Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

"Si vous voyez que nous nous sacrifions et exposons notre vie…"

Ils avaient fui la Guinée, mais ils auraient tout aussi bien pu fuir la République démocratique du Congo, le Rwanda, le Burundi, le Sénégal. Ils auraient puvenir d’Irak, de Tchétchénie ou d’Afghanistan. La lettre retrouvée le 2 août 1999 sur les corps de Yaguine et Fodé, 14 et 15 ans, morts en tentant degagner la Belgique, est révélatrice des espoirs de millions de jeunes qui rêvent d’Europe pour y faire des études et se construire un avenir. Euxs’étaient cachés sous le train d’atterrissage d’un Airbus de la Sabena.

Traitement de défaveur pour les Mena européens

Le mineur non accompagné ressortissant d’un pays de l’espace économique européen n’est pas considéré comme mena en Belgique et la loi tutellene lui est pas applicable.

Kirikou à Rixensart, oasis pour les bébés des mineures exilées

Le centre Fédasil de Rixensart a ouvert en 2008 une halte-accueil, baptisée Kirikou, pour les enfants de mineures non accompagnées. Une première en Belgique.

« Je ne savais pas où j’allais. Je voulais juste fuir. »

Nadine a fui le Rwanda en février 2007, à l’âge de seize ans. Elle est aujourd’hui en première année de médecine à Namur.

18 ans : la fin de la protection

Souffler ses 18 ans, un événement plutôt heureux pour la plupart d’entre-nous… Mais pas quand on est Mena !

Le Tracing pour faire perdurer les liens familiaux par delà les frontières

Rencontres à Goma et Kigali avec des experts du Tracing, le programme du CICR programme qui permet de retrouver la trace des enfants ou parents séparés par les guerres.

Disparitions et retour volontaire

Chaque jour de l’année, en moyenne trois à quatre Mena sont pris en charge dans un centre d’observation et d’orientation (COO). La moitié d’entre euxdisparaît dans les 48 heures.

« J’aurais pu devenir quelqu’un de bien, en Amérique… »

« Pour partir, il y a plusieurs voies. Soit tu passes par l’Afrique du Nord et tu essaies de traverser, soit tu passes par le Kenya où tu peux te cacher dans un sac sur un grandbateau. Moi j’ai bénéficié d’une voie royale, j’ai été adopté… » Une voie royale qui mènera pourtant ce jeune Rwandaistout droit en enfer, avant un retour à la case départ. De son épopée américaine qui a duré trois ans, Jean-Claude a gardé l’accent dePhiladelphie et une longue cicatrice sur le côté droit du visage. Rencontre.

Esperanto, un cocon sûr et chaleureux pour les victimes de la traite

Le centre Esperanto a été créé en 2002 pour répondre au besoin de sécurité spécifique des mineurs victimes de la traite des êtreshumains.

De la nidification à l’envolée : Les Hirondelles à Assesse

Nichée à Maillen, sur la commune d’Assesse, l’initiative locale d’accueil du CPAS, baptisée Les Hirondelles, héberge vingt-quatre Mena, tousdemandeurs d’asile.