Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Le Rallye de l’emploi carolo : deuxième édition

Dans le cadre du 10e anniversaire de la Mirec1, les responsables avaient décidé en 2002 de créer un événement ponctuel important afin de poursuivre etde grandir leur mission de mise à l’emploi de personnes d’un premier niveau de qualification. Baptisée « Rallye de l’emploi », l’édition 2002s’était clôturée par un bilan plus que positif puisque 104 postes vacants avaient été trouvés par les agents de développement et un millier devisiteurs avaient parcouru les stands. Quelque 282 demandeurs d’emploi avaient quant à eux été accueillis par le centre d’évaluation des potentialités,composé d’accompagnants sociaux et psychologues, dont une cinquantaine ne correspondaient pas aux critères des missions régionales (trop qualifiés,gradués…). Cette première action a amené la conclusion de 20 contrats à durée indéterminée, 27 CDD longue durée, 6 intérims, 9 CDDde courte durée et 24 intérims de courte durée. Tenant compte des demandes des entreprises, deux projets en formation alternée ont été lancés :opérateur de production alimentaire (12 personnes sont sous contrat CDI au travers d’un PFI) et agent de gardiennage (15 personnes ont obtenu le brevet « Tobback » d’uncoût de ± 1 000 euros), 9 sont à l’emploi (7 CDI et 2 agents de prévention et de sécurité). Lors du rallye de 2002, les partenaires tels quel’Onem, T’intérim (devenu Trace), le CSEF, le Forem, les syndicats et plusieurs entreprises étaient présents.

28-07-2005 Alter Échos n° 143

Dans le cadre du 10e anniversaire de la Mirec1, les responsables avaient décidé en 2002 de créer un événement ponctuel important afin de poursuivre etde grandir leur mission de mise à l’emploi de personnes d’un premier niveau de qualification. Baptisée « Rallye de l’emploi », l’édition 2002s’était clôturée par un bilan plus que positif puisque 104 postes vacants avaient été trouvés par les agents de développement et un millier devisiteurs avaient parcouru les stands. Quelque 282 demandeurs d’emploi avaient quant à eux été accueillis par le centre d’évaluation des potentialités,composé d’accompagnants sociaux et psychologues, dont une cinquantaine ne correspondaient pas aux critères des missions régionales (trop qualifiés,gradués…). Cette première action a amené la conclusion de 20 contrats à durée indéterminée, 27 CDD longue durée, 6 intérims, 9 CDDde courte durée et 24 intérims de courte durée. Tenant compte des demandes des entreprises, deux projets en formation alternée ont été lancés :opérateur de production alimentaire (12 personnes sont sous contrat CDI au travers d’un PFI) et agent de gardiennage (15 personnes ont obtenu le brevet « Tobback » d’uncoût de ± 1 000 euros), 9 sont à l’emploi (7 CDI et 2 agents de prévention et de sécurité). Lors du rallye de 2002, les partenaires tels quel’Onem, T’intérim (devenu Trace), le CSEF, le Forem, les syndicats et plusieurs entreprises étaient présents.

Édition 2003

Cette année et pour la deuxième fois, la Mission régionale a organisé le Rallye de l’emploi dans la salle des Congrès du Palais des Beaux-Arts de Charleroi– soit au centre ville. Basé sur un parcours itinérant à la recherche d’un travail, le rallye s’était proposé de rassembler en un seul lieu lesdifférents acteurs du domaine de l’emploi.

En plus de la recherche active d’emploi, la Mirec s’est voulue informatrice tant dans le domaine de la formation que dans celui de la diffusion de ces possibilités vers lesemployeurs et les demandeurs d’emploi. Le visiteur était directement dirigé vers une table-emploi où des agents de développement pouvaient prendre connaissance desaspirations des demandeurs et les guider vers diverses potentialités, soit en formation, soit vers des entreprises, ou de proposer la candidature à des entreprises contactéesspécifiquement.

L’horaire de ce rallye permettait directement aux conseillers de prendre contact avec des employeurs de la région afin de leur proposer des candidatures et de conclure des accords oucontrats pour la mise à l’emploi.

Au terme de cette deuxième édition, les responsables de la Mirec pouvaient tirer le bilan partiel suivant : plus de 300 personnes ont visité le rallye dont 220 non connues deleurs services et 45 faisant partie du public non couvert par l’activité de la Mission régionale (trop qualifié). C’est, à ce jour, 42 contrats qui ontété signés directement dont 15 en intérim (6 de longue durée). Les négociations, non encore terminées, concernent 22 postes de travail. Un projet deformation en plasturgie est à l’étude et pourrait bien se concrétiser comme ceux de l’an dernier. Lors des prospections en entreprises, 76 postes ontété détectés ainsi que trois offres générales comprenant : 30 postes en chaîne de production, 10 postes en peinture et 20 postes en gardiennage.

Pendant le rallye, un cocktail a rassemblé les entreprises de la région en présence de la ministre Arena afin de sensibiliser les dirigeants aux problématiquesactuelles du marché de l’emploi. Le rallye s’est clôturé par un souper dansant réunissant en un moment festif les travailleurs, demandeurs d’emploi,entreprises et partenaires de l’opération.

1. Mirec, rue de Trazegnies, 41 à 6031 Monceau-sur-Sambre, Tél. : 071 20 82 20, fax : 071 30 08 23, courriel : mirec@ntc.be, contact : Antonio Del Valle Lopez.

Agence Alter

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)