Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Social

La Sécu. En insécurité ?

La Sécurité sociale. Elle serait le ciment effrité de notre union nationale, les fondations d’une maison qui, à force d’être rénovée, ressemble à un patchwork de tout ce qui se propose à Batibouw. Elle est pourtant plus efficace qu’Eden Hazard, plus intergénérationnelle qu’Angèle et plus protectrice que JCVD. Mais la Sécurité sociale est inodore et incolore. C’est son drame.

Sébastien Roy : « L’urgence, c’est le premier maillon de l’insertion » 

En mars 2019, Sébastien Roy prenait les rênes du (New) Samusocial. À son arrivée en poste, le nouveau directeur s’engage à restaurer la confiance en améliorant la transparence en matière de gouvernance ainsi que la qualité de l’accueil des personnes hébergées.

Abonnés

Non-recours : une bombe à retardement

La crise sanitaire et sociale risque d’aggraver le non-recours, phénomène par lequel des personnes qui peuvent prétendre à des droits et des services n’en bénéficient pas.

Abonnés

Social illégal. De futurs travailleurs sociaux passent les politiques sociales à la loupe

Thomas Lemaigre et Edgar Szoc, anciens collaborateurs d’Alter Échos, chargés d’un cours sur les enjeux des politiques publiques en 1er master en ingénierie et action sociales à l’IESSID (la catégorie sociale de la Haute École Bruxelles-Brabant), ont proposé à leurs étudiants d’explorer ce qui se passe sur la frontière entre politiques sociales et (il)légalité.

On ne déshabille pas la Sécu

Début octobre, l’interview se déroule évidemment en Skype, Covid oblige. Pourtant, Peter Samyn, président du SPF Sécurité sociale retournera bientôt au bureau pour accueillir un visiteur très attendu, le nouveau ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke. En attendant, Peter Samyn parcourt avec Alter Échos les grands enjeux autour de la Sécurité sociale. Et forcément, on a parlé financement…

08-10-2020

Le règlement collectif de dettes, une spirale sans fin

En 1998, le parlement fédéral approuvait la loi relative au règlement collectif de dettes (RCD). Un règlement qui a fait l’objet d’une évaluation par le Réseau belge de lutte contre la pauvreté (BAPN), en identifiant des problèmes et en formulant des recommandations face au problème de l’endettement des citoyens. Rencontre avec Judith Tobac, auteure du rapport «Sortir de l’endettement» (1).

25-09-2020

Sans-abrisme, l’autre pandémie

Un dialogue constructif et prospectif sur les enjeux actuels et futurs du sans-abrisme entre François Bertrand, directeur de Bruss-Help, et Martin Wagener, chercheur et professeur à l’UCL.

Un toit pour tous. Et pour toujours

« Les gouvernements se sont mis en ordre de marche avec les acteurs de la société civile et ce qui semblait une utopie ces dernières années s’est produit : les rues se sont vidées des sans-abri, avec des nuances selon les [...]

22-09-2020

« La grande pauvreté touche aussi les zones rurales »

L’AMA, la Fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri, a produit son premier rapport sur l’état du secteur de l’aide aux sans-abri en Wallonie. Avec une constatation : pauvreté et mal-logement continuent d’augmenter d’année en année au sud du pays.

« Nous espérons un maintien de l’effort des États pour ne pas remettre ces personnes à la rue »

La Feantsa et la Fondation Abbé Pierre présentaient ce jeudi 23 juillet leur « 5e regard sur le mal-logement en Europe ». Les deux organisations se réjouissent des mesures prises dans les différents États pour mettre à l’abri les personnes sans [...]

24-07-2020

Télé-Accueil : 107 raisons d’écouter

Anonyme, confidentiel et gratuit : le 107 est un service d’écoute généraliste où transitent jour et nuit des dizaines d’appels. Dépression, anxiété, problèmes relationnels, solitude: on y dépose ce qui bloque, ce qui blesse, ce qui manque. Dans une société toujours plus orientée vers l’efficacité et la résolution volontariste des problèmes – y compris dans le champ psychosocial –, un tel service peut sembler anachronique. Le besoin d’être accueilli sans jugement et reconnu dans sa souffrance est pourtant plus manifeste que jamais.

01-07-2020

Jacques Moriau : « Il faut faire remonter au-dessus des agendas des causes au moins aussi dramatiques que le coronavirus »

Pour Jacques Moriau, sociologue chargé de recherches au Conseil bruxellois de coordination sociopolitique, l’épidémie du Covid-19 a engendré des solutions inédites tant dans le champ politique que dans le travail de terrain, et il convient aujourd’hui de s’en saisir pour faire pencher la balance en faveur du social.

Abonnés