Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Alter Échos n°507

LGBT, le coming-out du social

Loin du cliché de l’homme gay, blanc, issu de la classe moyenne et vivant en ville, les personnes LGBTQIA+ sont en fait plus à risque de basculer dans la (grande) précarité. La part des personnes ayant connu des épisodes de vie en rue serait cinq fois plus importante parmi les LGBT que dans la population générale, nous indique une enquête européenne. Plus que d’autres, elles demeurent pourtant dans un «sans-abrisme caché», notamment parce que leur expérience des services d’aide reste entachée de réflexes LGTBphobes (lire «Du sofa à la rue: le sans-abrisme caché des LGBT»).

Parmi les plus fragiles, les personnes trans. Focus, en bande dessinée, sur les violences subies par des femmes trans en situation de prostitution dans le quartier Yser à Bruxelles. Une BD réalisée par Klou (auteure de Bagarre érotique. Récits d’une travailleuse du sexe) et inspirée par le documentaire Yser et l’étude «Incivilités et violences à l’égard des travailleur(se)s et prostitué(e)s trans dans le quartier Yser», tous deux menés avec l’asbl Alias (lire «Les guerrières d’Yser»).

Est-ce aux structures LGBTQIA+ d’intégrer davantage les questions sociales ou au secteur social-santé de devenir davantage «LGBTQIA+ friendly»? «Il faut les deux!», assure Myriam Monheim, du centre de planning familial Plan F à Bruxelles, pour qui les structures généralistes doivent se former, mais qui précise aussi qu’il «y a aura toujours quelque chose de plus fort et de plus dense du côté des structures communautaires» (lire «Vers un secteur social-santé ‘LGBTQIA+ friendly’?»). Dans les maisons des repos, où les seniors peuvent être «invisibles autant pour la société que dans la communauté LGBT», les réflexions et formations sont lancées… Objectif: faire de ces lieux de vie des espaces aussi inclusifs qu’égalitaires (lire «Le retour au placard»).

Faut-il pour autant mettre sur pied des structures sociales spécifiques pour ces publics? Alors que les pouvoirs publics ont multiplié ces derniers temps les places dans les refuges ou logements dédiés, sur le terrain, on s’interroge sur la mise en concurrence entre populations précarisées (lire «Des refuges pour jeunes LGBT: une priorité?»). Le débat est ouvert.

Ce dossier a été illustré par Sophie Della Corte et réalisé avec le soutien de Equal.Brussels.

© pixabay.com
Edito

Le risque du journalisme couché

2022 a commencé pour notre magazine par un anniversaire, celui de notre 500e numéro. Pour ce numéro, nous osions affirmer que nous faisions «du journalisme debout», en annonçant que la rédaction allait amorcer en cette année une réflexion sur son [...]

19-12-2022
(c) «Beyond Fences, au-delà des barrières»
L'image

«Beyond Fences, au-delà des barrières»

Avec «Beyond Fences, au-delà des barrières», une douzaine de détenus de Forest exposent leurs photos au Musée de la Photographie à Charleroi. Une exposition qui propose d’aller au-delà des murs qui s’élèvent autour des établissements pénitentiaires, en faisant entendre [...]

19-12-2022
(c) «Beyond Fences, au-delà des barrières»
Culture

Beyond Fences, une expo au-delà des barrières

Avec «Beyond Fences, au-delà des barrières», une douzaine de détenus de Forest exposent leurs photos au Musée de la Photographie à Charleroi. Ce travail est le résultat de la formation qualifiante organisée pour les détenus de la prison de Forest à l’initiative d’Anne-Flore Mary photographe à l’École de photographie et de techniques visuelles Agnès Varda et Amandine Jansen, chargée de projet au Service laïque d’aide aux justiciables et aux victimes (SLAJ-V). 

19-12-2022
(C) Alexandre Delbos-cc-Logement
Logement

À Bruxelles, comment rénover le bâti sans chasser les pauvres?

Pour faire baisser les gaz à effet de serre, il faut rénover les bâtiments. C’est tout l’objet de «Rénolution», le programme bruxellois qui veut en finir avec les passoires urbaines. Mais comment éviter que cette métamorphose du parc immobilier se fasse au détriment des plus pauvres? La lutte contre la précarité énergétique est-elle bien prise en compte dans la «Rénolution» annoncée?

19-12-2022
Sophie Della Corte
Social

Du sofa à la rue: le sans-abrisme caché des LGBT

Au Canada et aux États-Unis, on estime que 20 à 40% des jeunes sans abri seraient LGBTQIA+. En Belgique, pas de chiffres, mais une chose est sûre: les personnes LGBT, quel que soit leur âge, sont plus à risque de se retrouver en situation de (grande) précarité. Une problématique encore peu prise en compte.

