Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Social

Sortir de prison, pas si facile

Alter Échos n° 413 3 décembre 2015 Marinette Mormont

Les détenus, dissimulés derrière des murs qui les enceignent, ont souvent un état de santé fragile, que la prison ne fait qu’aggraver. Mais la sortie n’est pas forcément synonyme d’une santé retrouvée.Article publié le 30 novembre 2015, Alter Échos n°413.La santé en prison? Une chimère. La Belgique a été à plusieurs reprises condamnée pour ses lacunes en la matière. Au rayon des constats: le manque de personnel et de matériel, la vétusté des locaux, une qualité de soins insuffisante. «Un des grands problèmes, c’est la continuité des soins à l’entrée, pendant l’incarcération, mais aussi à la so...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Les détenus, dissimulés derrière des murs qui les enceignent, ont souvent un état de santé fragile, que la prison ne fait qu’aggraver. Mais la sortie n’est pas forcément synonyme d’une santé retrouvée.Article publié le 30 novembre 2015, Alter Échos n°413.La santé en prison? Une chimère. La Belgique a été à plusieurs reprises condamnée pour ses lacunes en la matière. Au rayon des constats: le manque de personnel et de matériel, la vétusté des locaux, une qualité de soins insuffisante. «Un des grands problèmes, c’est la continuité des soins à l’entrée, pendant l’incarcération, mais aussi à la so...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

Les détenus, dissimulés derrière des murs qui les enceignent, ont souvent un état de santé fragile, que la prison ne fait qu’aggraver. Mais la sortie n’est pas forcément synonyme d’une santé retrouvée.Article publié le 30 novembre 2015, Alter Échos n°413.La santé en prison? Une chimère. La Belgique a été à plusieurs reprises condamnée pour ses lacunes en la matière. Au rayon des constats: le manque de personnel et de matériel, la vétusté des locaux, une qualité de soins insuffisante. «Un des grands problèmes, c’est la continuité des soins à l’entrée, pendant l’incarcération, mais aussi à la so...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A propos de l'auteur

Marinette Mormont

Originaire d’Arlon, « le trou de la Belgique », Marinette pense un moment devenir guide de montagne ou Tintin reporter avant de s’orienter vers des études d’histoire. Qui l’aménent au final à faire du journalisme parce que, dixit, elle ne sait faire que ça… À ses yeux, le social est un savant mélange d’attention à l’autre et de justice avec un grand J. Et l’information ? C’est parler du manque de prise en compte de l’autre et du manque de justice. Contact : marinette [dot] mormont [at] alter [dot] be

A la Une