Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale
Dossier

La famille, une affaire d’Etat

En droit, l’État se doit de ne pas s’immiscer dans la vie des familles (sauf, selon de rares cas prévus par la loi). Caisse de résonance des expériences et émotions les plus intimes, la famille est le lieu par [...]

Edito

Futur simple

C’est une histoire vraie, un vendredi soir dans une école de la capitale. Comme toutes les semaines, ce soir-là, il y a cours de français. Le groupe n’est pas nombreux en cette fin de semaine. Trois élèves dans une [...]

L'image

We are Europe

La photographe Lieve Blancquaert a voyagé à travers l’Europe au printemps 2023. Ce voyage a donné lieu à des rencontres avec des Européens de tout le continent.

Social Décalé

Hep taxiwoman!

Faire monter des inconnus dans sa cinq portes allemande, c’est son métier. Joëlle*, 55 ans, ancienne commerciale, est l’une des rares taxiwomen de Wallonie. Le temps d’une course, Alter Échos s’est assis sur le siège passager.

Emploi/formation

Temps partiel, entre la contrainte et le choix

Le recours au temps partiel est le plus élevé chez les moins de 25 ans et à 60 ans. Outre l’âge, le niveau de qualification et le genre sont des facteurs déterminants, qui influent sur le caractère «choisi» ou «subi» de ce régime de travail.

Enquête

Détachement de travailleurs et construction: la fraude au cœur du système?

Le détachement des travailleurs au sein de l’Union européenne est souvent dénoncé comme favorisant le «dumping social», particulièrement dans le secteur de la construction. Malgré une réforme censée permettre aux détachés de bénéficier des mêmes rémunérations que les travailleurs locaux, l’écheveau des sous-traitances, la fragmentation des contrôles, les règles complexes et les chiffres de l’inspection sociale confirment qu’au royaume du détachement, les irrégularités sont reines.

Social

«La famille ne fait plus rêver»

Nucléaire, nombreuse, traditionnelle, recomposée, monoparentale, plurielle… La famille se décline aujourd’hui sous plein de formes. Est-elle encore un enjeu politique? Fonder une famille reste-t-il un projet désiré et désirable ? Pour Madeleine Guyot, directrice de la Ligue des familles, et Laura Merla, professeure à l’UC Louvain et membre du Centre interdisciplinaire de recherche sur les familles et les sexualités (Cirfase), l’émancipation des femmes et les contraintes économiques ont changé la donne.

Santé

Des parents au bout du rouleau

Épuisement profond, distanciation émotionnelle avec ses enfants, perte de plaisir par rapport au fait d’être parent. Voici quelques-uns de signaux indiquant que vous êtes peut-être en burn-out parental. Un phénomène dont on commence à peine à prendre la mesure.

Social

Quand la famille nucléaire vient en renfort 

Aider une personne hospitalisée pendant dix mois à la suite d’un AVC. Garder de jeunes enfants qui n’ont pas de place en crèche, ou du moins pas tous les jours de la semaine… Qui fait cela? Qui complète, ou compense, les offres de soins prévues par les pouvoirs publics? Souvent: les parents, les grands-parents. Surtout: des femmes.

Social

Familles nombreuses, une espèce en voie de disparition?

Un ménage à trois enfants, et plus. C’est la règle pour être qualifié de «famille nombreuse» en Belgique. Dans un contexte de baisse générale de la natalité et de fécondité, nous faisons le portrait socio-économique de ces familles à grandes fratries qui rencontrent plusieurs difficultés, dont une majeure: la difficulté de se loger.

Petite enfance / Jeunesse

Parents d’instants, par instinct

Environ 4.000 mineurs sont placés en famille d’accueil en Belgique francophone. C’est beaucoup, mais c’est trop peu: il manque toujours de places et trop de (très) jeunes enfants finissent placés en institutions. Pour élargir l’offre, un statut de familles d’accueil professionnelles pourrait bientôt voir le jour. Rencontre avec deux familles d’accueil, où les liens du cœur se substituent aux liens du sang.

Citoyenneté

Un automne jaune

À l’automne 2018, une colère jaune au cœur, des citoyens se rassemblent sur les ronds-points. Marre de se saigner aux quatre veines pour une vie sous haute tension. La répression sera féroce. En Belgique, le contexte institutionnel et syndical participe à affaiblir le mouvement. Mais près de six ans plus tard, le feu de la révolte n’est pas éteint.