Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Santé

Injections de précarité dans la ville aux cinq clochers

La consommation de drogues dures monte en flèche dans le centre-ville de Tournai. Signe d’une précarité croissante qui inquiète les associations. Source d’incompréhension, voire de répulsion, chez la population. À l’instar de grandes villes du pays – Liège, la «Tox City», Bruxelles ou Charleroi –, la petite ville frontalière de 70.000 habitants doit trouver ses propres solutions à un problème toujours tabou.

Abonnés

Pénurie de médecins : se rassembler pour mieux soigner

Bientôt révolu le temps du généraliste exerçant en solo dans son cabinet? Les jeunes diplômés montrent davantage d’intérêt pour la pratique groupée. Pour les attirer et lutter contre la pénurie de médecins en milieu rural, la Wallonie et la province du Luxembourg soutiennent financièrement la création de cabinets groupés. Des dizaines de projets ont déjà vu le jour ces dernières années.

L’enfumage de la santé publique

L’industrie du tabac n’a plus la cote, car il paraît que fumer tue. Toutefois, les lobbyistes cigarettiers ont encore de beaux restes. Les grosses entreprises du secteur investissent des millions à Bruxelles pour tenter d’influencer les législations européennes. Le [...]

Abonnés

Violences sexuelles : un centre à soi

Neuf violences sexuelles sur dix ne font l’objet d’aucune plainte. À la suite de la ratification par la Belgique en 2016 du traité d’Istanbul, relatif aux violences domestiques et aux violences faites aux femmes, trois centres pilotes de prise [...]

08-02-2019

Salle de consommation de drogues : le projet « pousse-la-loi » des Liégeois

La Ville de Liège n’a pas attendu la modification de la loi fédérale de 1921 contre la prohibition pour ouvrir la première salle de consommation de drogues en Belgique. Depuis septembre, Saf-ti, «sauve-toi» comme on dit à Lidje, permet [...]

28-01-2019

Assistance sexuelle : les ébats mettent en émoi

L’assistance sexuelle aux personnes handicapées, pratiquée mais non réglementée, fait l’objet de débats depuis une dizaine d’années en Belgique. En novembre 2017, le Comité de bioéthique, consulté il y a cinq ans, a rendu un avis positif, plaidant pour que l’assistance sexuelle soit une offre de service reconnue par les pouvoirs publics à travers un cadre réglementaire. Dans la foulée, le parlement wallon a adopté un projet de résolution pour, à partir de cet avis, élaborer un cadre légal clair.

Diogène à Forest

La commune de Forest a mis un place un réseau d’intervention avec diverses associations pour accompagner psychologiquement et socialement sur le long terme les personnes souffrant du syndrome de Diogène, un trouble conduisant à l’accumulation compulsive d’objets.

Anti-vaccins : la piqûre de rappel

Les anti-vaccins ne sont pas nombreux en Belgique. Mais on les entend beaucoup. Ils assoient leur argumentaire sur des demi-vérités scientifiques et quelques mensonges. Leurs idées pénètrent lentement différentes strates de la société. Pendant ce temps, la rougeole et [...]

Abonnés

Des cocons pour devenir maman

Dans le Hainaut, près d’un enfant sur 20 naît d’une mère âgée de moins de 20 ans. À l’âge où d’autres apprennent à cuire des pâtes, ces toutes jeunes filles sont propulsées dans la maternité et les responsabilités. Le [...]

10-07-2018

Tout comprendre à propos des débats actuels autour de la dépénalisation de l’avortement

Alors que cela s’agite autour de la dépénalisation de l’avortement et de la reconnaissance des enfants nés sans vie, Alter Échos vous propose quelques liens vers des articles qui vous permettront de mettre en perspective les débats actuels et d’en comprendre la genèse et les développements récents…

06-07-2018

L’IVG en danger ?

Depuis quelques temps, on sent renaître certaines crispations en ce qui concerne l’accès à l’avortement, un peu partout en Europe. Les convulsions conservatrices qui agitent la France ou la marche en arrière spectaculaire de l’Espagne – le pays risque de restreindre fortement l’accès à l’IVG – en sont l’illustration parfaite. Alors, les partisans de l’accès à l’avortement vont-ils devoir descendre à nouveau dans la rue ? Se sont-ils endormis sur leurs lauriers ?

L’interculturalité, parent pauvre des études de médecine

Avec la pièce de théâtre «Oza wapi, Docteur?», la Fucid montre l’impact des chocs culturels dans les soins de santé. Pourtant, la dimension interculturelle reste trop peu abordée dans les études de médecine. Un processus de réflexion a été lancéé à l’Université de Namur.

Abonnés