Vie associative

Le démarchage en rue? Une affaire qui marche pour les ONG

30-08-2018

Depuis une dizaine d’années, les ONG ont investi nos rues en quête de donateurs. L’investissement est des plus lucratifs tant pour elles que pour les sociétés commerciales qui organisent cette collecte en leur nom. Même les petites associations se sont lancées sur ce marché qui est loin d’être saturé. 


Festivals: engagés pour mieux régner?

03-07-2018

Faut-il être engagé pour prétendre au titre de festival de l’été ? D’Esperanzah ! aux Solidarités, de nombreux événements musicaux se veulent aussi porteurs d’un projet de société. Entre discours et pratiques, chacun cherche son tempo.

Mardi matin: la transformation pour horizon

25-04-2018

Le monde associatif n’échappe pas à la tentation du coaching. Des comités de direction se font accompagner par des coachs. Des équipes suivent des coachings collectifs. Et certains travailleurs vont se former auprès de praticiens renommés. Reportage dans l’une [...]

Subsides et associations : l’argent enfin transparent

15-03-2018

C’est un des effets méconnus et magiques des débats actuels concernant la transparence: amener un gouvernement PS-CDH et une enceinte parlementaire à voter une proposition de loi déposée par l’opposition MR. À l’unanimité, s’il vous plaît bien. Le 17 janvier [...]

Communauté française: un cadastre
des subventions en 2020?

14-03-2018

Le parlement de la Communauté française vient de voter à l’unanimité un décret visant à établir un cadastre des subventions au sein de l’entité. Une belle unité qui n’empêche pas les petites tensions…

Carte blanche: contre la loi sur le «travail associatif»

13-03-2018

La ministre Maggie De Block veut faire passer au forceps un projet de loi abasourdissant. Il s’agit notamment d’organiser un travail dit associatif, qui échapperait à toute cotisation sociale comme à tout impôt. Cette possibilité serait offerte à toute une série de catégories de personnes; les travailleurs à 4/5 temps, les indépendants à titre principal, les fonctionnaires, les pensionnés, les jeunes en service civil; elle pourrait être activée dans pas moins de 17 catégories différentes d’activités. Ce «travail associatif» pourrait donner lieu à un revenu de 6.000 euros par an.

Sociétés: c’est pas le bon code?

27-11-2017

Koen Geens (CD&V), le ministre fédéral de la Justice, planche sur une réforme du code des sociétés. Celui-ci inclura les asbl et les fondations. Il concernera aussi les coopératives. Problème: le texte semble bien compliqué à lire. Il pose aussi quelques problèmes philosophiques au secteur associatif ou de l’économie sociale.

Non-marchand: on avance, mais…

14-11-2017

Cela fait des mois que le secteur non marchand se bat pour des accords sectoriels pluriannuels au niveau fédéral comme au sein des entités fédérées. En juin, la crise politique francophone a tout bouleversé, risquant de remettre en cause les quelques avancées trouvées ici et là.

Les piliers, ces petites boîtes étroites qui enferment l’associatif

06-11-2017

Les piliers politiques, philosophiques portent-ils encore le monde associatif? Les Scouts ont cessé d’être «catholiques» et les Femmes prévoyantes socialistes songent à ne plus être ni prévoyantes ni socialistes. Mais il ne suffit pas de changer de nom pour paraître délié de l’histoire d’un mouvement. Même s’il apparaît parfois comme une histoire de «vieux», le clivage «laïque-catho» fait de la résistance, notamment dans le monde politique.

L’associatif, un «business model» comme un autre?

13-07-2017

Si le monde associatif est devenu un secteur économique de plus en plus important, son histoire prouve que cette évolution n’est pas sans ambiguïté. Au secteur de conjuguer de façon équilibrée «économisation» et «pouvoir de revendication». Explications avec Jean-Louis Genard (ULB) et Jacques Defourny (ULg).

Les lois de la transparence

04-07-2017

Le manque de transparence financière des associations découragerait les donations. Mais il nuit aussi à l’image du secteur non marchand dans son ensemble. Le renforcement des exigences légales est-il le début de la solution?

Profession: subsidiologue

21-06-2017

Subsidiologue… Depuis quelque temps, ce titre de fonction énigmatique fleurit un peu partout. S’agit-il d’un énième témoignage de la novlangue débridée en usage dans le non-marchand? Ou bien ce terme décrit-il une véritable fonction? Alter Échos a voulu en avoir le cœur net. Et a fini par dénicher une vraie subsidiologue. Son nom: Mélanie Rasquin. Elle travaille pour la commune de Schaerbeek. Et se confie: elle ne serait pas pour rien dans l’émergence de ce métier presque à la mode…