Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Social
Wounded British prisoners being escorted by a German soldier on the Menin Road. (Photo by Hulton Archive/Getty Images)

Les CPAS face aux injonctions paradoxales

Alter Échos n° 421 13 avril 2016 Martine Vandemeulebroucke

Les CPAS sont-ils trop intrusifs dans leurs enquêtes sociales? Un rapport de l’inspection du SPP Intégration sociale a mis récemment le CPAS de Namur sur la sellette pour ses contrôles jugés trop inquisiteurs. Son président, Philippe Defeyt, parle d’injonctions paradoxales de la part du SPP et du gouvernement fédéral. Il n’est pas le seul. Mais des questions demeurent sur la manière d’agir de la part de certains CPAS.Quelle appréciation le service Inspection du SPP Intégration sociale donne-t-il du CPAS de votre commune? C’est simple. Il suffit de consulter le site du SPP, tout est publié cent...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Les CPAS sont-ils trop intrusifs dans leurs enquêtes sociales? Un rapport de l’inspection du SPP Intégration sociale a mis récemment le CPAS de Namur sur la sellette pour ses contrôles jugés trop inquisiteurs. Son président, Philippe Defeyt, parle d’injonctions paradoxales de la part du SPP et du gouvernement fédéral. Il n’est pas le seul. Mais des questions demeurent sur la manière d’agir de la part de certains CPAS.Quelle appréciation le service Inspection du SPP Intégration sociale donne-t-il du CPAS de votre commune? C’est simple. Il suffit de consulter le site du SPP, tout est publié cent...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Aller plus loin

Les CPAS sont-ils trop intrusifs dans leurs enquêtes sociales? Un rapport de l’inspection du SPP Intégration sociale a mis récemment le CPAS de Namur sur la sellette pour ses contrôles jugés trop inquisiteurs. Son président, Philippe Defeyt, parle d’injonctions paradoxales de la part du SPP et du gouvernement fédéral. Il n’est pas le seul. Mais des questions demeurent sur la manière d’agir de la part de certains CPAS.Quelle appréciation le service Inspection du SPP Intégration sociale donne-t-il du CPAS de votre commune? C’est simple. Il suffit de consulter le site du SPP, tout est publié cent...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

Les CPAS sont-ils trop intrusifs dans leurs enquêtes sociales? Un rapport de l’inspection du SPP Intégration sociale a mis récemment le CPAS de Namur sur la sellette pour ses contrôles jugés trop inquisiteurs. Son président, Philippe Defeyt, parle d’injonctions paradoxales de la part du SPP et du gouvernement fédéral. Il n’est pas le seul. Mais des questions demeurent sur la manière d’agir de la part de certains CPAS.Quelle appréciation le service Inspection du SPP Intégration sociale donne-t-il du CPAS de votre commune? C’est simple. Il suffit de consulter le site du SPP, tout est publié cent...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une