Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#prostitution

Social

Prostitution : drôle de drame

Chaque mois, Alter Échos replonge dans 25 années de journalisme social. Cette fois, on s’intéresse aux débats liés à la légalisation de la prostitution.

Social

« La plus grande violence institutionnelle, c’est l’absence de règles »

Les CPAS cherchent-ils des noises aux personnes pratiquant le sexe tarifé? À écouter certaines associations accompagnant ce public, la réponse est «oui». Pourtant, les cas évoqués restent difficiles à vérifier. Et si le problème se situait plutôt dans une absence de statut clair pour celles que l’on appelle tantôt «travailleuses du sexe», tantôt «prostituées»?

Social

Les pavés de la Ville-Basse

Devant le Pink Love Hotel, deux femmes prennent le soleil sur un banc, deux autres les rejoignent. La discussion s’engage entre Betty, Alexandra, Marguerite et Sylvia*. Elles ont la trentaine, parfois plus du double, des enfants, des petits-enfants. Cheveux en bataille ou mine soignée, jeans et baskets, minijupe et talons hauts. Quelques-unes des filles de Charleroi, que l’ASBL Entre 2 Wallonie accompagne…

*Tous les prénoms ont été modifiés.

Pascale Meunier 19-11-2020
Social

Le maussade déconfinement de la prostitution

Pour la majorité des personnes vivant de la prostitution, le confinement a rimé avec suspension de leur activité. Mais sans clients, pas d’argent, pas de nourriture, pas les moyens de payer son loyer. Alors que la reprise des activités est en train de s’amorcer, elles et ils témoignent de leurs difficultés.

Social

Loverboys : les liaisons dangereuses

Les loverboys, des prédateurs sexuels, recrutent leurs victimes, adultes comme mineures, pour les enrôler par la séduction dans la prostitution. Leur cible: des jeunes filles vulnérables belges mais aussi étrangères. Si le phénomène est particulièrement suivi en Flandre, la sensibilisation est bien moindre côté francophone.

Santé

« Il m’a détruite psychologiquement »

Les loverboys sont des jeunes hommes qui prostituent leurs petites amies au moyen de pressions psychologiques. Alter Echos consacre dans son dernier numéro une vaste enquête à ce phénomène. Pascale a été victime d’un loverboy au début des années 90. Si le terme n’existait pas encore – il apparaît aux Pays-Bas en 1995, ce recrutement par la séduction était déjà bien réel…

Dossier

Prostitution : jeux de dames, jeux de dupes ?

Depuis la nuit des temps, le corps de la femme se vend, s’échange, se monnaie. La prostitution serait-elle vraiment le plus vieux métier du monde ? Ou plutôt la manifestation abusive d’une domination patriarcale millénaire ? Le débat, dont se sont [...]

Social

Les dessous du débat

Le face-à-face n’est pas neuf et suscite des prises de position enflammées: il oppose les partisans d’une prostitution réglementée, avec la création d’un statut professionnel, à ceux qui militent pour l’abolition de la prostitution, au motif que les personnes prostituées sont les victimes d’un système de dominations de genre et économiques. Si, au lieu de tenter de prendre position, on reconnaissait que la solution unique n’existait pas? Et que c’est l’ensemble des politiques publiques qui doit être interrogé? Interview de Renaud Maes, sociologue (ULB, Université Saint-Louis).

Social

La traite : une lutte à double tranchant

Personne n’est «pour» la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle. Pourtant, la notion de «traite», appliquée à la prostitution, est traversée des grands clivages entre abolitionnistes et réglementaristes. Évoquer la traite pousse à se poser de multiples questions: qu’est-ce que «choisir» la prostitution? Où s’arrête le proxénétisme? Où commence la traite?

Social

Une partie de campagne

Bien que moins visible qu’en ville, la prostitution à la campagne ne connaît pas la crise. Dans les provinces de Namur et de Luxembourg, le Net a considérablement changé la donne avec de plus en plus de travailleuses indépendantes qui reçoivent à domicile.

Panpan Culture

La litanie de Tania

«By the name of Tania» aborde le thème de l’exploitation sexuelle des mineures au Pérou. Un film entre le documentaire et la fiction qu’on éprouve dans sa chair.

Santé

Assistance sexuelle : les ébats mettent en émoi

L’assistance sexuelle aux personnes handicapées, pratiquée mais non réglementée, fait l’objet de débats depuis une dizaine d’années en Belgique. En novembre 2017, le Comité de bioéthique, consulté il y a cinq ans, a rendu un avis positif, plaidant pour que l’assistance sexuelle soit une offre de service reconnue par les pouvoirs publics à travers un cadre réglementaire. Dans la foulée, le parlement wallon a adopté un projet de résolution pour, à partir de cet avis, élaborer un cadre légal clair.