Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
handicap
Les avis divergent autour de la prise en charge (trop ?) institutionnalisée du handicap en Belgique.

Handicap: ravalement de façade?

Alter Échos n° 448-449 13 juillet 2017 Julie Luong

Le 31 mai dernier, Maxime Prévot, ministre wallon de la Santé, annonçait la mise sur la table d’une enveloppe de quelque 63 millions d’euros pour l’amélioration de l’hébergement et de la prise en charge des personnes handicapées. Mais, face à la priorité d’apporter des solutions aux familles, quelle place reste-t-il pour l’approche inclusive et participative du handicap, telle que préconisée par la Convention de l’ONU?

Des acteurs du secteur le rapportent, son cabinet le confirme: l’enveloppe inédite de 63 millions dégagée par le gouvernement wallon pour le secteur du handicap devrait beauc...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Le 31 mai dernier, Maxime Prévot, ministre wallon de la Santé, annonçait la mise sur la table d’une enveloppe de quelque 63 millions d’euros pour l’amélioration de l’hébergement et de la prise en charge des personnes handicapées. Mais, face à la priorité d’apporter des solutions aux familles, quelle place reste-t-il pour l’approche inclusive et participative du handicap, telle que préconisée par la Convention de l’ONU?

Des acteurs du secteur le rapportent, son cabinet le confirme: l’enveloppe inédite de 63 millions dégagée par le gouvernement wallon pour le secteur du handicap devrait beauc...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

Le 31 mai dernier, Maxime Prévot, ministre wallon de la Santé, annonçait la mise sur la table d’une enveloppe de quelque 63 millions d’euros pour l’amélioration de l’hébergement et de la prise en charge des personnes handicapées. Mais, face à la priorité d’apporter des solutions aux familles, quelle place reste-t-il pour l’approche inclusive et participative du handicap, telle que préconisée par la Convention de l’ONU?

Des acteurs du secteur le rapportent, son cabinet le confirme: l’enveloppe inédite de 63 millions dégagée par le gouvernement wallon pour le secteur du handicap devrait beauc...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une