Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Justice
Par leur accompagnement, les maisons d’accueil visent à lever tous les obstacles qui se dressent devant l’ancien détenu.

Maisons d’accueil: la réinsertion sans le pouvoir…

Alter Échos n° 448-449 13 juillet 2017 Pierre Jassogne

Dans les maisons d’accueil, on retrouve des personnes sortant de prison, des personnes détenues en congé pénitentiaire ou des personnes sous surveillance électronique. Même si elles se font de plus en plus rares…

Les maisons d’accueil hébergent temporairement des publics fragilisés et leur offrent une aide sociale, psychologique, juridique. Outre un manque de places pour répondre à l’ensemble des demandes, ces lieux sont confrontés à des difficultés liées à la spécificité de l’accompagnement social des personnes sortant de prison, aux contraintes sécuritaires ou techniques imposées, comme d...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Dans les maisons d’accueil, on retrouve des personnes sortant de prison, des personnes détenues en congé pénitentiaire ou des personnes sous surveillance électronique. Même si elles se font de plus en plus rares…

Les maisons d’accueil hébergent temporairement des publics fragilisés et leur offrent une aide sociale, psychologique, juridique. Outre un manque de places pour répondre à l’ensemble des demandes, ces lieux sont confrontés à des difficultés liées à la spécificité de l’accompagnement social des personnes sortant de prison, aux contraintes sécuritaires ou techniques imposées, comme d...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une