Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Justice

Sasudu, un combat citoyen pour le droit au logement

Alter Échos n° 374 20 janvier 2014 Gilda Benjamin

Récemment né à Molenbeek, Sasudu, groupe d’actions citoyennes pour le droit au logement, entend bien interpeler les politiques en période électorale.

Ce n’est pas parce que je ne sais pas comment le dire que je dois me taire. La formule pourrait être adoptée par bien des citoyens en difficulté. Améliorer le cadre de vie des habitants et les conditions de logement était au centre de l’action « mémorandum pour le droit au logement à Molenbeek » menée en 2012, année d’élections communales, par l’asbl La Rue[x]1[/x] et la maison de quartier Bonnevie. Le 4 juin, elles ont organisé une table ronde avec les représentants des partis politiques, les associations et les habitants. Une vraie démarche participative qui ne demandait qu’à se prolonger. Ainsi est né Sasudu.

Salubre, suffisant et durable

Trois mots qui résument clairement les préoccupations des membres de Sasudu quant aux critères prioritaires en vue d’améliorer le cadre de vie des habitants les plus en difficulté de Molenbeek. Après les dernières élections, il était bon de dresser une sorte de bilan de ce qui avait été fait en ce sens dans la commune. Désormais, un atelier se tient régulièrement à La Rue. André Lumpuvika, chargé de mission à La Rue est responsable de Sasudu. « Nous encadrons les habitants afin de réfléchir ensemble aux questions qui se doivent d’être abordées. Il existe une vraie volonté de continuer l’activité et de formaliser les idées de chacun, d’une à deux fois par mois. Les locaux de l’asbl sont mis à disposition afin d’offrir un cadre sécurisant et motivant. »

La politique du logement de la commune est auscultée de près, notamment via des rencontres avec l’échevin du Logement, pour aborder les initiatives projetées. Au cours des réunions de Sasudu, on aborde également des thèmes comme le contrat-logement (Molenbeek est la première commune bruxelloise à avoir établi ce type de contrat avec la Région de Bruxelles-Capitale pour la période 2013-2019) et la disponibilité de logements à finalité sociale dans la commune ainsi que leur construction et leur rénovation. Un point primordial abordé par le conseil communal de novembre 2013 et auquel Sasudu était présent, plus attentif que jamais.

Agir pour ne plus subir

Les membres les plus assidus du groupe représentent neuf à dix personnes, avec chacune son parcours et son expérience en matière de logement. Fin janvier, une visite des quartiers afin d’analyser la situation sur le terrain est prévue. Sasudu envisage également de s’ouvrir à d’autres asbl et d’autres communes, comme par exemple au groupe d’action mis en place par les Équipes populaires à Anderlecht, pour enrichir le débat. Le groupe Sasudu est né pour durer. « Je suis persuadé que nous aurons davantage de membres cette année », déclare monsieur Lumpuvika.

Madame Balet a été confrontée par le passé à de grosses difficultés de logement. Locataire d’un logement social, elle a initié le projet Sasudu avec plusieurs habitants et La Rue. « Nous sommes à l’écoute de ceux qui rencontrent des problèmes et voulons agir de plus en plus concrètement. Lors de notre rencontre avec l’échevin du Logement, nous avons pu échanger nos points de vue, il s’est montré très attentif. À plusieurs, on se sent plus forts. À Bruxelles, il y a urgence par rapport aux difficultés de logement, on ne lâchera rien. On se fera entendre lors des élections 2014 et le travail se poursuivra durant des années. »

Le souhait de La Rue en cette nouvelle année est d’offrir aux habitants le meilleur des terreaux pour l’éclosion de leurs projets en leur apportant un soutien méthodologique et en donnant aux membres du groupe une meilleure perspective sur leur situation et une meilleure compréhension de celle-ci. Les gens fourmillent d’idées mais il n’est pas toujours facile de les structurer et de les exprimer. Sasudu a su réunir des personnes enthousiastes qui, jusqu’à présent, n’auraient jamais osé agir.

En savoir plus

La Rue asbl :
– adresse : rue Ransfort, 61, 1080 Bruxelles
– tél. : 02 410 33 03

A la Une