Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression

Les papys immigrés aussi seuls que les vieux de Brel

Alter Échos n° 367 10 novembre 2013 Pierre Gilissen

Selon une étude de l'administration flamande, le cliché selon lequel on s'occuperait davantage des seniors dans les familles d'origine immigrée ne correspond plus à la réalité.

C'est un cliché qui a la vie dure. Les Belges de souche s'en remettraient à des institutions pour s'occuper de leurs seniors tandis que les familles d'origine immigrée prendraient en charge les leurs. Selon une étude de l'administration flamande, ce schéma ne colle pas, ou plus, à la réalité. 1 446 personnes âgées de 18 à 44 ans ont été sondées et l'échantillon a été séparé en deux parties selon l'origine géographique ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une