Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#migration

Photomaton

« Les femmes migrantes qui prennent la route sont de plus en plus jeunes et de plus en plus formées »

En 2007, les femmes représentaient 49% de toutes les personnes migrantes dans le monde (1). Dans leur dernier ouvrage «Exils au féminin» (Éditions Academia), Jacinthe Mazzocchetti et Xavier Briké donnent voix aux récits de certaines de ces femmes en exil, résidant aujourd’hui en Belgique. La migration des femmes est singulière et ses trajectoires variées. Leur livre dépasse les stéréotypes et met en lumière les stratégies d’émancipation déployées par les femmes migrantes.

L'image

En chemin vers la France

Claviere, Italie. Deux garçons nord-africains marchent sur un chemin vers la France. 8 avril 2021. Depuis Oulx, des bus arrivent à Claviere, le dernier arrêt italien. C’est de là que partent, chaque jour et chaque nuit, des dizaines de [...]

L'image

À Grande-Synthe, un campement de plus de 100 Irakiens est brutalement évacué

Dans un contexte de Brexit et du renforcement des contrôles aux frontières, la situation des personnes exilées dans la région de Calais est plus qu’incertaine cet hiver. Depuis le démantèlement de la grande jungle fin 2016, les autorités font [...]

Social

Un droit de séjour pour sortir les migrants européens de la rue

De nombreux migrants européens vivent en situation de – grande – précarité à Bruxelles. Dans le cadre du projet Prodec (Protéger les droits des citoyens mobiles de l’Union en situation de précarité), les travailleurs de rue de l’asbl Diogenes ont collecté des données sur ce public. Elles ont été présentées ce mercredi 9 décembre au cours d’un webinaire organisé par la Feantsa.

10-12-2020
Social

Chez les hébergeuses

Ils habitent parfois à plus de deux heures de route du Parc Maximilien. Dans des villages perdus du Hainaut, du Luxembourg belge ou dans des petites villes de Wallonie. «Ils», on devrait écrire «elles», car les hébergeurs wallons de [...]

Martine Vandemeulebroucke 24-05-2019
Migrations

Conseil du contentieux des étrangers : deux poids, deux mesures 

Les juges flamands du Conseil du contentieux des étrangers seraient-ils plus sévères que leurs homologues francophones? Des associations et des avocats spécialisés en droit des étrangers s’en plaignent depuis des années. Explications.

L'image

« Salvini, t’es un connard »

« Salvini, sei uno stronzo » (« Salvini, t’es un connard »). Symbole par excellence du durcissement de la politique italienne en matière d’immigration, Matteo Salvini (La Ligue, extrême droite), ministre italien de l’Intérieur, a réussi à faire passer son projet de « loi [...]

Edito

Donner de la voix

C’était il y a bientôt 20 ans. Le 22 septembre 1998, Semira Adamu, jeune Nigériane, mourait étouffée par des gendarmes belges lors de son expulsion forcée. Vingt ans plus tard, c’est le décès de Mawda Shawri, Kurde irakienne de 2 ans, touchée par une balle policière, qui suscite l’indignation. Tout comme la détention, depuis le 14 août, de quatre enfants au 127bis, ce même centre où Semira Adama fut plusieurs fois enfermée. Que nous racontent ces drames, d’hier et aujourd’hui?…

Secteurs (autres)

Les communes en mode contestataire

Du TTIP au nucléaire, en passant par les visites domiciliaires, les communes se sont prononcées ces dernières années sur des thématiques dépassant largement le cadre local. Des prises de position avant tout symboliques.

Migrations

Live in Color. Parrainage en mode mineur

En organisant le parrainage de mineurs étrangers non accompagnés (MENA) par des familles de volontaires, Live in Color fait le pari d’une intégration à long terme de ces jeunes. Mue par un «dynamisme entrepreneurial», l’asbl liégeoise prône une approche [...]

Julie Luong 06-07-2018
L'image

Accueil des migrants par des citoyens anonymes.

Des membres du collectif Voix des Sans-Papiers déménageaient début mars dans un internat abandonné de Forest. La VSP a trouvé cette solution provisoire après avoir dû quitter un ancien hôtel de la rue d’Arenberg à Bruxelles dans lequel des [...]

Migrations

Se dire « oui », ce parcours du combattant

Les démarches visant à démasquer les unions de complaisance, aussi appelés mariages «blancs» et «gris», sont sans cesse renforcées. Mais tendre l’oreille en direction des acteurs de terrain permet de réaliser que, dans le sillage des contrôles, les pratiques musclées et incohérentes sont légions. Pour beaucoup de couples binationaux, se dire «oui» est  un réel parcours du combattant.