énergie au milieu du village

Coopérative, start-up, communauté d’énergie… Des initiatives de tous ordres éclosent pour concilier les enjeux environnementaux et sociaux. Et surtout, donner plus de pouvoir aux citoyens.

14-04-2022
L'image

Exode de réfugiés ukrainiens, gare de Lviv

Le photographe belge Bertrand Vandeloise, dont le travail a pour cœur les routes migratoires, s’est rendu à Lviv, troisième plus grande ville d’Ukraine. Depuis le déclenchement de la guerre, le 24 février, femmes, enfants et vieillards y arrivent de [...]

14-04-2022
Environnement/territoire

Avec l’inflation, la consommation bio se dégrade

C’était il y a deux ans, c’était il y a un siècle. Le confinement avait déclenché une vague d’enthousiasme pour les produits bio et en vrac. Aujourd’hui, c’est le ressac et il balaie des petits producteurs et vendeurs. Une première pour un secteur qui a grandi très (trop?) vite et voit parfois se développer les mêmes maux que ceux qui touchent le commerce traditionnel: concurrence féroce, pressions sur les producteurs, flou sur l’origine des produits… Le bio vit aussi une crise de confiance.

Migrations

Hébergeuse et réfugiées, une solidarité entre femmes

Pour accueillir les milliers d’Ukrainiens qui ont fui leur pays en guerre, des citoyens se mobilisent. Ou plutôt des citoyennes. Car ce sont bien souvent des femmes qui hébergent les réfugiés. Reportage chez une de ces citoyennes en périphérie bruxelloise.

14-04-2022
Enseignement

Trop de Blancs devant le tableau noir ?

Le manque de diversité parmi les enseignants est le résultat de plusieurs facteurs que peu d’études mettent en avant. Il s’agit pourtant d’un enjeu important pour l’émancipation des jeunes et leur perception du marché du travail.

14-04-2022
Petite enfance / Jeunesse

Où sont les hommes dans les métiers de la petite enfance ?

C’est un fait, les soins professionnels aux bébés et aux jeunes enfants sont encore immensément prodigués par des femmes. Décryptage d’un secteur où les stéréotypes de genre restent bien ancrés.

14-04-2022
Logement

Expulsions : la carte et le territoire bruxellois

«Bru-Home», un projet de recherche mené par des universitaires de l’ULB et de la VUB, a permis d’établir une cartographie des expulsions de logement à Bruxelles. Une mine d’or dans un véritable désert, tant les informations à ce niveau sont rares…

14-04-2022
Environnement/territoire

Voiture de société et carte essence : un « non-sens » social et écologique

C’est un système que la société aurait toutes les raisons de détester: perte de recettes publiques, inégalités de mobilité, conséquences environnementales. Et, pourtant, la Belgique se refuse de le remettre en question: la voiture de société.

14-04-2022
Emploi/formation

Travail et crise sanitaire : la loi du marché

La crise sanitaire a bouleversé le monde du travail. Sans renverser quelques «fondamentaux» comme la précarité ou la flexibilité… Alter Échos dresse un bilan au travers de ses archives.

14-04-2022
Photomaton

L’incivique, le méritant et l’indiscipliné

À l’occasion de la parution de Prisons en Belgique. Histoires, normes, pratiques, Alter Échos est allé à la rencontre du chercheur et professeur de l’ULB Philippe Mary, qui présente un essai édifiant, passionnant (et après l’incontournable Surveiller et Punir de Michel Foucault, l’exercice n’est pas facile…) sur les systèmes pénitentiaires qui ont défilé, bon an, mal an, en faisant trois pas en avant et vingt-cinq en arrière.

14-04-2022
Rond-point Schuman

Bientôt un nouveau fonds européen pour « s’adapter » au changement climatique ?

L’idée de créer un fonds pour l’adaptation des régions au changement climatique – qui servirait à construire des infrastructures capables de (mieux) résister aux catastrophes naturelles – infuse à Bruxelles. Une poignée de députés européens s’échine à tenter d’en faire une réalité. Mais la route est longue.

14-04-2022
Social Bistrot

Prison Break – Épisode 1

C’est dans l’air depuis un moment: à terme, les prisons de Saint-Gilles, Berkendael et Forest vont fermer leurs portes, laissant le champ libre à de nouvelles affectations. Et ouvrant la voie à un déménagement non sans complications vers Haren pour les détenu.e.s et le personnel pénitentiaire. Pour ses prochains épisodes, la brigade Social Mic Mac vous emmènera sur les traces du projet EXIT(1), destiné à collecter les témoignages de l’ensemble des parties, qui de près ou de loin, sont connectées à ces prisons à «libérer». Premier épisode: le comité de quartier JonctionS.

14-04-2022
Focales

Voisin-âges. Vieillir parmi ses voisins

À Meix-devant-Virton, en Gaume, un groupe de seniors pas comme les autres a drmiécidé de vieillir hors des sentiers battus. Ils vivent au sein d’habitats solidaires indépendants, mais regroupés dans la même rue. Les maîtres mots sont solidarité, autonomie et humour. Car ils en sont sûrs: les maisons de repos, ce n’est pas pour eux.

14-04-2022
Parcourir le numéro | Acheter ce numéro | Retour aux numéros