Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Logement

Community Land Trust, c’est parti!

Alter Échos n° 411 14 octobre 2015 Pierre Gilissen

Acheter un logement dans le cadre d’un projet collectif et sans devenir propriétaire du terrain, c’est ce que propose ce système qui s’implante tout doucement à Bruxelles.Community Land Trust (CLT): sous ce terme anglo-saxon, qu’on pourrait traduire par «alliance foncière régionale», se cache un concept destiné à pallier la pénurie de logements abordables. Il s’agit d’une structure visant à acheter des terrains pour y construire où y rénover des bâtiments dans le but de pouvoir vendre ensuite des logements à des familles à revenus faibles. Et, début septembre, Sanoh Kerfella, un homme de 39 an...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Acheter un logement dans le cadre d’un projet collectif et sans devenir propriétaire du terrain, c’est ce que propose ce système qui s’implante tout doucement à Bruxelles.Community Land Trust (CLT): sous ce terme anglo-saxon, qu’on pourrait traduire par «alliance foncière régionale», se cache un concept destiné à pallier la pénurie de logements abordables. Il s’agit d’une structure visant à acheter des terrains pour y construire où y rénover des bâtiments dans le but de pouvoir vendre ensuite des logements à des familles à revenus faibles. Et, début septembre, Sanoh Kerfella, un homme de 39 an...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une