Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#catholique

Emploi/formation

Une loi Peeters moins indigeste que prévu ?

La réforme radicale du temps de travail n’aura pas lieu comme prévu. Dans les dernières moutures de la fameuse «loi Peeters», le gouvernement recule. L’annualisation du temps de travail, mesure au cœur des discordes, est largement amendée. Dans d’autres domaines tout aussi polémiques, comme celui du recours massif aux heures supplémentaires, le gouvernement est inflexible et les critiques restent vives.

Abonnés
Migrations

Rentrée en ligne pour les réfugiés de Louvain-la-Neuve

Pionnière en matière de cours en ligne, l’Université catholique de Louvain-la-Neuve s’est associée à la Croix-Rouge pour proposer des MOOCs (Massive Online Open Courses) à destination des demandeurs d’asile. Plongée dans une rentrée scolaire pas comme les autres.

Abonnés
Jeunesse (Aide à la)

Secteur jeunesse : les nerfs à vif

Un article dans Le Vif/L’Express génère des tensions dans le secteur jeunesse. Au cœur de la discorde, on trouve 149.000 euros. Leur répartition suscite la controverse. Au-delà des soupçons de favoritisme, cet épisode fait resurgir des débats de fond.

26-05-2015
Jeunesse (Aide à la)

Pacte d’excellence : les premières épreuves

Syndicats, associations, pouvoirs organisateurs élaborent le Pacte pour un enseignement d’excellence. Si l’espoir de réinventer l’école belge francophone est toujours bien présent, les premiers travaux s’accompagnent des premiers grincements de dents.

Emploi/formation

Allocations d’insertion : il faudra étudier vite

Depuis le 1er janvier 2015, il faut avoir moins de 25 ans pour effectuer une demande d’allocation d’insertion. Les étudiants de longue durée seront pénalisés. Les syndicats et le secteur jeunesse ne sont pas tendres avec le gouvernement fédéral.

Enseignement

À l’école : dépasser le trouble de l’après-Charlie

Dans des écoles bruxelloises, certains élèves, souvent d’origine immigrée, ont eu des attitudes défiantes vis-à-vis de l’élan de solidarité qui a suivi les attentats parisiens. Est-ce le révélateur d’une radicalisation de ces jeunes ou le retour de bâton des discriminations dont ils sont l’objet?

Enseignement

« Les acteurs de la promotion sociale n’auront pas à s’inquiéter »

Le secteur de l’enseignement de promotion sociale s’interroge sur son avenir. Isabelle Simonis, sa ministre de tutelle, lui répond.

Social

Crise d’identité pour la promotion sociale ?

À l’heure de la rentrée scolaire et politique, l’enseignement de promotion sociale semble s’interroger. Ses spécificités sont-elles en danger?

Enseignement

Inégalités : l’école réussira-t-elle sa seconde sess ?

Un consensus: l’école belge francophone est très inégalitaire. Comment y remédier? Les représentants de parents, de syndicats, d’associations, de réseaux, imaginent des pistes très différentes. Des débats qui s’annoncent chauds lors de l’élaboration du «pacte pour un enseignement d’excellence» promis dans la déclaration de politique communautaire.

Jeunesse (Aide à la)

La jeunesse en campagne

Des jeunes issus de maisons de jeunes ou d’organisations de jeunesse s’impliquent dans la campagne électorale.

06-05-2014
Edito

Révoqué, le régime sec ?

Alors que certains aficionados de bibine et autres breuvages grisants célébraient au mois de décembre dernier le 80e anniversaire de la fin de la Prohibition, le débat sur la légalisation du cannabis et sur la décriminalisation de la possession de drogues dures est revenu à plusieurs reprises sous les feux de l’actualité. Après la sortie des jeunes Ecolo en septembre 2013, il y a quelques jours à peine, ce sont les Jeunes Réformateurs qui se sont déclarés favorables à la légalisation de la Marie-Jeanne et à la dépénalisation des drogues dures. La polarisation gauche-droite en la matière ne semble donc plus de mise. Une affaire de générations alors ? Dans les deux cas, la jeunesse s’est fait désavouer par sa structure « mère »…
En novembre dernier, trois universitaires de disciplines et d’universités diverses (le criminologue Tom Decorte, Université de Gand, l’économiste Paul De Grauwe, Université catholique de Louvain et London School of Economics, et le toxicologue Jan Tytgat de l’Université catholique de Louvain) ont dénoncé l’échec de la politique belge en matière de cannabis. Que ce soit en termes de diminution du nombre de personnes dépendantes, de diminution des dommages physiques et psychologiques résultant de l’abus du cannabis ou de la diminution des effets négatifs du phénomène pour la société, la politique belge n’a pas atteint ses objectifs, démontrent-ils en substance. Ils appellent donc à étudier sérieusement l’option d’un marché réglementé.

Social

Berlin, grande gagnante dans la lutte contre le froid

A Berlin, une excellente collaboration entre les différents acteurs de l’aide aux SDF permet d’éviter des drames au cours de l’hiver.

Abonnés