Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Autres secteurs
Zeebrugge, monument en mémoire des morts en mer

Zeebrugge, l’autre Calais?

Alter Échos n° 411 17 octobre 2015 Pierre Jassogne

La presse étrangère est en alerte: Zeebrugge serait la nouvelle filière qui permet aux passeurs de contourner Calais pour mieux passer en Angleterre. Mais, sur place, la situation est plus que nuancée. En toute discrétion, de plus en plus de passeurs organiseraient le départ de migrants depuis Zeebrugge. Loin de la cohue de Calais, ces passeurs feraient embarquer des dizaines de demandeurs d’asile. Les médias étrangers – britanniques et français essentiellement – s’en sont émus. Récemment, le très conservateur Sunday Times consacrait un reportage à cette nouvelle filière qui permettrait de con...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

La presse étrangère est en alerte: Zeebrugge serait la nouvelle filière qui permet aux passeurs de contourner Calais pour mieux passer en Angleterre. Mais, sur place, la situation est plus que nuancée. En toute discrétion, de plus en plus de passeurs organiseraient le départ de migrants depuis Zeebrugge. Loin de la cohue de Calais, ces passeurs feraient embarquer des dizaines de demandeurs d’asile. Les médias étrangers – britanniques et français essentiellement – s’en sont émus. Récemment, le très conservateur Sunday Times consacrait un reportage à cette nouvelle filière qui permettrait de con...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Aller plus loin

La presse étrangère est en alerte: Zeebrugge serait la nouvelle filière qui permet aux passeurs de contourner Calais pour mieux passer en Angleterre. Mais, sur place, la situation est plus que nuancée. En toute discrétion, de plus en plus de passeurs organiseraient le départ de migrants depuis Zeebrugge. Loin de la cohue de Calais, ces passeurs feraient embarquer des dizaines de demandeurs d’asile. Les médias étrangers – britanniques et français essentiellement – s’en sont émus. Récemment, le très conservateur Sunday Times consacrait un reportage à cette nouvelle filière qui permettrait de con...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

La presse étrangère est en alerte: Zeebrugge serait la nouvelle filière qui permet aux passeurs de contourner Calais pour mieux passer en Angleterre. Mais, sur place, la situation est plus que nuancée. En toute discrétion, de plus en plus de passeurs organiseraient le départ de migrants depuis Zeebrugge. Loin de la cohue de Calais, ces passeurs feraient embarquer des dizaines de demandeurs d’asile. Les médias étrangers – britanniques et français essentiellement – s’en sont émus. Récemment, le très conservateur Sunday Times consacrait un reportage à cette nouvelle filière qui permettrait de con...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une