Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression

La Ferme Delsamme : le maraîchage bio pour credo

Alter Échos n° 349 19 novembre 2012 fabrizio

Depuis 2002, la Ferme Delsamme1 a fait du maraîchage bio son cheval de bataille. Devenue depuis EFT, elle a subi de grands réaménagements en 2006, pour accueillirdésormais quatre grandes filières de formation : les espaces verts, le maraîchage bio, les techniques du spectacles et une formation d’ouvriers polyvalents. Mais le bio reste samarque de fabrique. Sur les trois hectares de terrain que couvre la ferme, quelque 2,10 ha sont consacrés à la culture.

En 2002, la Ferme Delsamme n’est alors qu’un gentil projet de formation à la culture maraîchère bio développé par le CPAS de La Louvière2. Dixans ont passé et Frédéric Della Libera dirige aujourd’hui une véritable entreprise, qui a intégré en 2006, une préformation espaces verts, puis en2009, deux autres préformations qualifiantes (techniques du spectacle et ouvriers polyvalents). Toutes sont reprises sous la dénomination EFT Ferme Delsamme. « Il s’agit d’untravail de resocialisation, un tremplin vers l’emploi », explique le coordinateur. Elle accueille des personnes émargeant au CPAS, des chômeurs, desbénéficiaires du revenu d’intégration ou des personnes reconnues par l’AWIPH.

Mais le maraîchage bio demeure le vrai credo de la ferme. Elle dispose d’ailleurs d’une certification bio, fournie par Certisys (ex-Ecocert)3. Les cultures qui s’étendentsur près de 2,10 ha sont valorisées au travers de colis distribués chaque semaine et la vente dans l’épicerie, baptisée opportunément Le Magasin.« En 2002, la consommation était locale, aujourd’hui, nous livrons environ 240 paniers/semaine. Des petits (170) contenant six légumes, des grands (70) composés dehuit légumes. Avec notre surface, nous ne pouvons pas tout produire. »

Une clientèle plus diversifiée

La Ferme produit environ 50 % de ses besoins propres. Le reste est vendu à l’extérieur. Au début, la majorité des clients adhéraient au projet de l’EFT,maintenant, la clientèle est plus diversifiée. Un mail est envoyé avec la liste des légumes et fruits disponibles, le panier est constitué à la carte par leclient qui ajoute ou soustrait les produits qu’il désire ou refuse. Les colis sont livrés à domicile, ou mis à disposition dans divers lieux de dépôt àLa Louvière (140), Mons (100), Ecaussinnes (30). « Nous essayons vraiment de travailler avec des légumes de saison, poursuit Frédéric Della Libera. Celasignifie qu’il n’y a pas de tomates en hiver. Mais les gens sont tellement habitués à avoir des légumes toute l’année que les éduquer est complexe. Le reste vientde l’importation. »

La ferme fournit également quelques établissements scolaires. Deux formateurs maraîchers gradués en agronomie établissent le plan de culture pour l’annéeet la saison suivante. Le plan est respecté dans les grandes lignes, mais reste tributaire du climat. La ferme dispose d’un restaurant, mais il est pour l’heure en stand-by. La fermesouhaiterait le rouvrir en même temps qu’une filière horeca, mais doit disposer d’un nouvel agrément. Une demande sera introduite en 2013. L’EFT participe en outre au projet Greenand Blue Futures dans le cadre du programme Interreg IVB.

Image : Agence Alter/Fabrizio Schiavetto

+ d’infos :
Alter Echos Spécial n° 344-345 : « Social et alimentation durable : régime équilibré ? »

1. EFT Ferme Delsamme :
– adresse : place de Strépy, 2 à 7110 Strépy-Bracquegnies
– tél. : 064 44 13 18
– site : http://fermedelsamme.over-blog.com
2. La Louvière, Daniele Staquet
– adresse : rue de la Concorde, 15 à 7100 La Louvière
– site : www.lalouviere.be
3. Certisys : Organisme de contrôle et certification en agriculture et agroalimentaire biologiques : http://www.certisys.eu

A la Une