Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression

Diminuer la vulnérabilité des femmes sans-abri

Alter Échos n° 347 18 octobre 2012 Sophie Lapy

Face au sentiment d’insécurité, les femmes sans-abri sont souvent identifiées comme des personnes faibles. Existe-il des pistes pour contrer cettevulnérabilité et les sentiments mêlés qui en découlent ?Jeudi, 15h, à « Fleur du bien », un local réservé aux femmes sans-abri à Charleroi. « Lorsqu’on vit dans la rue, on se senthumilié partout, à la gare, dans les magasins. On se sent tellement petit. On n’ose plus rien faire, on a l’impression qu’il est m...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une