Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#insertion

Olivier Papegnies
L'image

Les petites sœurs des pauvres

Les petites sœurs des pauvres Bruxelles a des intérieurs dont on imagine peu l’existence. Au cœur des Marolles, la large porte du 266, rue Haute ne laisse pas entrevoir l’univers dont elle est le seuil. Cette photo fait partie [...]

Logement

Sans-abrisme : « Le retour en logement peut s’avérer aussi traumatisant que l’arrivée en rue »

Dans son ouvrage «Le prix de l’insertion: Accompagner vers le logement comme solution au sans-abrisme?» (L’Harmattan, 2017), Marjorie Lelubre, sociologue (Université Saint-Louis) analyse les mouvements à l’œuvre dans la prise en charge des personnes sans abri en Belgique francophone. Elle interroge particulièrement le dispositif d’accompagnement social vers le logement, en particulier ses difficultés et ses obstacles, tant pour les bénéficiaires que pour les professionnels, et l’impact de ce «nouveau» dispositif sur ceux préexistants.

Abonnés
Focales

Maison plurielle : porte ouverte aux personne victimes de violences conjugales

L’association Maison plurielle à Charleroi accueille depuis 2009 des personnes, en majorité des femmes, victimes de violences conjugales et intrafamiliales, de mutilations génitales, de mariages forcés et violences liées à l’honneur. Suivi psychosocial, insertion professionnelle, ateliers d’estime de soi [...]

Technologies

L’art et le numérique, accroches vers l’insertion professionnelle

En 2016, l’association Le Monde des possibles a lancé son projet «Redém’Arts». L’objectif est de permettre à des jeunes exclus ou sans formation de renouer avec le monde professionnel en découvrant une large gamme de métiers des arts et du numérique.

Abonnés
Sommaire Alter Echos

Alter Échos n°391

Le microcrédit: tsunami culturel dans l’insertion sociale ou naufrage garanti pour les plus démunis? Alter Échos fait le point.

Hors-série

Rural : le social est dans le pré

Le milieu rural n’accueille pas que des néo-ruraux venus construire des habitations quatre façades. Si « vivre à la campagne » peut être vu comme une source de bien-être pour un jeune couple avec revenus moyens, ce n’est pas le cas pour leurs enfants (distance par rapport à la ville, manque d’activités), voire les couples vieillissants (isolement). Il existe des logements accessibles pour les ménages modestes, mais alors se posent des questions comme la mobilité et l’accès aux services de proximité.

Abonnés

Une assistance éducative pour les mineurs délinquants français

Le volet pénal de la justice des mineurs française peut être doublé d’une assistance éducative, pour mieux réinsérer le mineurdélinquant.

Abonnés