Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#crise

Edito

Si j’étais toi…

Les yeux dans les yeux. Ce 20 juin, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, la section belge d’Amnesty International créait le buzz avec une vidéo montrant des Belges et des réfugiés ou des demandeurs d’asile se regardant dans le blanc des yeux. Le clip s’inspire de la théorie du psychologue Arthur Aron, selon laquelle un contact visuel ininterrompu de quatre minutes rapproche les personnes.

Culture

Radio Femmes Fatales brouille les pistes du genre

Clichés, stéréotypes et rôles liés au genre féminin font l’objet de quantité d’analyses et d’études de tous bords. Ces matières sont scrutées avec des tas de lunettes différentes. Et pour cause, la dualité homme/femme, ses enjeux, reviennent continuellement sur [...]

03-06-2016
Petite enfance / Jeunesse

Traverser les frontières avec les adolescents

Outre-Mur, c’est le nom du projet lancé par quatre étudiantes en dernière année à l’IHECS. Intéressées par la problématique des murs physiques séparant des communautés, elles ont réalisé un documentaire et un dossier pédagogique à ce propos. Des enseignants se sont appropriés l’outil. Ils continuent à donner vie au projet notamment grâce à une exposition.

26-05-2016
Social

Christian Laval : « La crise est devenue un mode de gouvernement »

Nous sommes en état d’urgence. Pas au sens où l’entendent des François Hollande ou Charles Michel… Non, pour Christian Laval et Pierre Dardot, auteurs de « Ce cauchemar qui n’en finit pas, Comment le néolibéralisme défait la démocratie » (La Découverte, 2016), «nous vivons une accélération décisive des processus économiques et sécuritaires qui transforment en profondeur nos sociétés ainsi que les rapports politiques entre gouvernés et gouvernants ». Entretien.

13-05-2016
Edito

Un migrant, ça peut rapporter gros

L’édito d’ Alter Échos N° 417.

04-02-2016
Migrations

Agressions, exploitation et harcèlement sexuel : le quotidien des femmes en exil

Les femmes réfugiées « sont confrontées aux agressions, exploitation et harcèlement sexuel lors de leur traversée de l’Europe », s’inquiète lundi Amnesty International, qui a récolté les témoignages de Syriennes et d’Irakiennes passées par la Grèce, la Turquie et les Balkans pour gagner le nord de l’Europe.

19-01-2016
Vu de Flandre

Familles d’accueil pour réfugiés

Pleegzorg Vlaanderen, l’agence flamande de placement familial, a proposé à des familles d’accueillir des réfugiés. Le succès dépasse toutes les espérances.
Cet article vous intéresse? Découvrez la revue sous format papier & PDF pour 6€. Envoyez un mail avec «AE 409 + votre adresse » à mmx@alter.be

Edito

La politique du plastique

Elle est plate, en plastique vert pâle, mesure 8,4 cm de long sur 5,4 cm de large, et sa possession fait de nous des citoyens belges à part entière, sujets de droits et de devoirs. Petite particularité à noter depuis 2012 : peut être retirée aux jeunes partis combattre en Syrie. Il est plat, présente les mêmes mensurations que la carte d’identité décrite ci-dessus, mais se présente en version rose. Il est accordé aux citoyens étrangers venus trouver refuge dans notre démocratie pour une durée illimitée jusqu’à présent.

Environnement/territoire

« Le changement climatique va radicaliser les inégalités »

Le sociologue Razmig Keucheyan s’attache dans son nouvel ouvrage à démontrer l’existence d’inégalités environnementales entretenues par le marché et les États.  Pourquoi les décharges toxiques se trouvent-elles à proximité de quartiers populaires ? Pourquoi les pics de pollution sont-ils plus forts [...]

30-10-2015
Migrations

Mineurs étrangers non accompagnés : l’urgence humanitaire

Le gouvernement fédéral a ouvert des milliers de places pour accueillir les réfugiés. Une partie de ce public risque de passer à travers les mailles du filet. Il s’agit des plus vulnérables: les mineurs étrangers non-accompagnés.

21-10-2015
Social

La participation dans le ventre

Faire participer l’ensemble de son personnel à son avenir, c’est toute l’utopie de la société Carodec-Batigroupe. Mais faire entrer la démocratie dans le quotidien d’une boîte, c’est plus facile à dire qu’à faire, et les réticences ne viennent pas forcément du côté des dirigeants…