Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
Thomas Lemaigre

Thomas Lemaigre

Les agences de notation adeptes du “mobbing” ?

Les agences de notation décernent de mauvaises notes aux Etats… qui ont pourtant pris des décisions en fonction de leurs notations.

Les agences de notation adeptes du "mobbing" ?

Les agences de notation décernent de mauvaises notes aux Etats… qui ont pourtant pris des décisions en fonction de leurs notations.

Météo incertaine pour la Directive européenne sur les marchés publics

La Commission européenne va moins loin sur les « achats sociaux » que sur les « achats verts ».

Pauvreté infantile bruxelloise  : état des lieux plus que préoccupant

Les jeunes Bruxellois subissent de plein fouet la pauvreté : parce que leurs parents ne travaillent pas, qu’ils sont mal logés ou qu’ils la subissent aussi directement, enparticulier à l’école.

Métiers du social, le consom'acteur en ligne se fait désirer

Comment, dans le social, utilise-t-on Internet ? Sa montée en puissance change-t-elle vraiment quelque chose à la manière dont le travail social se fait ?Aperçu exclusif d’une enquête sur le terrain.

Affaires courantes au fédéral : l'étendue des risques

Le gouvernement Leterme II tombé, d’importants chantiers sont gelés pour quelques mois, voire balancés aux oubliettes

Atterrissage de la Directive services  : crier au feu ou faire l'autruche  ?

La Directive européenne sur les services doit être transposée par les Régions et Communautés pour le 28 décembre. Alors que le délai impartiétait de trois ans, pratiquement personne n’est prêt.

Budgets 2010 et ajustements 2009 : de la rigueur aux premières inquiétudes

Les choix difficiles auront des effets dès cette année. Amenant la perspective d’un automne chaud, dans le non-marchand aussi.

Des subventions menacées par les règles européennes ?

Le 29 août est entrée en vigueur une nouvelle réglementation européenne sur les aides aux entreprises, adoptée cet été. Entre autres, elleélargit la liste des aides et subventions qui ne sont plus interdites. Mais ce faisant, elle annonce un resserrement de ses mécanismes de contrôle. Un sujet un peupériphérique pour Alter Échos ? En fait, pas tant qu’il y paraît : faute de définition européenne du non-marchand, la plupart des activitésassociatives subventionnées peuvent être concernées. Quelques balises pour rester vigilant et relancer le débat.

Journée des insertions : RIS étudiant : entre les pièges à l’emploi et les chausse-trappes de la bureaucratie

Si le minimex était déjà octroyé aux étudiants, la loi de 2002 en a fait une catégorie spécifique, pour laquelle on décline de façonparticulière la condition de disponibilité sur le marché de l’emploi. « Dans la mesure où, a expliqué en introduction Chistophe Ernotte, directeur de laFédération wallonne des CPAS, œuvrer à décrocher un diplôme constitue une amélioration de ses capacités d’insertion ».

Ordonnance bruxelloise sur les entreprises sociales : 400 emplois en perspective

Presque deux ans après son vote au Parlement régional et dix mois après son entrée en vigueur effective, où en est la mise en œuvre de l’ordonnancebruxelloise définissant l’agrément et le financement des entreprises d’insertion (EI) et des initiatives locales de développement de l’emploi (Ilde) ? À ce jour, 36entreprises et associations ont reçu un agrément. 13 issues de l’associatif flamand et 23 du francophone. 4 EI et 32 Ilde, nouvellement créées ou préexistantes(p.ex. à l’initiative de missions locales), de toutes tailles et dans des secteurs très variés, avec deux dominantes : le reconditionnement de matériel informatique et lesservices à domicile (titre-services).

Vade-mecum de Febecoop et : nouveaux outils pour l'économie sociale

La fin de l’année 2002 a vu la présentation au public de deux outils de référence pour les entreprises sociales en Belgique francophone : le site Internet de laFédération bruxelloise de l’insertion socioprofessionnelle et le Vade-mecum de l’entrepreneur d’économie sociale.