Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Justice

Droits sans toit, pour une justice accessible aux plus démunis

Au cœur de la gare Centrale, la permanence d’aide juridique Droits sans toit accueille les personnes précarisées, parfois accompagnées de travailleurs de rue. L’équipe d’avocats propose gratuitement du premier conseil. Pour rendre visibles des droits souvent ignorés et retisser les liens rompus entre justice et grande pauvreté.

Abonnés

Des familles touchées par la peine

Une incarcération n’impacte pas seulement un détenu, mais aussi sa famille et ses proches. Le maintien des liens familiaux constitue d’ailleurs l’un des facteurs essentiels pour la réinsertion de la personne détenue. Mais existe-t-il un droit au maintien des [...]

07-01-2020

Prison : à poil, tes droits !

Au mieux désagréables, au pire dégradantes, les fouilles à nu en prison sont montrées du doigt par une enquête du Médiateur fédéral. Côté directions et syndicats, on grince des dents, regrettant que la question ne soit pas analysée dans [...]

Abonnés

24 heures avec… le Justibus

Rouler pour l’accès aux droits. C’est l’objectif du Justibus. Depuis la mi-octobre, il parcourt les marchés de la capitale pour fournir une aide juridique gratuite aux plus précaires. Nous y avons suivi une permanence au marché de Molenbeek.

Abonnés

Gwenola Ricordeau : « La punition de certains auteurs de féminicides n’a pas fait baisser leur nombre »

Avec «Pour elles toutes – Femmes contre la prison» (Lux Éditeur, 2019), Gwenola Ricordeau, professeure assistante en justice criminelle à la California State University, réalise un petit miracle, celui de faire converger luttes féministes et luttes pour l’abolition du système pénal et de la prison, deux mouvements souvent présentés comme antagonistes. Son dernier essai explore les formes de protection que les femmes peuvent attendre ou pas du système pénal, en mettant en lumière les manières dont celui-ci affecte leur existence, qu’elles soient incarcérées ou qu’elles aient des proches en pris

Smalltown Cops

Ils ou elles sont membres de la police, lesbiennes, transgenres. Depuis 2012, les «Rainbow Cops Belgium LGBT Police» ont mis les questions d’orientation sexuelle ou d’identité de genre à l’agenda des forces de l’ordre. Avec une mission: faire bouger [...]

30-10-2019

G4S pour réinsérer des détenus

À Malines, une maison de transition accueillera prochainement une quinzaine de détenus pour les réinsérer en vue de leur libération. Pour les encadrer, ils seront suivis 7j/7 par la société privée G4S. Un choix qui suscite le malaise auprès des associations et des criminologues.

Abonnés

Recours collectifs, une opportunité pour les associations

Depuis le 10 janvier 2019, les associations qui défendent les droits fondamentaux peuvent introduire des recours au nom de groupes de personnes. Un progrès majeur, mais peu connu.

Abonnés

La fuite : enquête sur la fraude fiscale en Belgique

La fraude fiscale est invisible et difficile à chiffrer. Elle est aussi massive et omniprésente. Pour colmater cette fuite, des solutions et des compétences existent. De l’administration fiscale à la police financière, en passant par la justice pénale jusqu’aux paradis fiscaux, cette enquête part à la rencontre des acteurs clés de la lutte contre la fraude fiscale en Belgique.

Clément Dechamps 04-07-2019 Alter Échos n° 475

Grèves en prison : la Belgique condamnée pour « traitement dégradant »

En 2016, suite au mouvement de grève des agents pénitentiaires, John Clasens, détenu à la prison d’Ittre, avait saisi la Cour européenne des droits de l’Homme. Les juges strasbourgeois ont condamné la Belgique pour « traitement dégradant » et « recours non-effectif ». [...]

28-05-2019

« Jailhouse » vote

Pour la première fois en France, des isoloirs ont été installés dans les prisons pour encourager le vote des détenus. Si le vote en milieu carcéral est autorisé depuis 1994, le taux de participation des quelque 50.000 détenus avoisinait [...]

23-05-2019

En prison, un décès sur trois est un suicide

En Belgique, le taux de suicide en prison est huit fois supérieur à celui enregistré dans la population. Un chiffre qui révèle l’ampleur du choc de l’incarcération, tout comme le caractère précaire des conditions de vie derrière les barreaux. Face à ce constat, la Concertation des associations actives en prison (CAAP) réfléchit à la mise en place d’un plan de prévention.

Abonnés