Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Le Rallye de l’emploi carolo : deuxième édition

Dans le cadre du 10e anniversaire de la Mirec1, les responsables avaient décidé en 2002 de créer un événement ponctuel important afin de poursuivre etde grandir leur mission de mise à l’emploi de personnes d’un premier niveau de qualification. Baptisée « Rallye de l’emploi », l’édition 2002s’était clôturée par un bilan plus que positif puisque 104 postes vacants avaient été trouvés par les agents de développement et un millier devisiteurs avaient parcouru les stands. Quelque 282 demandeurs d’emploi avaient quant à eux été accueillis par le centre d’évaluation des potentialités,composé d’accompagnants sociaux et psychologues, dont une cinquantaine ne correspondaient pas aux critères des missions régionales (trop qualifiés,gradués…). Cette première action a amené la conclusion de 20 contrats à durée indéterminée, 27 CDD longue durée, 6 intérims, 9 CDDde courte durée et 24 intérims de courte durée. Tenant compte des demandes des entreprises, deux projets en formation alternée ont été lancés :opérateur de production alimentaire (12 personnes sont sous contrat CDI au travers d’un PFI) et agent de gardiennage (15 personnes ont obtenu le brevet « Tobback » d’uncoût de ± 1 000 euros), 9 sont à l’emploi (7 CDI et 2 agents de prévention et de sécurité). Lors du rallye de 2002, les partenaires tels quel’Onem, T’intérim (devenu Trace), le CSEF, le Forem, les syndicats et plusieurs entreprises étaient présents.

28-07-2005 Alter Échos n° 143

Dans le cadre du 10e anniversaire de la Mirec1, les responsables avaient décidé en 2002 de créer un événement ponctuel important afin de poursuivre etde grandir leur mission de mise à l’emploi de personnes d’un premier niveau de qualification. Baptisée « Rallye de l’emploi », l’édition 2002s’était clôturée par un bilan plus que positif puisque 104 postes vacants avaient été trouvés par les agents de développement et un millier devisiteurs avaient parcouru les stands. Quelque 282 demandeurs d’emploi avaient quant à eux été accueillis par le centre d’évaluation des potentialités,composé d’accompagnants sociaux et psychologues, dont une cinquantaine ne correspondaient pas aux critères des missions régionales (trop qualifiés,gradués…). Cette première action a amené la conclusion de 20 contrats à durée indéterminée, 27 CDD longue durée, 6 intérims, 9 CDDde courte durée et 24 intérims de courte durée. Tenant compte des demandes des entreprises, deux projets en formation alternée ont été lancés :opérateur de production alimentaire (12 per...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Agence Alter

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)