Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#femmes

Photomaton

« Les femmes migrantes qui prennent la route sont de plus en plus jeunes et de plus en plus formées »

En 2007, les femmes représentaient 49% de toutes les personnes migrantes dans le monde (1). Dans leur dernier ouvrage «Exils au féminin» (Éditions Academia), Jacinthe Mazzocchetti et Xavier Briké donnent voix aux récits de certaines de ces femmes en exil, résidant aujourd’hui en Belgique. La migration des femmes est singulière et ses trajectoires variées. Leur livre dépasse les stéréotypes et met en lumière les stratégies d’émancipation déployées par les femmes migrantes.

Edito

Ces femmes qui trinquent

« Les femmes disparaissent de l’emploi à cause de la pandémie ! », alertait il y a peu Isabella Lenarduzzi, fondatrice de Jump, une entreprise sociale qui vise à renforcer l’égalité hommes-femmes dans le monde du travail, s’appuyant sur les pertes d’emploi [...]

Social

Violences institutionnelles contre les femmes : de quoi parle-t-on ?

L’utilisation des termes de «violences institutionnelles contre les femmes dans l’accompagnement social» a chipoté l’équipe de rédaction en fabriquant ce dossier. Nous ouvrons donc ces pages, une fois n’est pas coutume, par un prologue sémantique.

Social

Femmes sans abri et fantômes du passé

Les femmes sans abri ont aussi subi de multiples violences que les services d’aide peinent souvent à panser. Un besoin sans réponse qui pourrait expliquer qu’elles fréquentent peu ces structures comparé à leurs homologues masculins.

Migrations

CGRA : les oreilles s’ouvrent peu à peu aux femmes

Le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) a déployé de nombreux dispositifs pour mieux accueillir la parole de femmes exilées victimes de violences de genre. Mais la situation n’est pas rose pour autant et des efforts restent à faire, pointent les associations.

Emploi/formation

Travail, famille… Inégalités

Le rapport au travail des femmes reste largement dominé par leur appartenance sociale, leur statut socioprofessionnel, les contraintes familiales et les exigences du marché. Un cocktail qui peut s’avérer, sur l’autel de l’employabilité, particulièrement violent. Les politiques en matière d’emploi restent en effet foncièrement paternalistes, renforcent les rôles traditionnels et amputent les revenus des femmes.

Débats radio / vidéo

Femmes, précarité, institutions : discriminations en tous genres

Un débat radiophonique proposé dans la foulée du dossier que nous consacrions à la thématique des violences institutionnelles en mars 2021. L’émission a été enregistrée le mercredi 10 mars 2021 en direct du BNA-BBOT et diffusée sur Radio Panik [...]

03-03-2021
Edito

Des pensions pas très « women friendly » ?

Il y a quelques jours, un communiqué de presse passé inaperçu notait « une relative invisibilisation au sein des politiques en Belgique des violences fondées sur le genre contre les femmes ». Pourtant, le document ne provenait pas d’une petite asbl [...]

© Colin Delfosse
Social

(L)armes d’errance. Souffrances et stratégies de survie des habitantes de la rue

Mauro Almeida Cabral est éducateur spécialisé et travailleur de rue au grand-duché de Luxembourg. Son ouvrage «(L)armes d’errance. Habiter la rue au féminin» – deuxième de la jeune collection belge «Transitions sociales et résistances» –, construit à partir de son travail d’intervenant en rue, invite les lecteurs dans le quotidien des habitantes de la rue, invisibles et sujettes à de nombreuses violences.

Edito

Le prix de l’invisibilité

12,5 milliards d’heures de travail non rémunérées : 9.737 milliards d’euros (soit trois fois la valeur du secteur des technologies à l’échelle mondiale). C’est l’estimation en heures et en valeur monétaire du travail du care (du soin) non rémunéré chaque [...]

Social

Femmes sans abri : les griffes de la nuit

Pour les femmes sans abri, la nuit est synonyme de stress et de peur. Mais surtout, elle prolonge le jour. Car ses côtés obscurs ne font que mettre en lumière une vulnérabilité vécue 24 h/24. Petites tranches de vie de femmes qui n’ont d’autre toit qu’une tente, le ciel étoilé ou un hébergement provisoire.

Logement

Des béguines aux Babayagas, quelles alternatives de logement pour les femmes ?

Les femmes souffrent de précarité en matière de logement. Et quand elles sont plus âgées, le problème peut se compliquer. Comment garantir aux femmes un toit et un « lieu à soi » ? À Montreuil, dans la Maison des [...]

Manon Legrand 03-04-2019