Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

#Certification

Archives

Certifiées ISO 9002, deux écoles se préparent pour l’ISO 9001

En 2000 et 2001, deux écoles wallonnes (et, à la connaissance de l’Agence Alter, les seules) avaient obtenu la certification ISO 9002, label reconnu au plan international commeune norme d’assurance qualité dans les sociétés de services et dans l’industrie. Leur objectif était la qualité de la formation en vue d’obtenirla qualité de la qualification. Pour 2003 et 2004, elles se sont fixé un nouvel objectif : renouveler cette certification avec les changements que demande l’ISO 9001.

Archives

Touches finales à l’accord de coopération pour la validation des compétences?

Le Gouvernement de la Communauté française a approuvé le jeudi 17 juillet l’accord de coopération francophone (avec la Région wallonne et la Cocof), relatifà « la validation des compétences dans le champ de la formation professionnelle continue ».

Archives

Réforme des aides aux entreprises wallonnes : aussi pour l’économie sociale marchande

Le 16 octobre, le gouvernement a approuvé en quatrième et dernière lecture deux des trois avant-projets de réforme des lois d’expansion économique,préparés par le Serge Kubla, ministre de l’Économie, des PME, de la Recherche et des Technologies nouvelles1. Ayant reçu les avis favorables du Conseiléconomique et social (CESRW), du Conseil de l’environnement et du développement durable (Cwedd), de la Commission européenne et du Conseil d’État, ces deuxchantiers de longue haleine sera sous peu mis en débat au Parlement régional.

Archives

Touches finales à l'accord de coopération pour la validation des compétences?

Le Gouvernement de la Communauté française a approuvé le jeudi 17 juillet l’accord de coopération francophone (avec la Région wallonne et la Cocof), relatifà « la validation des compétences dans le champ de la formation professionnelle continue ».

Archives

Le rapport Kok renforce l'orientation libérale de Lisbonne

Le dernier sommet des chefs d’État européens qui s’est tenu à Bruxelles les 4 et 5 novembre dernier a été l’occasion pour les dirigeants des 25de se pencher sur le rapport du Groupe de haut niveau présidé par Wim Kok (ancien premier ministre social-démocrate des Pays-Bas)1. C’est notamment sur la basede ce document que la stratégie de Lisbonne (2000) sera révisée à mi-parcours au Conseil du printemps 2005. La stratégie qui doit faire émerger dansl’Union, « l’économie de la connaissance la plus compétitive du monde » d’ici 2010, ne remplira pas, selon divers rapports (et notamment celui sur «Éducation et formation 2010 »2), les objectifs qu’elle s’est fixés. Face à l’échec qui se profile, le rapport Kok entend recentrer lesobjectifs de Lisbonne sur la compétitivité et esquisse quelques moyens pour contraindre les États récalcitrants aux vues de la Commission. Il n’évoque quefort peu les questions d’éducation et de formation ; alors que les groupes de travail d’experts poursuivent leur réflexion. Celle-ci alimentera les discussions du sommet deMaastricht en décembre notamment pour ce qui concerne l’enseignement et la formation professionnels. Sur ce plan, une instance telle qu’Eunec (le réseau européen desConseils de l’éducation)3 tente de se poser en interlocuteur critique et représentatif, en produisant des recommandations qui introduisent des dimensions plus socialesque le seul souci de la compétitivité des entreprises. Le 27 octobre dernier, Eunec a ainsi travaillé à Bruxelles sur la « transparence des qualifications ».Explication des enjeux.

Archives

La validation des compétences : entre Lisbonne et les nouvelles déclarations gouvernementales

La validation des compétences, « du concept à la mise en œuvre », était au menu de la conférence d’ouverture de la 9e universitéd’été des formateurs d’adultes organisée par le Cunic1 le 16 août. Paul Simar, directeur général de Forem Formation mais aussi président duComité directeur du Consortium de validation des compétences, s’est pour la première fois exprimé publiquement sur la mise en place du système «wallo-bruxellois » de reconnaissance des qualifications et compétences acquises en dehors du système scolaire. Il a surtout remis en perspective ce processus par rapport àde nouvelles décisions européennes et aux nouvelles déclarations gouvernementales communautaire et régionale.

Archives

Le Germoir donne des méthodes à ses valeurs

L’entreprise de formation par le travail (EFT) Le Germoir1, installée depuis quatre ans sur le site de Monceau-Fontaines, à Monceau-sur-Sambre, a aujourd’hui un peu plusde vingt ans. Beaucoup de chemin parcouru depuis qu’Anne Biettlot et Dominique Bricoult ont eu l’idée de mettre en place un lieu de resocialisation destiné aux femmesexclues de la société.