Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Petite enfance / Jeunesse

Le Petit Vélo jaune : la bonne voisine du bon parent

Un lien régulier, qui dure. Une bonne voisine qui sonne à la porte chaque semaine pour savoir comment vont les enfants, donner un conseil ou simplement prendre un café. Une bonne fée qui se penche sur les berceaux et met la main sur l’épaule des parents qui perdent pied. [...]
29-01-2020

« En dix ans, les plus fragiles se sont encore fragilisés »

Bernard De Vos, délégué général aux Droits de l’enfant. Anne-Catherine Guio, économiste. Deux regards complémentaires sur la pauvreté infantile.

Crèches : un levier sous-exploité contre la précarité

À Bruxelles, seuls trois enfants sur dix fréquentent une crèche. Les plus précarisés, généralement, n’y ont pas accès.

Pauvreté infantile: jeter le bébé avec l’eau du bain?

La pauvreté des enfants est très pratique pour mobiliser les émotions et les dons. Mais ne sert-elle pas à déresponsabiliser la société et à culpabiliser (un peu plus) les parents? Aujourd’hui, plusieurs travailleurs du secteur de lutte contre la pauvreté refusent d’utiliser les termes «pauvreté infantile».

Polo, un lapin qui réduit l’écart scolaire

À Péruwelz, cela fait dix ans que l’on tente de réduire l’écart d’apprentissage du langage entre les enfants issus de milieux défavorisés et les autres.

Une tartine dans le cartable ou une activité extrascolaire ?

Garderie, école de devoirs, activité culturelle le mercredi après-midi, club sportif le week-end, stage de vacances… Un monde après l’école, celui de l’extrascolaire. La plupart des enfants issus de milieux précarisés n’y ont pas accès.

Frais hospitaliers : ces enfants victimes de batailles administratives

L’aide à la jeunesse qui ne paye plus des frais hospitaliers pour des mineurs en danger. L’administration ne fait pas dans la dentelle. Au nom de querelles administratives – qui paye qui –, on fragilise la santé d’enfants.

Jeunes LGBT : un refuge pour se reconstruire

Avec le soutien de la Ville et du CPAS de Liège, la fondation Ihsane Jarfi a ouvert en juin dernier un dispositif d’accueil d’urgence pour les jeunes rejetés par leur famille en raison de leur orientation sexuelle et/ou de leur genre. Une première en Wallonie.

Pauvreté infantile : les communes en première ligne

La Fédération des CPAS et la Fondation Roi Baudouin organisaient ce 14 octobre une journée consacrée à la pauvreté infantile. Moyen de rappeler le rôle essentiel des communes pour agir auprès des citoyens les plus jeunes.  En Belgique, un [...]

15-10-2019

Transkids : grandir libre

On considère aujourd’hui que 1 à 3% de la population adulte est transgenre. Ces personnes, souvent, le savent depuis leur plus tendre enfance : le genre qui leur a été assigné à la naissance n’est pas le bon. Ils [...]

11-07-2019

Délinquance sexuelle des mineurs : adolescence sous influence

Le nombre de dossiers d’abus sexuels commis par des mineurs a augmenté de 20% entre 2015 et 2017. Ces chiffres, récoltés par le ministère public, sont-ils le reflet d’une meilleure réactivité face au phénomène ou d’une augmentation du nombre d’agressions? Impossible de répondre avec certitude. Toutefois, des acteurs spécialisés pointent l’influence néfaste de la pornographie et des réseaux sociaux sur la sexualité des plus jeunes. D’autres estiment que l’arsenal protectionnel ne pose pas assez de limites.

Très chers chargés de prévention

L’aide à la jeunesse compte un nouveau venu : le chargé de prévention. Ce fonctionnaire, imaginé par le cabinet du ministre de l’Aide à la jeunesse, jouera un rôle clef dans la mise en place des politiques préventives. Mais la rémunération, hors norme, de ce nouvel acteur, crée des crispations.