Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#action sociale

Social

Télé-Accueil : 107 raisons d’écouter

Anonyme, confidentiel et gratuit : le 107 est un service d’écoute généraliste où transitent jour et nuit des dizaines d’appels. Dépression, anxiété, problèmes relationnels, solitude: on y dépose ce qui bloque, ce qui blesse, ce qui manque. Dans une société toujours plus orientée vers l’efficacité et la résolution volontariste des problèmes – y compris dans le champ psychosocial –, un tel service peut sembler anachronique. Le besoin d’être accueilli sans jugement et reconnu dans sa souffrance est pourtant plus manifeste que jamais.

Julie Luong 01-07-2020
Carte blanche

Lorsqu’il n’y a plus rien, il reste l’action sociale locale

Une opinion de Ricardo Cherenti, Bernard Antoine et Willy Lahaye de l’Observatoire de l’action sociale locale. C’est lors d’une crise que l’on reconnaît réellement les priorités : se nourrir, se loger, se laver, disposer de son nécessaire vital, être capable de [...]

21-03-2020
Social

Les conseils de l’action sociale disparaissent en Flandre, et alors ?

Après des années d’attente, le gouvernement flamand accouche finalement d’un décret qui va réformer les CPAS. Le changement s’opère à partir du 1er janvier 2019. Quelles sont les conséquences pour les CPAS au nord du pays?

Abonnés
Migrations

Intégration Inch’Allah : en classe avec les primo-arrivants

Le réalisateur Pablo Munoz Gomez s’est penché dans son documentaire Intégration Inch’Allah (2016) sur l’inburgering, le parcours d’intégration en Flandre. Apprendre le néerlandais et la citoyenneté, c’est une obligation en Flandre pour les primo-arrivants. Le réalisateur Pablo Munoz Gomez [...]

23-04-2018
Social

L’après-Samusocial : le BAIS au cœur des débats

Poussés dans le dos par la «crise du Samusocial», les ministres bruxellois de l’Aide sociale, Pascal Smet et Céline Fremault, ont appuyé sur le champignon pour faire aboutir au plus vite le vote de la future ordonnance bruxelloise qui doit réorganiser le secteur de l’aide aux sans abri et redessiner l’architecture de la structure qui succédera au Samusocial. Aujourd’hui, les acteurs de terrain font tout pour se faire entendre et peser sur le texte.

Abonnés
Edito

Le sexe ou le CPAS ?

«Je trouve ça indigne, moi, d’aller mendier de l’argent au CPAS. Au moins, moi, je vends quelque chose, je donne un service.» Ce témoignage pourrait sortir de la bouche d’un entrepreneur très libéral, un peu remonté sur la sécurité sociale à l’heure de l’apéro. Plus inquiétant, la citation émane d’un jeune qui a choisi de vendre ses charmes pour financer ses études.

Carte blanche

Un Manifeste du travail social

Alors que le secret professionnel des CPAS est mis à mal, un collectif de travailleurs sociaux rappelle les fondements de leur travail. Un cadre de moins en moins évident souligné dans un ‘Manifeste du travail social’.

13-02-2017
Social

Jean-Jacques Jespers : les dangers de l’émocratie

Pour Jean-Jacques Jespers, professeur de journalisme à l’ULB, médias et responsables politiques font régner l’émocratie, un néologisme pour signifier un système où les discours et les décisions sont dictés par l’émotion. Cette stratégie est exacerbée dans le contexte actuel de peur et de perte de repères.

15-04-2016
Sommaire Alter Echos

CPAS au bord de l’asphyxie

L’action sociale des CPAS est-elle menacée? Confrontés à une augmentation des besoins, parallèlement à une injonction de faire des économies, les CPAS ne semblent pas loin de craquer. Découvrez notre dossier.

Hors-série

CPAS au bord de l’asphyxie

L’action sociale des CPAS est-elle menacée? Confrontés à une augmentation des besoins, parallèlement à une injonction de faire des économies, les CPAS ne semblent pas loin de craquer. Alter Échos et les Échos du crédit y consacrent leur dernier dossier (lire aussi Les Échos du crédit n°49 «Médiateurs de dettes, un long fleuve…?» et article page 14: «Quotidien de la médiation de dettes»).
Au fil du temps, le nombre de bénéficiaires du revenu d’intégration sociale en Belgique n’a fait que croître, passant de 81.442 en 2003 à 126.645 en 2015. Cette dernière année ayant connu une véritable explosion, avec un taux de croissance moyen de 12,4% par rapport à 2014! Tous craignent aujourd’hui une baisse de la qualité du travail ainsi que la suppression d’aides et de services sociaux, qui ferait faire aux CPAS une volte-face en les confinant à nouveau dans leur mission première d’octroi de l’aide financière. (Lire notre article: «Finances des CPAS: action sociale en péril» page 6.)
Les CPAS vont mal. Et pas seulement leurs finances. Beaucoup de travailleurs sociaux ont mal à leur CPAS et à l’image qu’ils ont (avaient) de leur métier. (Lire notre article: «Avis de tempête sur le travail social» page 10.)
Et pendant ce temps, au nord du pays, se pose la question de leur disparition au sein des communes… (Lire l’article page 17: «Les CPAS vont-ils vraiment disparaître?»)

Social

Finances des CPAS : action sociale en péril ?

L’action sociale des CPAS est-elle menacée par des problématiques de financement? Confrontés à une augmentation des besoins, parallèlement à une injonction de faire des économies, les CPAS ne semblent pas loin de craquer. Leurs responsables témoignent.

Social

Foyers « pirates » : un business en eau trouble

À Bruxelles et en Wallonie, des structures à vocation commerciale proposent des services d’hébergement à des personnes particulièrement fragilisées. Si toutes ces initiatives ne sont pas à fourrer dans le même panier, les risques de dérive sont réels. Mais ces maisons sont aussi les seules à accepter un public qui ne trouve refuge nulle part ailleurs. Et à proposer un endroit où se poser à un public qui n’est plus en mesure de s’activer. Le monde associatif et politique est divisé: faut-il les réglementer ou les fermer?