Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#aide alimentaire

Santé

Manger sain quand on est pauvre ? Pas du gâteau !

Les maladies non transmissibles causées par la surnutrition font autant de victimes que la dénutrition1. L’OMS va jusqu’à parler d’une épidémiede l’obésité. Or l’obésité touche davantage les personnes en situation de précarité. Mais quand s’enchevêtrent alimentation etprécarité, on s’attaque à une question aux contours plus complexes qu’il n’en a l’air.

Aide alimentaire et durabilité : duo impossible ?

L’aide alimentaire se donne pour mission première de nourrir les plus démunis. Est-ce possible de concilier cet objectif avec une alimentation durable ? Si la question faitdébat, elle est souvent considérée comme accessoire. D’autres s’interrogent : à trop vouloir du durable, ne tendrait-on pas à imposer des comportementsaux plus pauvres ?

Edito

Editorial

Alter Echos s’est placé au service d’une rencontre : celle entre les défricheurs de l’alimentation durable (producteurs, commerçants, etc.) et les professionnels du social (services sociaux, médecins, CPAS, communes, etc.).

Social

Aide alimentaire et durabilité : duo impossible ?

L’aide alimentaire se donne pour mission première de nourrir les plus démunis. Est-ce possible de concilier cet objectif avec une alimentation durable ? Si la question fait débat, elle est souvent considérée comme accessoire. D’autres s’interrogent : à trop vouloir du durable, ne tendrait-on pas à imposer des comportements aux plus pauvres ?

L'intergénérationnel à l'honneur à Châtelet

Jobiste en maison de repos. A Châtelet, on mise sur l’intergénérationnel lors de « l’été solidaire ».

L'aide alimentaire taillée à la serpe

L’Union européenne diminue drastiquement son programme d’aide alimentaire. Tenants et aboutissants d’une décision qui suscite l’hébétude.

Santé

Quid des soins pour les femmes enceintes et enfants précarisés

Médecins du monde propose de créer un fonds de trésorerie pour garantir l’accès aux soins pour les femmes enceintes et les jeunes enfants précarisés.

Social

Il faut former les bénévoles de l'aide alimentaire

Piloté par la Fédération des centres de service social (FCSS), le groupe de concertation sur l’aide alimentaire entend donner de la visibilité à un secteuraussi important qu’oublié.

L'aide alimentaire victime d'une administration kafkaïenne

Une douzaine d’associations de distribution de colis alimentaires ont été contrôlées en Belgique. Les premières sanctions sont tombées.

Archives

Convivial, une asbl qui porte bien son nom

À Forest, l’association Convivial1 offre les clés d’une nouvelle vie aux réfugiés, de l’accueil à l’insertionsocioprofessionnelle. Grâce aux dons, l’offre se complétera bientôt d’une maison communautaire.

Archives

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les banques alimentaires…

Anderlecht, non loin de la station de métro « Comte de Flandre », des hommes s’affairent derrière de grands clarks dans un entrepôt rempli de palettescontenant les denrées les plus diverses. Ici, des petits sachets de sucre non consommés provenant du Thalys. Là, des bûches de Noël à la décorationloupée. Ici encore, des pommes en surplus provenant du Verger de l’association la Poudrière. Pas de doute, nous sommes bien dans une des neuf Banques alimentaires que compte laBelgique. En l’occurrence, celle de Bruxelles-Brabant qui abrite également la Fédération des Banques alimentaires1.

Archives

Resto du cœur de Namur et AIS : un combat commun

Depuis plusieurs années, le Resto du cœur de Namur1 et l’AIS Gestion Logement Namur (GLN)2 travaillent en partenariat pour loger les plusdéfavorisés et les préparer à la réalité du marché du logement classique. En sus, l’action du Resto du coeur permet de préserver des poches deloyers abordables dans un quartier en pleine revitalisation.