Alter Echos : Rebondir sur l'innovation sociale L'actualité sociale, avec le décodeur

alterecho-banner-abonnement


  • Loi Peeters : gifle pour les travailleurs?

    Share on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

    La Loi Peeters? «Une législation du travail moderne [qui] permet de mieux concilier travail, famille, soins et formation.» C’est le ministre qui le dit. La perception des syndicats diffère légèrement. 

    Share on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook


single-alter-echos.php

Édito

70 ans et toutes ses dents ?

© Flickrcc Alexandre Modesto
  • 405
  • Par Julien Winkel
Share on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Le 28 décembre 2015, la sécurité sociale belge soufflera ses septante bougies. C’est aujourd’hui une «senior» respectable, encore bien campée sur ses cannes. Car on l’oublie parfois, mais malgré les coups de canif qui lui ont été portés, la Sécu en Belgique reste un système solide. Généreux aussi si l’on regarde ce qui existe ailleurs en Europe. Pourtant, il ne faut pas non plus se voiler la face. Ces dernières années, le nombre d’exclus n’a cessé d’augmenter. La précarité gagne du terrain…

C’est dans ce contexte que le SPF Sécurité sociale a mis sur pied une campagne de communication. Son objectif: donner la parole aux citoyens belges en leur laissant la possibilité de témoigner de leur vision, de leur vécu de notre système social. Le tout pour permettre au SPF de rester dans une «vision cocréative de sa communication». Com, le mot est lâché. Car, à vue d’œil, tout est fait ici pour donner une vision positive de la sécurité sociale. En sortant l’artillerie lourde puisqu’un spot télé, un making-of du tournage de ce spot, deux sites internet (francophone et néerlandophone), une page Facebook sont prévus. De même qu’un slogan: «Chacun pour tous». Sur le site www.chacunpourtous.be (www.samenvoorelkaar.be en néerlandais), Guillaume, Marga, Nuran, Marie, Selvi, Danny, Patrick, Vincent et Joëlle témoignent ainsi de leur expérience du système de sécurité sociale belge. Des expériences bien sûr toutes concluantes. «‘Chacun pour tous’ a pour ambition de rappeler l’ADN de notre système basé sur la solidarité de chacun pour tous: un jour on aide; le lendemain, on est aidé», situe un communiqué de presse.

Dans cette optique, on peut comprendre la démarche du SPF. En cette période parfois troublée, la campagne peut avoir un effet positif. Et rappeler que «nous devons maintenant tout faire pour préserver l’avenir de ce système pour nos citoyens», comme l’affirme dans ce même communiqué Maggie de Block (Open Vld), ministre des Affaires sociales et de la Santé publique. Mais on serait aussi étonné de voir si quelques commentaires moins positifs parvenaient à se glisser parmi ce concert de louanges. Comme celui de Roger, exclu du chômage. Ou de Maria, qui n’a pas obtenu l’aide médicale urgente, parce qu’elle n’a pas réussi à prouver qu’elle était «indigente». Histoire de rééquilibrer un peu la balance. Et de coller un peu plus à la réalité. C’est possible: sur le site chacunpourtous.be, chaque citoyen est amené à témoigner. Une photo, dix lignes, et le tour est joué. Bien sûr, avant cela, le message devra être envoyé à une adresse électronique. Du côté du SPF Sécurité sociale, on nous affirme que des témoignages négatifs ou désabusés pourront aussi être publiés. Pour autant qu’ils ne soient pas insultants ou à visée politique. Chiche?

Share on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook
sidebar fil info
Avec le soutien de
 
  • Agence Alter 57, rue Guillaume Tell – 1060 Bruxelles
  • Téléphone : +32 2 541 85 20
  • © Alter 2014