Mot-clé : emploi

Le public cible des contrats d’insertion reste très fragilisé

07-02-2018

Après un départ mitigé, les contrats d’insertion bruxellois semblent tout doucement trouver leur rythme de croisière. On verra cependant à l’usage s’ils permettent de mettre les jeunes à l’emploi plus longtemps que les 12 mois qu’ils sont supposés durer.

Dans la cuisine de l’emploi

07-02-2018

L’asbl FOR.E.T. forme aux métiers de l’Horeca des candidats pas ou peu qualifiés. Cette association forestoise propose des formations de commis, de serveurs ou de valets de chambre qui propulsent vers l’emploi. Et ça marche: 70% des stagiaires décrochent un boulot à la sortie. Quels sont les ingrédients du succès?

UCL, ULB: ça compte encore sur le CV?

14-11-2017

En Belgique, la piliarisation a historiquement structuré le secteur associatif. Pour autant, les entreprises à profit social semblent accorder de moins en moins d’importance à l’origine – plutôt catholique, laïque ou pluraliste – du diplôme universitaire. Avec des nuances…

Discrimination à l’embauche: l’ennemi intérieur

27-09-2017

Des femmes issues de l’immigration sont pétrifiées à l’idée de se lancer dans le marché de l’emploi. Elles amenuisent elles-mêmes leurs chances de réussite. La pratique a un nom: l’intériorisation de la discrimination.

«Notre message au gouvernement wallon? Faites attention aux plus fragilisés»

26-09-2017

La Fédération des CPAS wallons vient de passer au crible la déclaration de politique régionale (DPR) du gouvernement MR-CDH. Verdict? De bonnes idées, du «flou», des priorités politiques qui ne cadrent pas toujours avec la réalité de terrain des CPAS. [...]

La fabrique d’espoir

10-08-2017

38 villages, 11.500 habitants et… près de 500 chômeurs de longue durée. Comme beaucoup d’autres endroits en France, le «territoire du Pays de Colombey et du Sud Toulois» n’a pas été épargné par la disparition de quelques employeurs de [...]

La fabrique d’espoir

10-08-2017

38 villages, 11.500 habitants et… près de 500 chômeurs de longue durée. Comme beaucoup d’autres endroits en France, le «territoire du Pays de Colombey et du Sud Toulois» n’a pas été épargné par la disparition de quelques employeurs de [...]

La fabrique d’espoir

02-08-2017

Trente-huit villages, 11.500 habitants et… près de 500 chômeurs de longue durée. Comme beaucoup d’autres endroits en France, le «territoire du Pays de Colombey et du Sud Toulois» n’a pas été épargné par la disparition de quelques employeurs de taille. Aujourd’hui, l’entité fait partie de l’expérimentation «Territoires zéro chômeur de longue durée», menée sur dix territoires français. But de l’opération: engager le maximum de chômeurs longue durée au sein de «La Fabrique», une «entreprise à but d’emploi».

Actiris et Bruxelles Formation main dans la main?

13-07-2017

Actiris et Bruxelles Formation viennent de signer leurs contrats de gestion respectifs. Les deux documents partagent un chapitre et des objectifs communs. Un changement quand on sait que, il y a quelques années, les ministres de l’Emploi et de la Formation se prenaient le bec.

«La migration économique? Un tabou»

14-03-2017

La Belgique a officiellement fermé ses frontières à la migration de travail, sauf pour des profils bien spécifiques. Cette migration se poursuit cependant par d’autres voies, comme l’asile ou le regroupement familial. Faut-il alors ouvrir un canal de migration légal ? Pour François De Smet, philosophe, directeur du Centre fédéral Migration Myria, il faut oser lancer le débat malgré les craintes que la migration économique suscite dans l’opinion publique.

Le numérique comme facteur d’insertion professionnelle

14-03-2017

La révolution numérique rend l’accès au travail encore plus compliqué pour les personnes éloignées du marché de l’emploi. Pourtant, certaines initiatives font exception à cette règle. À Huy, le Centre d’orientation et de formation (COF) propose une spécialisation dans une technologie de pointe, l’impression 3D, à un public peu qualifié.

Travailleurs sans papiers: droit social hors de portée?

14-03-2017

Les travailleurs en situation irrégulière ont des droits même si ceux-ci sont issus d’une relation de travail clandestine. Dans les faits, ceux-ci restent difficiles à faire valoir. Les revendiquer peut même se solder par une arrestation.