Alter Echos : Rebondir sur l'innovation sociale L'actualité sociale, avec le décodeur

alterecho-banner-abonnement

NOs FUTURs-BANNER-Face book



index.php

Emploi et formation

Santé mentale: des normes à en perdre la tête

tete_cc_pipestone

Avez-vous encore toute votre tête? Souffrez-vous de dépression ou plutôt de troubles identitaires? Comme en médecine, le diagnostic occupe en psychiatrie une place centrale. Pourtant la souffrance psychique et les étiquettes qu’on lui colle sont aussi une affaire de normes. La santé mentale et ses soins se sont échafaudés selon les représentations culturelles, sociales, de genre de la société dans laquelle ils évoluent. Dossier.

Edito : À l’écoute des voix

CC Flickr,elsenorubeyelsenorbotijo
CC Flickr,elsenorubeyelsenorbotijo
  • 429-30

Le DSM – comme son homologue de l’Organisation mondiale de la santé, la CIM (Classi cation internationale des maladies) – ne semble pas s’embarrasser de cette halte pourtant si nécessaire : celle d’interroger les notions mêmes de pathologie et de normalité dont il trace les contours. Est-on anormal en dehors d’un contexte donné ? Celui qui s’échappe de la norme tombe-t-il pour autant malade ? Quelle place attribuer aux contextes social et culturel dans la souffrance psychique ?

Pas d’emploi pour les jeunes

La Convention Premier emploi n'atteint pas ses objectifs. Ce qui est assez énervant pour les jeunes...
La Convention Premier emploi n'atteint pas ses objectifs. Ce qui est assez énervant pour les jeunes...
  • 429-30

Pour le Conseil national du travail, de moins en moins d’employeurs respectent les quotas de recrutement de jeunes. Seuls le non-marchand privé et certains employeurs publics tirent leur épingle du jeu.

Prostitution: facile d’y entrer, difficile d’en sortir

Patrick Govers, professeur à l’HELMo (Haute École mosane): «Bien sûr, du point de vue du libéralisme économique, on se dit que s’il y a choix, c’est OK. Mais la prostitution s’inscrit dans des rapports d’oppression plus complexes.»
Patrick Govers, professeur à l’HELMo (Haute École mosane): «Bien sûr, du point de vue du libéralisme économique, on se dit que s’il y a choix, c’est OK. Mais la prostitution s’inscrit dans des rapports d’oppression plus complexes.»
  • 428

Qu’elle soit vécue ou non comme un choix, la prostitution entraîne une disqualification sociale qui pèse lourdement sur les femmes et les maintient paradoxalement dans le métier. C’est ce que montre l’enquête exploratoire menée par l’Helmo et l’APES-ULg, réalisée sur la base d’entretiens avec des prostituées travaillant à Bruxelles et en Wallonie. Vous désirez lire notre revue ? Envoyez un mail avec «AE 428 + adresse postale » à mmx [at] alter [dot] be

Rien ne se perd, tout se travaille aux Ateliers Groot Eiland

grooteiland_Klimop©Groot_Eiland
  • 428

Située le long du canal à Molenbeek, l’association a développé un modèle d’insertion socioprofessionnelle via la menuiserie, l’Horeca, le maraîchage et la vente. Elle intègre l’économie circulaire grâce à de nouveaux projets (recyclage de palettes, ferme urbaine…). Reportage dans leurs ateliers où les codes du marché du travail sont inculqués.

Découvrez la revue sous format papier & PDF pour 6€. Envoyez un mail avec «AE 428 + votre adresse postale » à mmx [at] alter [dot] be

Aides à l’emploi wallonnes: en toute simplicité

CC-DrZito
CC-DrZito
  • 428

Les aides à l’emploi en Wallonie vont être réorganisées. Les mesures « groupes cibles » sont particulièrement concernées. Les Aides à la promotion de l’emploi (APE) aussi. Mais qu’en pensent les secteurs concernés?

Bapa, t’es là…

© Flickrcc Miguel Discart
Manifestation de soutien aux réfugiés, 27 septembre 2015.
© Flickrcc Miguel Discart Manifestation de soutien aux réfugiés, 27 septembre 2015.

Après de nombreux mois de retard, la capacité d’accueil des primo-arrivants passe enfin à une capacité de 4.000 personnes en Région bruxelloise.

Philippe Woitchik, le psychiatre des diversités

L'interview du vendredi
Flick cc
Flick cc

Philippe Woitchik, psychiatre au CHU Brugmann, pratique la psychiatrie transculturelle, aussi appelée l’ethnopsychiatrie. L’idée : accompagner et soigner les patients en tenant compte de leurs représentations culturelles. Selon lui, le discours que les patients peuvent tenir sur les esprits dont ils se sentent possédés s’apparentent à ceux de patients évoquant leur traumatisme. Au corps médical de pouvoir décoder et comprendre ces expressions différentes d’un mal-être.

Les dessous de l’identification des étrangers

L’existence d’un fichier d’empreintes digitales dans le pays d’origine accélère l’identification
L’existence d’un fichier d’empreintes digitales dans le pays d’origine accélère l’identification
  • 428

Depuis l’attaque de deux policières à Charleroi, l’identification et la réadmission des étrangers font l’objet d’un débat public.

sidebar-alter-echos.php

À la une du dernier numéro

sidebar-annonces.php
Avec le soutien de
 
  • Agence Alter 57, rue Guillaume Tell – 1060 Bruxelles
  • Téléphone : +32 2 541 85 20
  • © Alter 2014