Mot-clé : Drogues

Pierre Morath : « Se battre pour pouvoir courir, ça paraît fou »

20-05-2016

Etre libre de courir, ce n’était pas le cas il y a 40 ans. Seulement autorisée dans les compétitions, la course à pied était vue comme un sport d’hystériques en dehors du stade. Free to run du réalisateur Pierre Morath, retrace l’histoire du droit de courir pour tout le monde. Ce récit s’inscrit dans le mouvement de mai 68 et a participé à l’émancipation de la femme.

Eduardo Suplicy : « Le revenu de base permet de garantir la dignité »

05-02-2016

L’économiste brésilien Eduardo Suplicy s’est vu remettre ce mercredi le titre docteur honoris causa de l’UCL, aux côtés d’autres «personnalités qui font la part belle aux utopies», thème de l’année académique 2015-2016 de l’UCL, Paola Vigano, urbaniste italienne et Jimmy Wales, cofondateur de Wikipedia. L’Université a voulu saluer l’engagement de cet homme dans la lutte contre la pauvreté, pour la justice sociale et pour l’instauration d’un revenu de base inconditionnel.

« L’Europe a donné les clés de son territoire aux trafiquants »

16-10-2015

Être passeur est une activité économique prospère. Les bénéfices sont exponentiels car la demande dépasse largement l’offre. Entre deux et trois mille euros la traversée de la Méditerranée, cinq mille euros le voyage depuis l’Afghanistan et sans garantie aucune [...]

L’évaluation mise au tapis par la morale

13-05-2015

La France vient de franchir le pas. En votant sa «loi santé», elle devrait permettre l’expérimentation de salles de consommation à moindre risque. Chez nous, le débat sur l’ouverture de tels lieux risque de s’enliser dans un vaste marais aux eaux stagnantes. Les bienfaits de ces dispositifs ne sont pourtant plus à démontrer. Mais ces constats peinent à percoler dans le monde politique.

Nicolas Ancion : « En matière de prévention, se poser des questions, c’est déjà un grand pas »

08-05-2015

Après un premier projet collaboratif de lutte contre la cyberdépendance à destination des enfants de primaire, Infor-Drogues a sollicité une nouvelle fois Nicolas Ancion, un écrivain belge, pour mettre en place un second projet. Ce dernier a pris la forme d’un ouvrage ayant pour public cible les jeunes de 15 à 17 ans. Intitulé En mille morceaux, ce roman décrit le quotidien d’un groupe d’amis ayant développé plusieurs addictions telles que les jeux, Internet, l’alcool et la drogue.

Bruxelles, le secteur toxicomanie est inquiet

05-02-2015

À Bruxelles, c’est tout le secteur toxicomanie qui s’inquiète de son avenir. Le fonds assuétude, auparavant fédéral, a été régionalisé il y a peu. Mais le secteur n’a reçu aucune garantie écrite concernant la survie des projets en 2015.

« Illegal ! » le journal pour acheter sa dose

19-11-2014

Un groupe de bénévoles danois propose aux toxicomanes de Londres et Copenhague de vendre un magazine pour pouvoir se payer leur dose sans enfreindre la loi, relaie le Courrier international de cette semaine.

Mettre fin à la guerre contre la drogue

24-06-2014

La campagne mondiale Support don’t Punish (Soutenez Ne Punissez Pas) – soutenue en Belgique par des associations comme le Centre d’action laïque, Dune, la Fedito, la Ligue des droits de l’homme – demande aux gouvernements de mettre fin à la guerre contre la drogue qui n’a réussi ni à réduire la demande ni la consommation de drogues. Un rassemblement est prévu ce jeudi 26 juin.

27 ans, clubber et consommateur

13-03-2014

Près de 80 000 personnes issues de 40 pays ont participé à une vaste recherche annuelle sur les drogues organisée par Global Drug Survey (GDS). Quelques résultats issus du volet belge.

Médibus roule pour les sans-abri et les toxicomanes

20-01-2014

La Wallonie compte sept centres régionaux d’intégration situés à Namur, Liège, Verviers, La Louvière, Mons, Charleroi et Tubize. Un huitième devrait bientôt voir le jour en Province du Luxembourg.

Willy Demeyer : une approche pragmatique de la toxicomanie

20-01-2014

Début décembre, le sénateur et bourgmestre de Liège déposait deux projets de loi en matière de toxicomanie. Le premier a pour but la reconnaissance légale de salles de consommation à moindre risque. Le second, en faisant reconnaître le traitement assisté par héroïne pharmaceutique, s’il est voté, pourrait permettre la reprise et la pérennisation du projet Tadam. Interview.

Révoqué, le régime sec ?

20-01-2014

Alors que certains aficionados de bibine et autres breuvages grisants célébraient au mois de décembre dernier le 80e anniversaire de la fin de la Prohibition, le débat sur la légalisation du cannabis et sur la décriminalisation de la possession de drogues dures est revenu à plusieurs reprises sous les feux de l’actualité. Après la sortie des jeunes Ecolo en septembre 2013, il y a quelques jours à peine, ce sont les Jeunes Réformateurs qui se sont déclarés favorables à la légalisation de la Marie-Jeanne et à la dépénalisation des drogues dures. La polarisation gauche-droite en la matière ne semble donc plus de mise. Une affaire de générations alors ? Dans les deux cas, la jeunesse s’est fait désavouer par sa structure « mère »…
En novembre dernier, trois universitaires de disciplines et d’universités diverses (le criminologue Tom Decorte, Université de Gand, l’économiste Paul De Grauwe, Université catholique de Louvain et London School of Economics, et le toxicologue Jan Tytgat de l’Université catholique de Louvain) ont dénoncé l’échec de la politique belge en matière de cannabis. Que ce soit en termes de diminution du nombre de personnes dépendantes, de diminution des dommages physiques et psychologiques résultant de l’abus du cannabis ou de la diminution des effets négatifs du phénomène pour la société, la politique belge n’a pas atteint ses objectifs, démontrent-ils en substance. Ils appellent donc à étudier sérieusement l’option d’un marché réglementé.