19-12-2022
(c) Klou
Social

Les guerrières d’Yser

Focus, en bande dessinée, sur les violences subies par des femmes trans en situation de prostitution dans le quartier Yser à Bruxelles. Une BD réalisée par Klou (auteure de Bagarre érotique. Récits d’une travailleuse du sexe) et inspirée par le documentaire Yser et l’étude «Incivilités et violences à l’égard des travailleur(se)s et prostitué(e)s trans dans le quartier Yser», tous deux menés avec l’asbl Alias.

19-12-2022
Sophie Della Corte
Social

Des refuges pour jeunes LGBT : une priorité?

Cela bouge vite et fort pour les sans-abri LGBTQIA+. Les pouvoirs publics multiplient les places dans les refuges ou logements dédiés. Mais sur le terrain, on s’interroge. Faut-il mettre en concurrence les publics précarisés et les jeunes LGBT sont-ils davantage vulnérables que les autres? La question fait débat.

Sophie Della Corte
Santé

Vers un secteur social-santé « LGBTQIA+ friendly » ?

Comment les structures LGBTQIA+ intègrent les questions sociales dans leurs actions? Le secteur social-santé tient-il compte des spécificités des publics LGBTQIA+? Et si pas, qu’est-ce qui ferait bouger les lignes? Regards croisés entre Anna Devroye, coordinatrice de Prisme, la Fédération wallonne des associations LGBTQIA+, Myriam Monheim, psychologue et psychothérapeute systémique au centre de planning familial Plan F à Bruxelles, et Mélanie Gerrebos, assistante sociale au service social de Tels Quels, association bruxelloise LGBTQIA+.

19-12-2022
Sophie Della Corte
Santé

Le retour du placard

Etre senior et homosexuel. Notamment en maison de repos. Une question encore trop souvent taboue. Pourtant, sur le terrain, comme à Bruxelles, les associations se mobilisent pour porter la voix des aînés, sensibiliser le personnel soignant comme les institutions. 

19-12-2022
© Kim Sattler, 8 novembre 2022. Luc et Lore dans Saint-Gilles, lors du dénombrement 2022
Social

24 heures avec… le dénombrement des sans-abri

Depuis 2019 et tous les deux ans, Bruss’Help se charge de recenser les personnes sans abri et mal logées en région de Bruxelles-Capitale. Cette année, Alter a suivi ses équipes et les bénévoles dans cette longue journée.

19-12-2022
(c) Pinterest Eglise Notre-Dame d'Harscamp, Namur
Culture

Églises investies

La désertion des fidèles et les coûts élevés d’entretien forcent de plus en plus l’Église catholique belge à se séparer de ses édifices. Bien souvent récupérés par les pouvoirs publics, ces bâtiments ont heureusement l’occasion de s’offrir un lifting et une deuxième vie au service de la communauté. Voici le destin de quatre d’entre elles.

19-12-2022
(C) Olivier Desaleux
Justice

« Nous aussi, on les exploite »

En France, des stages de sensibilisation destinés aux clients de la prostitution leur expliquent pourquoi la loi les pénalise. Visite d’un stage à Évry, au sud de Paris.

Geneviève Hesse 19-12-2022
Focales

Radios associatives, des îlots de liberté dans le haut-parleur

Derrière les micros: des bénévoles, des étudiants, des professionnels, des vieux, des jeunes, des militants, des mélomanes, des curieux. Des voix multiples et des histoires ancrées sur des territoires. De Liège à Izel, en passant par Comines-Warneton, Bruxelles et [...]

19-12-2022
(c) Le Seuil/La Revue dessinée
Panpan Culture

Piketty en BD : une saga familiale sur la fabrique des inégalités

Tout le monde connaît son nom, mais peu l’ont lu. Capital et Idéologie de Thomas Piketty vient d’être adapté en bande dessinée. Pour rendre accessibles à tous ces 1.300 pages qui retracent l’histoire de la fabrique des inégalités, l’autrice Claire Alet a imaginé une saga familiale sur huit générations, illustrée par le dessinateur Benjamin Adam. Au cœur de l’intrigue, on retrouve Jules, un riche rentier du début du XXe siècle, et Léa, sa descendante, une jeune femme de notre époque, qui découvre le secret à l’origine du patrimoine familial.

19-12-2022
Parcourir le numéro | Acheter ce numéro | Retour aux numéros